Top 14 Bayonne - Brive : le CAB retrouve ses vieux démons de l'été
Publié le dimanche 14 septembre 2014 à 04:00

compoLa dernière journée a redonné confiance à deux équipes qui cherchent encore leur constance. Mais cette fois-ci, Bayonne et Brive se retrouvent en face à face avec le maintien en Top 14 en ligne de mire. Qui sortira de la rencontre avec des réponses ? Qui avec des interrogations ? La réponse dans ce résumé.

Bayonne reste la bête noire du CA Brive, en l'emportant ce week-end sur le score de 23 à 6

Photo : site officiel Aviron Bayonnais

Au mois de septembre, jouer dans de telles conditions (soleil, léger vent, belle pelouse) est un plaisir. Alors profitons-en avant que cela ne change. Les deux staffs font confiance à leur équipe type même si par-ci, par-là il y a de la rotation. Traditionnellement, les Bayonne - Brive sont serrés. L'histoire va-t-elle se répéter ?

Première période : Bayonne profite des mauvais côtés brivistes

La partie commence sur un round d'observation où Brive essaie d'utiliser en sa faveur le vent pour occuper le terrain adverse mais il semble que Scott Spedding ait des fourmis dans les jambes. Bayonne revient dans le camp corrézien et les premiers duels en mêlées débutent. Cela tourne à l'avantage des locaux sans que ceux-là n'en profitent réellement. C'est plutôt le CAB qui fait parler sa défense en récupérant une première tentative de but sur la ligne médiane après une faute au sol. Cependant, Gaëtan Germain a la puissance mais pas la précision pour concrétiser cette première occasion (8'). Bayonne subit un peu le jeu et a du mal à trouver des espaces dans la défense de Brive. Mais le club basque va bénéficier des maux actuels corréziens. Brive se lance à l'attaque du camp bayonnais, passe les 40 mais va être pénalisé au sol. Sauf que Mr Marchat, après vidéo, revient à un piétinement de Pinet dans un regroupement et lui adresse un carton jaune (13'). La sanction va être immédiate. Bayonne négocie bien la touche suivante et les avants fixent la défense briviste. Le jeu se déporte alors vers le large où il y a surnombre. Masilevu se retrouve face à Spedding et Rokocoko. C'est le All Black qui est choisi et qui marque sans opposition le premier essai du match, transformé par Stewart (7-0, 14'). En plus de cette infériorité numérique, le CAB a du mal en touche et dans le jeu d'occupation. Spedding et Stewart ne cesse de remettre la pression sur la défense adverse, par le pied ou la main. Pinet de retour, Brive commence à sortir la tête de l'eau, remporte des mêlées et revient dans le camp basque. Mais les démons viennent retaper à la porte. Pour un plaquage dangereux sur le "spécialiste" du genre, Marvin O'Connor, Andrew Ma'ilei écope d'un carton jaune (29'). Cependant, Brive ne se laisse pas démonter et lance la contre-attaque. Après plusieurs temps de jeu, le CAB rôde aux abords des 22 mètres et suite à un jeu au pied subtil, Arnaud Mignardi est repris par Joe Rokocoko à quelques mètres de l'en-but bayonnais mais la défense se met à la faute. Pour sa deuxième tentative (collé à la ligne de touche), Germain ne trouve pas la cible (33'). Après avoir laissé passer l'orage, Bayonne repart à l'assaut du camp corrézien. O'Connor se retrouve à nouveau au sol sur la ligne des 22 mètres. La raison : un plaquage haut de Waqaniburotu qui écope lui-aussi d'un jaune. Blair Stewart ne se prive d'ajouter 3 points au tableau d'affichage (10-0, 35'). Les expulsions temporaires empêchent Brive de développer son jeu correctement mais à la sirène, les brivistes vont y arriver. De retour, Ma'ilei va être tout proche d'une passe décisive. Au départ de l'action qui démarre au milieu de terrain, Guillaume Namy arrive à hauteur et perce la défense, Ma'ilei est au soutien, rentre dans les 22 et sert Luafutu. Plus que quelques mètres à parcourir avec sa puissance, l'essai est là sauf que ... le ballon lui échappe au moment d'aplatir. Quel dommage pour Brive qui avait une occasion en or de revenir dans ce match à la mi-temps.

Score à la pause : 10-0 pour Bayonne. L'Aviron a produit du jeu mais a manqué de justesse pour parfaitement concrétiser leurs actions. Cependant, les brivistes leur ont donné un coup de main bien venu avec 3 cartons jaunes, une conquête en berne et une attaque imprécise. Cela aurait pu être pire pour le CAB mais cela aurait pu être mieux également.

 

Seconde période : Bayonne gère et concrétise

Brive tente de revenir dans la partie le plus rapidement possible mais c'est bien Bayonne qui impose son rythme sans pour autant engranger des points. Sur une belle occupation, Stewart est obligé de sortir en touche à 5 mètres de son en-but sous la pression de Masilevu. Suite à cette touche, le CAB tente de forcer le verrou basque mais les ciels et blancs se mettent à la faute. Péjoine montre les poteaux et Germain ouvre le compteur (10-3, 55'). Brive semble enfin lancé mais cela ne va pas durer. Pour une accumulation de fautes en mêlées, Kevin Buys récolte le 4e carton jaune briviste de la partie. Stewart ne tremble pas (13-3, 59'). Sans forcer, Bayonne mène mais reste sous la pression des brivistes. On rentre dans un temps faible de la partie durant lequel les deux équipes commettent quelques imprécisions en attaque. De retour à 15, le CAB multiplie les temps de jeu dans les trente derniers mètres pour forcer le destin. Il lui faut marquer plusieurs fois pour revenir au score. Brive récupère tout d'abord une pénalité que Germain transforme (13-6, 70'). Mais si l'attaque bayonnaise cafouille, la défense est présente. Sur un ballon cafouillé par l'attaque corrézienne, elle récupère une pénalité pour son buteur lequel ne se gêne pas pour remettre 10 points d'avance (16-6, 73'). Dans ces dernières minutes, Bayonne contrôle la balle et tente d'assurer la victoire. A la suite d'une touche bien maitrisée dans les 22 brivistes, l'Aviron passe en mode attaque. Scott Spedding perce la défense de son ex-club et est repris à quelques mètres. Le jeu rebondit au près et c'est le talonneur remplaçant, Simon Labouyrie, qui inscrit le second essai du match (23-6, 76'). Brive tente bien un baroud d'honneur mais la défense bayonnaise est vigilante et repousse cette dernière tentative briviste.


Score final : 23-6 pour Bayonne dans un match globalement maitrisé par l'Aviron. Sans forcer, les hommes de Pottoka ont occupé la moitié de terrain adverse, pressé et poussé à la faute les brivistes. Deux essais dans un match qui va compter pour le maintien mais qui ne restera pas dans les annales.

En bref

Vous vous rappelez Lyon il y a deux semaines ? Vous remplacez Lyon par Bayonne et vous obtenez le même résultat (à un point près), les mêmes maux brivistes et le même mal de tête avant de recevoir un gros (Toulon à la place de Toulouse). Ce groupe a du talent, de l'expérience mais il semble que quelque chose s'est cassé à l'intersaison et ce CAB 2014/2015 n'est que l'ombre de celui de la saison 2013/2014. Une réaction est attendue, souhaitée contre Toulon et surtout confirmée dans le temps et non sur un seul match.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14