Top 14 Grenoble - Brive : la victoire à l'extérieur se refuse encore au CAB
Publié le samedi 11 octobre 2014 à 04:00

Brive a joué au Racing et a fait tremblé l'équipe francilienne jusqu'au bout mais sans ramener le moindre point. Des points, Grenoble en a encaissé en grand nombre samedi dernier à Castres. Les grenoblois veulent rester invaincu au Stade des Alpes mais les brivistes sentent qu'un coup est jouable à l'aube de la coupe d'Europe. Qui aura réussi son pari ? Réponse dans ce résumé.

Gio Aplon et Grenoble ont résisté à des brivistes très accrocheurs qui repartent avec un bonus défensif mérité 

Photo : AFP/Jean Pierre Clatot

Le fond de l'air est un peu frais ce vendredi soir à Grenoble mais les conditions sont bonnes pour jouer au rugby. Grenoble et Brive présentent deux compositions joueuses, pas forcément adeptes du jeu fermé. Les ailiers sont étiquetés hémisphère Sud (Aplon, Ratini, Masilevu et Mafi). Ça sent la partie qui peut virer dans la folie si les bons éléments sont réunis.

Première période : dix minutes cruelles

Les premières minutes sont à l'image des deux équipes : joueuses et débridées. Brive est sur la lancée de son match au Racing et Grenoble veut effacer le match à Castres. Si les premières offensives ne donnent rien, c'est Grenoble qui va faire mouche en premier. A la suite d'une pénaltouche, le FCG s'installe dans les 22 brivistes et met en place son attaque. La défense tient mais se met à la faute. Wisniewski n'attend pas la pénalité et claque un drop face aux perches (3-0, 4'). Mais le CAB réagit immédiatement. Sur le coup d'envoi, les grenoblois se mettent à la faute, ce qui offre la première tentative à Gaëtan Germain. Le ballon passe entre les perches ... pas vraiment. Il semble mais l'effet d'optique est là, le ralenti n'est pas forcément très précis. L'arbitre anglais Mr Garner fait confiance à ses assistants français et le score ne bouge pas (5'). Pas au mieux en début de saison, Sisaro Koyamaibole est de retour depuis quelques matchs. Le bulldozer est de retour et fait un bien fou à son équipe avec ses charges. Mais Grenoble résiste pour l'instant en défense et pousse à la faute Brive en attaque. Mais Wisniewski ne trouve pas la cible (12') tout comme Germain qui est à 0/2 pour commencer la partie (15'). Le CAB semble monter en régime et va concrétiser son temps fort. Dans le camp grenoblois, la mêlée est stable et l'attaque briviste part grand côté mais Swanepoel sent le coup à l'opposé. Gaëtan Germain s'intercale et transperce la défense. Nous allons occulter le fait qu'il oublie un surnombre car le jeu rebondit le long de la ligne de touche pour trouver Masilevu qui s'infiltre dans un trou de souris pour marquer le premier essai de la partie, son 5e au total. Enfin, Germain trouve la mire et Brive vire en tête (3-7, 18'). Le FCG ne veut pas laisser ce match et réinvestit le camp adverse mais commet quelques fautes de mains annihilant de belles attaques. Mais Brive donne le bâton pour se faire battre. Koyamaibole veut aller trop loin derrière une mêlée et se fait pénaliser. Wisniewski transforme l'offrande (6-7, 29'). Si le CAB avait marqué sur un temps fort, le FCG va l'imiter. McLeod surprend la défense et joue le surnombre petit côté en décalant Ratini. Le fidjien accélère, tape par dessus Swanepoel, résiste au retour de Masilevu et bénéficie d'un rebond favorable pour surprendre Koyamaibole au moment d'aplatir (13-7, 32'). Huitième essai en huit matchs pour la pépite fidjienne du FCG. Brive semblait dominer mais un contre assassin a changé la physionomie de la rencontre. Et Grenoble va continuer à appuyer. Une pénalité donne une touche très intéressante à jouer à 5 mètres de la ligne du CAB. La tactique est simple : on prend le ballon et on déroule le maul. Rory Grice est à la conclusion de cette action d'avants (20-7, 37'). Piqués au vif, les avants corréziens pour offrir une dernière pénalité sur une mêlée. Germain ne tremble pas et permet au CAB de recoller au score à la sirène (20-10, 40').

Score à la pause : 20-10 pour Grenoble. Beaucoup de jeu et d'intentions dans cette partie. Les deux équipes ne ferment pas le jeu. Brive a un peu dominé la première demi-heure mais Grenoble a beaucoup mieux terminé la période. Masilevu et Ratini se sont répondus à distance.

 

Seconde période : au bout de leurs forces

Si la première mi-temps fût ouverte, la seconde est plus approximative. Les deux équipes observent un round d'observation. Grenoble veut accentuer son avance mais ne parvient pas à trouver la faille dans une défense briviste bien en place et disciplinée. Brive ne parvient pas à recoller et à imposer beaucoup de pression à l'arrière-garde iséroise. Les changements s'effectuent et les différents staffs espèrent apporter un plus à son équipe. Wisniewski rompt l'égalité dans cette seconde manche avec une pénalité récupérée par sa défense (23-10, 56') mais va manquer l'occasion de se mettre définitivement à l'abri (59'). Pour Brive, c'est le signal de la révolte. Le long de la ligne de touche, Benito Masilevu réalise un festival, accélère, dépose Wisniewski d'un cadrage débordement d'école mais est repris. Péjoine (qui a remplacé Neveu) écarte vers Swanepoel puis Hauman. Le sud-africain fixe le dernier défenseur pour servir Waqaniburotu qui marque sans opposition (23-17, 60'). La révolte continue avec une nouvelle pénalité de Germain (23-20, 65'). Après 20 minutes de "sieste", le jeu s'emballe à nouveau et devient même complètement fou. Les attaques se répondent coup pour coup dans la même action. Dès la perte de balle, cela contrattaque immédiatement. A une percée de Masilevu, Ratini répond. Les deux se livrent un duel magnifique. Mais les avants veulent avoir leur mot à dire. Et les grenoblois utilisent ce qui marchent pour eux : le maul. Ils poussent les brivistes à se mettre à la faute. Wisniewski redonne un peu d'air à son équipe (26-20, 72'). Les joueurs du CAB sentent l'exploit à leur portée et vont mettre toutes leurs forces restantes dans la bataille. Brive revient s'installer dans les 22, les temps de jeu se multiplient, Péjoine est sur une jambe mais parvient à trouver un trou petit côté. Il feinte la passe vers Mafi et s'arrache jusqu'à la ligne pour inscrire peut être l'essai de la victoire (26-25, 78'). Blessé à la jambe, il a lutté contre la douleur. Mais il n'est pas le seul. Perclus de crampes, Germain assume son rôle de buteur jusqu'au bout. Mais du bord de touche, il ne trouve pas les poteaux et Brive devra compter sur une relance du bout du monde pour l'emporter. Les brivistes vont bien la tenter mais la défense grenobloise est attentive et récupère le dernier ballon qui sera envoyé en touche pour mettre fin à un très bon match de rugby.


Score final : 26-25 pour Grenoble. Un match plus qu'agréable à suivre, par moment complètement fou. Le FCG pensait avoir fait le plus dur à l'heure de jeu en menant de 13 points mais le CAB est venu souffler très fort dans la nuque des locaux, à tel point qu'il a eu la balle de match sur la transformation de Germain. A défaut d'une victoire, Brive repart avec le bonus défensif.

En bref

Depuis quelques matchs, Brive a retrouvé des valeurs et de la confiance. La victoire contre Bordeaux a fait beaucoup de bien mais les deux déplacements peuvent laisser des regrets. Au Racing, le bonus défensif n'aurait pas été immérité mais ici à Grenoble, ce bonus est amer. Il s'en est fallu d'un rien (un coup de pied qui passe, une attaque mieux menée ...) pour le CAB accroche enfin une victoire à l'extérieur. Brive va se ressourcer en Europe et reviendra en Top 14 plus conscient qu'il peut y arriver. Gagner à l'extérieur n'est pas une question de talent mais une question de volonté.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Actus Top 14
Top 14 Lyon - Brive : analyse du match mardi 17 septembre 2019 à 11:00
Top 14: Lyon Brive (59-3), les réactions lundi 16 septembre 2019 à 09:00
Top 14 Lyon - Brive : résumé du match dimanche 15 septembre 2019 à 06:00
Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive samedi 14 septembre 2019 à 06:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du CABCL vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du LOU vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Groupe du CAB jeudi 12 septembre 2019 à 18:00
La programmation TV de la J7 du Top 14 jeudi 12 septembre 2019 à 14:55
Toutes les actus Top 14
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14