Top 14 analyse Brive - Pau : retrouver un peu de fraicheur physique
Publié le mardi 22 novembre 2016 à 11:34

Avant la rencontre, il était difficile d'imaginer un tel scénario. Mais Brive et Pau ont offert un beau spectacle avec 7 essais marqués et de belles actions. Tout n'est pas parfait mais si on regarde du côté de Brive (et c'est notre cas !), l'essentiel est là avec cette victoire qui permet de rester au contact avec la première partie de tableau. Mais les corps sont fatigués à l'issue de ce premier bloc du Top 14.

Les avants du CA Brive se regroupent autour notamment de Sisa Koyamaibole et Saïd Hirèche avant de tenter de marquer un essai contre la Section Paloise 

Les points positifs

Une attaque retrouvée. Depuis le début de saison, Brive était bloqué à 2. A 3 reprises (Grenoble, La Rochelle, Bayonne), les brivistes ont marqué 2 essais. Jamais plus (si ce n'est en Challenge Cup). Samedi, le CAB a explosé le compteur ! Lapeyre, Burotu, Bezy et Ngwenya ont franchi la ligne d'en-but de la Section Paloise. Depuis la saison dernière et la réception de Pau lors de la dernière journée, Brive n'avait plus marqué autant d'essais. Et en plus, ce sont les 3/4 qui se sont inscrits à la feuille de pointage avec en prime de très belles réalisations. Le CAB a le potentiel pour se montrer offensif mais ne l'utilise pas souvent. S'il veut grandir et progresser dans le classement, Brive doit se sortir de son carcan avants - buteur. Il doit faire plus et développer un jeu plus ambitieux. La Rochelle a transformé sa philosophie et en récolte les fruits en ce début de saison. Il y a quelques saisons en arrière, l'arrivée de Philippe Carbonneau a transformé l'équipe (et son jeu) et a ramené le club en Top 14. Pourquoi ne le voyons nous pas désormais en Top 14 ?

 

Jan Uys. Dans n'importe quel sport et n'importe quelle équipe, un joueur arrive toujours à sortir du chapeau lorsque l'équipe est à court de joueurs. Certains rentrent chez les titulaires et n'en sortent plus jamais. En l'absence de nombreux joueurs (Ledevedec, Marais, Snyman, Waqaniburotu), Brive a fait appel à l'espoir sud-africain Jan Uys. Si sa participation à la Challenge Cup n'était pas une surprise, ses 2 titularisations en Top 14 sont plus contraintes mais finalement le choix est payant. A Castres et face à Pau, le jeune 2e ligne (transfuge de la Section à l'intersaison) a parfaitement rempli son contrat. Très sollicité en touche, présent offensivement et défensivement (10/13 au plaquage), Uys fait sa place au sein du CAB, bien encadré par ses compatriotes Hauman, Snyman et Steenkamp qui le couvent et lui apprennent le métier. Preuve que son match de samedi a été réussi, Midi Olympique l'a élu dans son XV de la journée. Dans quelques semaines, les habituels titulaires seront de retour mais Jan Uys a montré qu'il était capable d'assumer les responsabilités d'un deuxième ligne titulaire. Et si c'était lui le joker médical de Peet Marais ?

Aux côtés d'Arnaud Méla et William Whetton, Jan Uys se fait sa place au sein de l'effectif du CA Brive

2e titularisation pour Uys et 2e bonne performance pour le jeune sud-africain

 

Du repos ! Sur le pont depuis le mois d'aout, les joueurs vont enfin pouvoir souffler pendant une semaine. Quand on voit le nombre d'absents (14 contre Pau), ça ne peut pas faire de mal. Si malheureusement, la plupart des blessés sont des blessés longue durée, Brive va remettre la main sur ses internationaux pour le prochain match de Top 14 et c'est déjà pas mal. Damien Jourdain se rapproche d'un retour et Johan Snyman en termine avec sa suspension. Tout ce sang frais va apporter une profondeur de banc qui était difficile à avoir ces dernières semaines. Brive connait les montagnes russes actuellement. Pour le début du 2e bloc, il lui faut trouver de la constance et si possible récupérer son joker grillé lors de la défaite contre Clermont. Il y a de la marge sur la zone de relégation mais le championnat est encore long. Alors autant s'en donner le plus possible.

 

Les points négatifs

La défense. Le secteur était un point fort ces dernières saisons. Certes, ce n'est pas un point faible mais la défense est en difficulté actuellement. Après 12 journées, Brive possède la 13e défense du championnat et la dernière à domicile. Face à Pau, elle a offert trop de champ aux attaquants palois qui ont pu gagner des mètres et de la vitesse sans rencontrer d'opposition. Surtout, et même en plaquant à 132 reprises, la défense manque 31 plaquages soit 23% de plaquages manqués, ce qui est trop. Et tout le monde a été en difficulté : les 3/4 manquent 10 plaquages, la 2e ligne 7 et la 3e ligne 8. Ce n'est pas le premier match où Brive prend l'eau en défense et ouvre des brèches aux attaquants adverses. Antoine Dupont en a profité avec Castres, Clermont et La Rochelle ont joué dans ces espaces. Brive doit retrouver son assise défensive pour pouvoir gérer mieux ses rencontres et éviter de soit courir après le score soit se faire peur en fin de rencontre.

 

Le banc. Dans le match des bancs de touche, les remplaçants palois ont remporté cet affrontement. A 15 minutes de la fin, Brive mène largement face à Pau et vient de s'emparer du bonus offensif. Mais cela ne va pas durer. Les brivistes sont usés physiquement et le banc ne parvient pas à apporter cette fraicheur physique. Au contraire de celui de la Section. Le changement de charnière est bénéfique. Les deux essais inscrits en fin de matchs sont inscrits par des remplaçants (King et Lestremau), Fajardo inscrit 2 transformations et est crédité d'une passe décisive. Côté briviste, Devisme, Bekoshvili et Ngwenya ont apporté un plus. Whetton a semblé par moments perdu dans son positionnement. Ribes a failli couté cher à cause d'un coup de poing. Steenkamp écope d'un jaune quelques minutes après son entrée. Le manque de choix et de profondeur est peut être à l'origine de ce manque d'impact des remplaçants brivistes mais cela a failli couté bien plus qu'un bonus offensif.

 

La vidéo. Passons rapidement la première mi-temps car son utilisation a été normale. Par contre sur la 2e mi-temps, c'est devenu un sketch. C'est marrant au début mais à la longue c'est fatiguant et usant. On sent bien que les problèmes et les erreurs arbitrales de la 11e journée ont pesé énormément dans l'esprit de Mr Cardona et de ses assesseurs qui n'ont voulu prendre aucun risque. Et quand on dit aucun c'est aucun. Donc dès le moindre doute : V I D E O. Sur les 40 dernières minutes (qui ont duré bien plus longtemps que ça), on a eu droit à 5 appels à la vidéo. Sachant que l'écran est à l'opposé, l'arbitre a fait plusieurs fractionnés. Le public, un brin chambreur, scandait vidéo dès la moindre faute puis a commencé à scander le nom de Mr Cardona qui a salué la tribune Elie Peybère en se rendant à l'écran géant ! C'est resté bon enfant et c'est tant mieux. D'ailleurs, Nicolas Dupin de Beyssat et Lionel Faure qui commentaient pour Rugby+ ont bien apprécié ce jeu entre le public briviste et l'arbitre. Mais s'il vous plait messieurs les arbitres, prenez votre courage à deux mains et laissez tranquille la vidéo deux minutes. Un de vos collègues, Nigel Owens, prône pour la réduction de l'usage de la vidéo. Si cela devait aboutir, certains seraient en difficulté car très friands de cet outil technologique.

img-contenu-analyse-match-top14-brive-pau-2

Midi Olympique n'a pas manqué de saluer le fait principal du match Brive - Pau

 

En conclusion

Les jambes sont lourdes chez les brivistes et cela s'est vu en fin de match contre Pau. Brive avait fait le travail jusqu'à la 65e minute pour empocher une victoire bonifiée mais les palois ont su profiter du manque de fraicheur corrézien pour enlever le bonus mais pas la victoire. Et c'est bien là l'essentiel. Brive a gagné contre Pau, a retrouvé sur ce match une attaque prolifique et de jeunes joueurs prometteurs (à l'image du 2e ligne Uys). Tout le monde prend une semaine de repos et on se retrouve frais et dispo pour le déplacement à Toulouse !

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14