Top 14 : Avant match Castres Olympique - CA Brive
Publié le samedi 12 novembre 2016 à 13:24

Après le faux, passons désormais au vrai doublon. Les clubs redoutent cette période mais il faut faire avec. Peu touché, Castres va chercher à enclencher une bonne série en recevant sa victime favorite, le CA Brive. Des brivistes qui rêvent de reproduire le résultat toulonnais dans un stade qui ne leur réussit pas du tout. Entre deux équipes qui se ressemblent, qui aura le dessus ?

img-accroche-presentation-match-top14-castres-brive 

Plus tôt, la France aura disputé son premier match de l'automne en recevant les Samoa. Le Top 14 ne s'arrête pendant cette fenêtre internationale et nous offre un duel entre le 9e, Castres et le 8e, Brive. Deux points séparent les deux clubs qui veulent à tout prix rester dans le bon wagon des prétendants aux phases finales.

En ce début de saison, Castres tarde à trouver la bonne carburation et n'arrive pas à enchainer les bons résultats. Le CO est à proximité du Top 6 mais pas dans durablement dans le Top 6. Si les castrais sont solides à domicile, ils sont plus friables à l'extérieur. Lors de la première journée, malgré l'infériorité numérique consécutive à l'expulsion de Rory Kockott, Castres s'impose face à Pau et passe tout près du bonus offensif (28-11). Après un match nul ramené de Bayonne (12-12) qui reste un bon résultat car il n'est jamais facile de venir jouer chez un promu en début de saison (surtout quand celui-ci bat Toulon en ouverture du championnat), les hommes de Christophe Urios vont connaitre un gros couac. En confiance, La Rochelle surprend Castres dans le Tarn 26 à 18. Les castrais ont manqué d'engagement et de précision au pied pour pouvoir s'imposer. Un match à oublier mais qui fait mal à la tête. Cependant, le CO enchaine avec un deuxième revers, cette fois-ci du côté du Stade Français (29-25). Une défaite un peu amer car la victoire était proche et le bonus défensif est un maigre lot de consolation. Le calendrier offre deux réceptions aux castrais qui vont en profiter pleinement. D'abord par une victoire large et bonifiée face à Grenoble (46-9), de quoi faire le plein de confiance avant la réception du Racing 92, champion de France en titre et composé de nombreux anciens de la maison bleue. Le match est engagé, les deux équipes se rendant coup pour coup mais au final, Castres reste maitre à la maison et l'emporte sans laisser le bonus à son visiteur du jour (31-23). Si le CO a repris des couleurs à domicile, ce n'est pas ça à l'extérieur. Malgré deux bons matchs, Castres repart bredouille de Clermont (29-19) et Montpellier (28-19) et la défaite contre La Rochelle n'est toujours pas compensée. Dans une rencontre folle, Castres prend rapidement le dessus en début de rencontre face à Bordeaux mais l'UBB va réagir et recoller juste avant la mi-temps. Après, c'est stressant mais Castres l'emporte 33 à 27 face à des bordelais qui pouvaient espérer mieux. Ce sentiment est partagé par les castrais lors de leur court déplacement à Toulouse. Réaliste, le CO mène à la pause 12 à 3 mais les toulousains frappent en premiers et repassent en tête à l'heure de jeu (13-12). Les avants castrais offrent à Kockott la pénalité du 13-15. Le buteur du CO a l'occasion de donner un peu de marge à son équipe mais manque une pénalité dans ses cordes. Si Castres manque cette pénalité, Toulouse et Marques ne se manquent pas eux et crucifient les tarnais à quelques instants de la fin de la rencontre (16-15). Castres a l'occasion d'évacuer cette frustration avec la réception de Brive. Une équipe pas vraiment à l'aise du côté de Pierre Antoine. Le CO va chercher à profiter de l'opportunité pour dépasser leur adversaire au classement et s'extirper de ce ventre mou.

La saison a très bien commencé pour le CA Brive. Si on savait la solidité à domicile des brivistes, ils ont apporté une corde supplémentaire à leur arc avec de bons résultats à l'extérieur. Après avoir ramené 2 points de Lyon, le CAB crée la sensation en gagnant du côté de Mayol (21-25). Mais les choses se sont gâtées avec deux grosses défaites, d'abord du côté de Grenoble (36-23) et ensuite à Montpellier (42-13). Lors de son dernier déplacement, Brive a rectifié le tir en accrochant le bonus défensif à Bordeaux (27-25). Un point qui aurait pu être multiplié par quatre car la victoire à Bordeaux était toute proche mais il a manqué un peu de temps à la fin pour réaliser un nouvel exploit. Mais à l'image de Castres, la forteresse a cédé à domicile. Après des victoires contre le Stade Français, La Rochelle et le Racing 92, le CAB s'est cassé les dents sur un os. Dans le derby contre Clermont, le match de l'année côté briviste, les corréziens ont complètement déjoué, se sont perdus dans un jeu qui n'est pas le leur et l'ASM remporte une victoire bonifiée sans contestation possible (16-40). Le joker gagné du côté de Toulon a été consommé et Brive doit se remettre dans le sens de la marche. En recevant Bayonne, on se dit que c'est le bon moment mais il faut attendre 40 minutes. La première période est d'une pauvreté technique absolue, une purge tout simplement. Le discours de la mi-temps a apparemment fonctionné car les brivistes montrent enfin quelque chose et obtiennent une victoire qui fait du bien au moral et au classement. Repassé devant Castres, Brive espère garder cette position lors de ce déplacement qui n'est guère une réussite depuis 20 ans. Surtout que le CAB devra faire sans plusieurs joueurs importants (blessés, suspendus ou en sélection). Mais rappelons nous de Toulon : cela faisait une éternité que Brive n'avait plus gagné au RCT. Pourquoi ne pas briser la malédiction de Pierre Antoine ? Actuellement beaucoup de séries historiques tombent, autant en profiter.

Castres est la bête noire du CAB, tout du moins du côté de Pierre Antoine. Brive ne s'y est plus imposé depuis décembre 1995 (12-20). Il a également fait un match nul en janvier 2009 (11-11) mais depuis il aligne les défaites (parfois lourdes), au nombre de 6 à ce jour. Les chances de victoires brivistes sont donc très minces. Castres a connu la défaite dans son stade contre La Rochelle mais sinon tous les autres adversaires sont repartis bredouilles du Tarn. La série va-t-elle continuer pour le CO ou bien le CAB va-t-il frapper un 2e grand coup cette saison après Toulon ?

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Castres Olympique - CA Brive (coup d'envoi à 20h15, arbitre : Mr Tual Trainini)

 

Pour Castres : 1 Tichit - 2 Jenneker - 3 Kotze - 4 Lassalle - 5 Capo Ortega (Cap) - 6 Babillot - 7 Moreaux - 8 Tulou - 9 Dupont - 10 Urdapilleta - 11 Smith - 12 Ebersohn - 13 Taumoepeau - 14 Grosso - 15 Palis

Remplaçants : 16- Mach 17- Stroe 18- Jacquet 19- Caballero 20- Seron 21- Dumora 22- Combezou 23- Tussac

Absents :  Samson (fracture du poignet), Bias (suspendu), Vialelle (machoire), Mafi (sélection Tonga), Lazar (sélection Roumanie), Kockott et Caminati (choix de l'entraineur)

 

Pour le CA Brive : 1 Pointud - 2 Acquier - 3 Toetu - 4 Steenkamp - 5 Uys - 6 Hauman (Cap) - 7 Sanconnie - 8 Koyamaibole - 9 Péjoine - 10 Bezy - 11 Ngwenya - 12 Burotu - 13 Mignardi - 14 Lapeyre - 15 Germain

Remplaçants : 16 Ribes - 17 Devisme - 18 Méla - 19 Hirèche - 20 Iribaren - 21 Cabannes - 22 Galala - 23 Buys

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14