Top 14 analyse Brive - Toulon : une bonne reprise après la trêve
Publié le mardi 20 octobre 2015 à 13:03

On attendait impatiemment la reprise du Top 14. Pas qu'on ne prenait pas de plaisir à regarder la Coupe du Monde mais le Top 14 et surtout le CAB nous manquait. Et pour fêter les retrouvailles, Brive a offert à son public une victoire de gala face à Toulon, avec du suspense et un soupçon de stress au final. Sans oublier la cerise sur le gâteau : une belle place au classement. Que demande le peuple !

Les joueurs du CA Brive Gaëtan Germain, Johan Snyman, Fabien Sanconnie et Damien Lavergne remercient leur public de les avoir soutenu face à Toulon 

Les points positifs

Une journée positive. En clôturant la cinquième journée, le CAB savait le résultat de ses principaux concurrents au maintien. La veille, Pau et La Rochelle se sont inclinés à l'extérieur tandis que Agen, Oyonnax et Grenoble ont perdu à domicile. Un résultat positif pouvait non seulement permettre à Brive d'intégrer le top 6 du championnat mais surtout prendre de la marge par rapport à certaines écuries. Non sans mal et sans se faire peur durant les arrêts de jeu, les brivistes battent le RCT et empochent 4 points précieux. Après 5 journées, Brive est 5e au classement et surtout creuse un premier écart dans la lutte pour le maintien. Agen est à 9 points, Oyonnax et La Rochelle à 8 et Pau à 5. Cette victoire, la 3e cette saison et la 2e à domicile, confirme l'invincibilité à domicile des noirs et blancs. Amédée-Domenech n'a plus connu la défaite en Top 14 depuis un certain ... Brive - Toulon la saison dernière soit un total de 393 jours. C'est la plus longue série actuellement dans le championnat. Bordeaux-Bègles est prévenu : il ne sera pas simple de faire tomber le CAB dans son antre.

img-contenu-analyse-match-top14-brive-toulon-1

Brive 5e, c'est une blague ? Non, non, c'est la réalité ! Et on en profite !

La conquête.  Si la touche n'a pas encore solutionné tous ses maux malgré l'arrivée dans le XV de départ de Guillaume Ribes et Johan Snyman, cela va un peu mieux mais il reste encore du travail à faire pour que la touche redevienne un atout majeur dans la manche briviste. Par contre, la mêlée et le maul sont bien des points forts des avants brivistes en ce début de saison. En plus de provoquer le carton jaune d'Alexandre Menini, la mêlée corrézienne a récupéré plusieurs pénalités que Gaëtan Germain ne s'est pas gêné à transformer. Et c'est un ballon porté qui a définitivement lancé le match des brivistes. Toulon vient de marquer un essai et mène 19-9. Brive obtient une touche et va enclencher un maul, une stratégie payante depuis le début de la saison. L'édifice briviste met à mal la défense adverse et déroule jusque dans l'en-but. L'essai est attribué à Arnaud Méla mais peu importe, le CAB est désormais définitivement rentré dans la partie. Grâce à ses avants. Comme depuis le début de saison. Des avants qui ont une manière bien particulière de se mettre en condition avant la rencontre

Une charnière d'avenir. La roue continue de tourner au niveau de la charnière briviste. Jean-Baptiste Péjoine blessé, c'est Teddy Iribaren qui est titulaire (la 3e fois cette saison) derrière la mêlée. A ses côtés, le staff briviste a choisi Matthieu Ugalde. La jeunesse au pouvoir. Les deux joueurs ont tenté d'amener de la vitesse, de l'incertitude. Matthieu Ugalde a bien alterné entre jeu au pied et passe et a réussi deux passes après contact. Teddy Iribaren montre sortie après sortie qu'il est plus qu'une doublure. Avec 73 mètres parcourus, 2 franchissements et surtout son premier essai sous les couleurs du CAB, il a été le dynamiteur de l'équipe. Vif, très présent derrière les points de rencontre et accrocheur (9/10 au plaquage !!!), Iribaren est la révélation de ce début de saison du côté du CAB. A l'heure où certains cherchent des français à des postes clés, le CAB montre qu'on peut jouer et gagner avec une charnière 100 % française, jeune et talentueuse.

Les points négatifs

La première période. Pour un match de reprise, c'était bien un match de reprise. Après plusieurs semaines sans rencontres officielles, Brive et Toulon ont eu du mal à remettre la machine en marche. Même si les toulonnais se sont montrés plus actifs. Pour Brive, on se demande encore quel était le plan de jeu sur cette première période tant les attaques se sont fait rares et guère inspirées. Les brivistes ont bien défendu globalement mais ont subi les assauts toulonnais et se sont mis à la faute. Brive peut être heureux de tourner qu'à 9-12 à la pause. Finalement, il aura fallu l'essai de Mermoz en tout début de seconde période pour réveiller les brivistes et les lancer enfin dans la partie.

L'indiscipline. Attention à ne pas retomber dans les vieux travers. 13 pénalités concédées (contre 12 au RCT) c'est beaucoup surtout quand vous évoluez à domicile. Surtout, cela est arrivé dans les temps faibles brivistes. En première période, une vague de pénalités est arrivée après avoir mené 6-3. Le score est dès lors passé à 6-12 en moins de quinze minutes. En seconde période, Brive vient d'infliger un 17-0 à Toulon et mène 26-19. Mais le RCT remarque aussitôt derrière et revient à égalité 26 partout. A ce moment, Brive se met à la faute mais fort heureusement, Du Plessis puis Armitage manqueront leur longues tentatives. Après la pénalité réussie par Germain, le RCT récupère une dernière pénalité pour arracher le match nul. Là encore, Du Plessis manque la cible. Ouf ! La différence se fait là : Germain conclut la rencontre à 7/8 tandis que les buteurs toulonnais sont à 5/10. L'indiscipline a failli couter cher à Brive mais les buteurs toulonnais n'avaient pas réglé la mire.

Jonathan Pélissié tente une pénalité pour Toulon lors de la rencontre à Brive

Heureusement que les buteurs toulonnais ont laissé quelques pénalités sur le bord de la route

Le calendrier à venir. Cela va vite se corser et peut être que Brive ne va pas rester longtemps à la 5e place au classement. Après avoir reçu 3 fois lors des 5 premiers matchs, les brivistes vont se déplacer à quatre reprises lors des six rencontres qui clôtureront l'année 2015. Cela va commencer par des déplacements successifs à Pau et au Racing avant d'aller à Oyonnax fin novembre et de conclure l'année civile à Castres. Entre temps, le CAB aura reçu Bordeaux début novembre avant LE match, le derby contre Clermont (prévu le week-end du 5 décembre). Calendrier compliqué mais les brivistes peuvent s'appuyer sur un début de saison réussi et un groupe presque au complet. Ce qui n'est pas le cas d'autres équipes.

En conclusion

Comme tout match de reprise, le tempo n'était pas élevé en début de rencontre mais la seconde période a été de bien meilleure facture. Il a fallu attendre le premier essai toulonnais pour voir enfin Brive rentrer dans sa partie. S'appuyant sur un pack encore une fois performant et une charnière jeune et prometteuse, le CAB s'est arraché pour accrocher une nouvelle victoire cette saison. 4 points qui propulsent les corréziens à la cinquième place au classement. C'est tout bon pour la confiance avant de se déplacer deux fois : à Pau puis au Racing.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14