Top 14 Brive - Stade Français : le CAB enclenche la traction avant (22-13)
Publié le dimanche 30 août 2015 à 12:00

Pour sa première à domicile, Brive ne voulait pas se manquer et espérait reprendre là où il s'était arrêter la saison dernière : par une victoire contre le Stade Français. Sauf qu'entre temps, Paris est devenu champion de France mais malgré sa victoire initiale contre Pau, les parisiens ne se présentent avec leurs meilleurs habits. Suffisant pour faire un coup en Corrèze ?



Top 14 Brive Stade Français : Jean Baptiste Péjoine à l'introduction sous les yeux de Julien Tomas

En ce début de saison, les équipes cherchent à solidifier les automatismes et donc ne cherchent pas forcément à injecter du sang neuf. Brive voit la plupart de ses cadres reprendre leurs places dans le XV de départ (même si Shvelidze est forfait de dernière minute, remplacé par Taumoepeau). Paris, amputé de nombreux éléments, fait avec les moyens du bord et va tenter de ne pas être ridicule, spécialement en mêlée.

Première période : Germain concrétise le travail des avants

Le Stade Français attaque bien la rencontre en s'installant dans le camp briviste et en profitant de quelques fautes brivistes. Sur l'une d'elles, Jules Plisson ouvre le score sur pénalité (0-3, 3'). Le CAB a du mal à rentrer dans sa partie, ne parvenant pas à mettre suffisamment de vitesse dans son jeu pour déborder le bloc parisien. Cependant, l'alignement briviste se reprend après son match manqué à Toulouse et vole plusieurs munitions à Paris. Finalement, la mêlée prend ses responsabilités et fait plier l'édifice parisien. Germain ne manque sa première tentative de la saison et égalise pour son équipe (3-3, 18'). Plisson tente de répondre aussitôt mais manque son drop. Si les 3/4 brivistes peinent à trouver la solution face à la défense du Stade, ce n'est pas le cas des avants qui dominent en puissance leurs homologues. Nouvelle pénalité obtenue en mêlée, et convertie par Germain (6-3, 24'). La rencontre reste dure et âpre, parfois même tendue avec plusieurs accrochages. Provoqué par Sempéré, Jgenti a le tort de répondre par une gifle, sanctionnée d'un carton jaune pour le pilier briviste (31'). Malheureusement pour Paris, Plisson, en coin, manque la pénalité de l'égalisation. Le Stade Français n'est pas dans un grand jour et ne parvient pas à faire fructifier cet avantage numérique. Pire encore, la mêlée se fracture de plus en plus et concède une nouvelle pénalité. Germain continue son festival (9-3, 36'). Et ce n'est pas fini. Sur une nouvelle mêlée, le pack briviste emporte tout sur son passage. Carton jaune pour le jeune pilier De Clercq et pénalité réussie pour Germain à la sirène (12-3, 40').

Top 14 Brive Stade Français : Gaëtan Germain toujours aussi précieux au pied dans son jardin d'Amédée Domenech

Germain n'a pas perdu ses repères à domicile pendant l'intersaison

Deuxième période : le break est fait

Le match reprend avec Brive en supériorité numérique pendant 10 minutes. Et le CAB va faire le break pendant cette période. Sempéré se met à la faute dans un regroupement, ce qui "oblige" Gaëtan Germain à réussir une nouvelle pénalité (15-3, 42'). Les problèmes se poursuivent en conquête du côté de Paris avec une nouvelle touche perdue mais finalement l'attaque parisienne tente de remettre le reste de l'équipe dans le droit de chemin avec une pénalité obtenue. Plisson arrête l’hémorragie (15-6, 46'). Puis vient le tournant du match. Sur une attaque au large, Benito Masilevu fausse compagnie à toute la défense parisienne et sprinte le long de la ligne de touche. Il va marquer ... sauf que Plisson le stoppe d'un plaquage haut à quelques centimètres de la ligne. Le Stadium laisse exploser sa colère. Après vidéo, Mr Marchat annonce sa décision : carton jaune pour l'ouvreur parisien et essai de pénalité pour le CAB (22-6, 48'). Brive a fait le break mais ne veut pas s'arrêter là. Masilevu tente de faufiler sur son aile mais Sinzelle le pousse en touche. Paris ne parvient pas à trouver la faille et frôle même la catastrophe. Sur une attaque, Bonneval charge le coude en avant sur Marais. KO pour le 2e ligne briviste et seulement une pénalité contre le parisien alors que ça pouvait mériter plus que ça. On arrive à l'heure de jeu, les changements battent leur plein et le banc parisien semble apporter un second souffle à l'équipe championne de France. Le Stade Français termine mieux cette rencontre mais bute encore et toujours sur une défense briviste héroïque qui sort les barbelés pendant de longues minutes devant sa ligne. Et c'est à nouveau la mêlée qui offre une bouffée d'oxygène au CAB en cette fin de rencontre un peu éprouvante pour les joueurs locaux. Brive cherche à se faire plaisir avant la sirène en allant marquer son vrai premier essai de la saison mais va se faire prendre en contre. Sur une dernière attaque, le CAB perd le ballon et Vasuinubu intercepte et s'en va seul aplatir entre les poteaux (22-13, 80'). Pour l'honneur.

Top 14 Brive Stade Français : Benito Masilevu stopé irrégulièrement par Jules Plisson à quelques centimètres de la ligne

Plisson se sacrifie pour empêcher Masilevu de marquer le premier essai de la rencontre

Fiche technique

CA Brive : 1 essai : pénalité (48'); 5 pénalités (18', 24', 36', 40', 42') et 1 transformation (48') : Germain; 1 carton jaune : Jgenti (31')

1 Pointud (56' : Taumoepeau) - 2 Acquier (29' : Da Ros) - 3 Jgenti (58' : Jourdain) - 4 Marais (56' : Lebas) - 5 Méla (Cap) - 6 Hauman - 7 Hirèche - 8 Koyamaibole (68' : Sanconnie) - 9 Péjoine (56' : Iribaren) - 10 Bezy (31'-38', 41' : Laranjeira) - 11 Radikedike (67' : Mafi) - 12 Petre - 13 Mignardi - 14 Masilevu - 15 Germain

 

Stade Français : 1 essai : Vasuinubu (80'); 2 pénalités (3', 46') et 1 transformation (80') : Plisson; 2 cartons jaunes : De Clercq (40') et Plisson (48')

1 De Malmanche (15'-27' puis 56' : Dany Priso) - 2 Sempéré (Cap) (56' : Bonfils) - 3 C. Slimani (27'-50' : De Clercq) - 4 Pyle - 5 Mostert (50' : Vallejos) - 6 Nicolas - 7 Ross (61' : Ugena) - 8 Lakafia - 9 Tomas (67' : Dupuy) - 10 Plisson - 11 Camara (61' : Vasuinubu) - 12 Bosman - 13 Doumayrou (67' : Mallet) - 14 Sinzelle - 15 Bonneval

 

En bref

Pour réaliser un grand match, il faut être deux équipes sur le terrain. Clairement, le Stade Français n'avait pas les armes pour lutter devant face à ce CAB là. Comme en seconde période à Toulouse la semaine dernière, Brive s'est appuyé sur un pack dominateur qui a mis toute l'équipe dans l'avancée. Gaëtan Germain a été parfait dans ses tentatives et a creusé l'écart. L'essai de pénalité en début de second acte a pratiquement validé la victoire briviste. On pourra regretter le manque de concrétisation de Brive qui n'a pu faire fructifier cette domination collective. Mais en ce début de saison, il est important d'emmagasiner de la confiance et des victoires. C'est chose faite pour Brive. On verra plus tard pour la manière.

img-contenu-resume-match-top14-brive-stade-francais-3  img-contenu-resume-match-top14-brive-stade-francais-4

Retrouvez les photos de Brive - Stade Français dans notre album photos

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Bordeaux 61
2 Lyon 53
 
9 Castres 33
10 Brive 33
11 Bayonne 33
 
13 Agen 26
14 Stade Français Paris 25
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 17
Racing 92 49 0 La Rochelle
Bayonne 20 10 Toulouse
Pau 19 15 Montpellier
Agen 15 32 Clermont Ferrand
Brive 30 16 Lyon
Bordeaux 26 24 Castres
Toulon 19 18 Stade Français Paris
Résultats Top 14