Top 14 Brive - Grenoble : le CAB n'a pas pris froid
Publié le dimanche 1 février 2015 à 12:01

Après le break européen, le Top 14 se fraie un chemin avant le début du tournoi des 6 Nations. La lutte est intense à tous les niveaux du classement, que ce soit pour la 1ere place, le Top 6 et le maintien. Brive et Grenoble ne sont pas à la lutte dans la même partie mais veulent tous les deux s'affirmer et partir l'esprit libéré. Qui le fera ? Réponse dans ce résumé ?

img-accroche-resume-match-top14-brive-grenoble

 

Les conditions météorologiques ne promettent pas du grand jeu mais plutôt un gros combat sur la ligne d'avantage. Les deux staffs font confiance à leurs cadres pour une rencontre importante. Le CAB rappelle ses hommes forts, laissés au repos pendant la Challenge Cup. Le FCG en fait de même pour espérer s'installer dans le Top 6.

Première période : Brive s'en sort bien

Nous ne savons pas si c'est la coupure de la Challenge Cup ou l'averse hivernale qui s'est abattue pendant l'échauffement mais Brive est amorphe, endormi pour débuter le match. Grenoble, pour sa part, est bien concentré et met la main sur le ballon. Occupant parfaitement la moitié de terrain briviste, les grenoblois s'installent et tournent autour des 22 mètres adverses. Mais la défense s'applique à maintenir l'équipe à flot. Sauf qu'à force de multiplier les tentatives, le FCG trouve la faille. Jonathan Wisniewski trouve le trou et se rapproche dangereusement de l'en-but, il sert son 3e ligne Alexandre venu à hauteur mais ce dernier ne parvient pas à contrôler la balle et commet un en-avant (8'). Soulagement pour le CAB qui a eu chaud. Mais le coup de chaleur se poursuit. Très bon maul des grenoblois qui poussent à la faute les brivistes. Dans une position favorable, Wisniewski préfère jouer la touche que la pénalité. Péché d'orgueil de la part de Grenoble ? On aurait tendance à dire oui car derrière, Brive se montre intraitable en défense et récupère une pénalité pour se donner de l'air et tenter d'aller voir cette terre lointaine et mystérieuse qu'on appelle "camp grenoblois". Après ce premier quart d'heure très compliqué, le CAB semble sortir petit à petit de sa léthargie et arrive enfin dans la moitié de terrain grenobloise. Sur leur première incursion, les avants corréziens entament un maul intéressant car récompensé d'une pénalité. Malheureusement, Gaëtan Germain ne concrétise pas cette première occasion (16'). Mais le CAB revient à la charge. Nicolas Bezy distille une chandelle que ne parvient pas à capter Thiery. Mêlée à suivre et finalement le pack briviste se montre le plus costaud en récupérant une nouvelle pénalité. Cette fois-ci, Germain ne se manque pas et ouvre le score (3-0, 19'). Grenoble repart immédiatement à l'assaut. A la suite d'une mêlée dans les 22 brivistes, le FCG se procure une nouvelle grosse occasion de marquer. Hunt transperce la défense et voit la ligne se rapprocher mais surtout oublie le surnombre. En deuxième lame, McLeod tente de franchir la ligne mais Germain le retourne dans l'en-but et sauve son équipe de l'essai (24'). Après cette nouvelle alerte très chaude, Brive tente de revenir dans le camp isérois. Il va y parvenir tant bien que mal et grâce au travail remarquable de ses avants, une pénalité dans le jeu au sol va être récupérée. Mais Germain manque sa 2e tentative de la soirée, pourtant bien placée (34'). Grenoble tente bien de revenir dans le camp briviste pour tourner devant à la pause mais la défense est bien en place et se montre supérieure dans le jeu au sol. La mi-temps arrive à point nommé et servira peut être de réveil au CAB

Score à la pause : 3-0 pour Brive. Contre le cours du jeu, le CAB mène à la pause. Grenoble est mieux rentré dans la rencontre et a occupé grandement le camp briviste. Le FCG s'est procuré deux grosses occasions mais a pêché dans le dernier geste. Amorphe, le CAB s'est montré très efficace et appliqué en défense. Malgré un 1/3 au pied, Gaëtan Germain permet à son équipe de rentrer aux vestiaires en tête, un peu miraculeusement.

img-contenu-resume-match-top14-brive-grenoble-1

Ça chauffe sur la ligne d'en-but du CAB

Seconde période : ce petit quelque chose qui manque à la fin

Le jour et la nuit. Le CAB offre un tout autre visage en cette seconde période. Plus en possession de la balle, Brive parvient à occuper le camp grenoblois. A la suite d'une mêlée écroulée dans les 22, Brive et Péjoine jouent l'avantage. Germain est servi sur l'aile et transperce la défense. L'arrière briviste pense aplatir mais Thiery se couche sous le ballon et empêche le premier essai. On revient tout de même à la pénalité sur la mêlée. Germain en profite pour faire le break (6-0, 42'). Brive va mieux et le fait savoir. A la suite d'une pénaltouche dans les 22 isérois, l'attaque briviste se développe mais bute sur la défense. En bonne position, Nicolas Bezy concrétise ce temps fort d'un drop et permet au CAB de s'éloigner petit à petit au score (9-0, 46'). Grenoble subit le réveil briviste et va payer cher ce temps faible. Tuatara-Morrison déchire le rideau plein axe et s'apprête à jouer un 2 contre 1 avec Namy face à Thiery pour le 1er essai de la rencontre. Mais la transmission est mal assurée et Brive manque une grosse occasion d’assommer la rencontre. On reprend les mêmes mais en inversant. Guillaume Namy s'échappe sur son aile et joue un coup de pied de recentrage astucieux. Tuatara a bien lu et récupère la balle pour aller aplatir le 1er essai de la rencontre qui fait un bien fou aux brivistes (16-0, 55'). Mal en point en première période, Brive est transfiguré et va enfoncer le clou dans la foulée. Grenoble se fait à nouveau pénaliser au sol, Germain ramène le jeu dans les 22 grenoblois. Les avants brivistes enclenchent un maul qui progresse et échoue à 5 mètres. Séance de pick and go qui avance, avance. Koyamaibole est stoppé sur la ligne mais Arnaud Méla en remet une couche et marque l'essai qui vient récompenser une performance XXL du capitaine briviste (23-0, 61'). Inenvisageable en première période, le bonus offensif tend les bras aux brivistes alors qu'il reste une vingtaine de minutes. Les changements s'intensifient et Amédée-Domenech n'a pas oublié son ancien chouchou, Julien Caminati. Brive pousse et revient dans les 22 grenoblois à la suite d'une nouvelle pénaltouche. Le staff décide alors de faire sortir Arnaud Méla pour apporter du sang neuf. Le stade se lève d'un seul homme pour saluer son capitaine. Mais sur la touche, la munition est perdue et le CAB manque là une bonne occasion pour aller chercher le bonus. Caminati tente de sonner la révolte dans son équipe mais son petit jeu au pied retombe dans les bras brivistes qui lancent la contre-attaque. En débordement, Radikedike joue astucieusement par dessus et tente de récupérer son jeu au pied mais sous la pression défensive, l'ailier fidjien commet un en-avant. Brive aura malgré tout une dernière occasion pour aller chercher ce bonus offensif. Malgré la multiplication des temps de jeu dans les 22 adverses, l'attaque briviste ne trouve pas la faille dans la défense et commet finalement un en-avant qui met fin à la partie et à la quête du bonus offensif.



Score final : 23-0 pour Brive. Auteur de 20 grosses premières minutes, le CAB a assommé Grenoble au retour des vestiaires. Tuatara-Morrison et Méla ont inscrit les 2 essais de la rencontre et ont rapproché leur club d'un bonus offensif qui ferait le plus grand bien compte tenu des résultats sur les autres terrains. Malheureusement, cette cerise ne viendra pas malgré plusieurs occasions. Mais la victoire était impérative et elle fait du bien.

img-contenu-resume-match-top14-brive-grenoble-2

Standing ovation amplement méritée pour Mr Arnaud Méla

En bref

D'abord dominé en première période puis finalement dominateur en seconde période, le CAB a offert à son public une partition tout en contraste. Éprouvant les pires difficultés à rentrer dans la rencontre, Brive peut s'estimer heureux de mener à la pause 3-0. Grenoble a eu les occasions pour mener mais s'est montré inefficace. Au retour des vestiaires, la donne a changé. Brive s'est éloigné avant de faire définitivement le break par deux essais de Tuatara-Morrison et Méla. La victoire était dès lors acquise mais au final, il y a ce regret de manquer le bonus offensif. Mais qu'elle fait du bien malgré tout. Les joueurs peuvent partir se reposer après cette intense bataille l'esprit libéré.

 

img-contenu-resume-match-top14-brive-grenoble-3  img-contenu-resume-match-top14-brive-grenoble-4

Retrouvez les photos de la rencontre entre le CAB et Grenoble dans notre galerie photos

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14