Top 14 analyse Brive - Grenoble : une victoire et des questions
Publié le mardi 10 janvier 2017 à 05:00

Amédée Domenech n'avait pas prévu un tel scénario pour la réception de Grenoble au moment de déguster la galette des rois. Brive a été à deux doigts de s'étouffer avec la fève. L'accident est évité de justesse mais des questions se posent et doivent se poser pour continuer à s'améliorer.

Les joueurs du CA Brive tentent de se reprendre pendant leur rencontre face au FC Grenoble qui est bien mal engagée à ce moment de la partie 

Les points positifs

La mêlée. On le sait très bien dans le sport, la vérité d'un match n'est pas celle d'un autre. Tout est remis à plat la semaine suivante. En difficulté en seconde période au Stade Français, la mêlée briviste a relevé la tête ce samedi contre Grenoble. Le FCG est régulièrement à la peine dans ce secteur et Brive a pu en profiter, essentiellement en première période. Le trio Asieshvili - Da Ros - Jourdain a fait des misères à la première ligne grenobloise et l'a poussé régulièrement à la faute. Conséquences : 1 carton jaune et 3 pénalités réussies de Germain découlant de la domination briviste dans ce secteur de la conquête. Au total, sur les 6 pénalités réussies de Germain, 4 étaient à mettre au crédit de la mêlée briviste. Tout n'est pas parfait car la domination n'est pas totale mais ce qui est sûr : Brive n'aurait pas gagné sans une mêlée performante face à Grenoble.

En difficulté au Stade Français une semaine avant, la mêlée du CA Brive réagit face au FC Grenoble en étant supérieure à son homologue

Réaction du pack briviste après une performance manquée à Paris

 

Le public. Pas forcément réputé pour sa ferveur inconditionnelle, le public briviste est plutôt considéré comme dur et exigeant mais contre Grenoble, il a parfaitement rempli son rôle de 16e homme. Face à la piètre performance de son équipe, il a tenté à plusieurs reprises de la réveiller. Mais le tournant est arrivé au cours de la seconde période. On a déjà vu le public encourager, tancer, siffler, râler et parfois insulter mais à la 54e minute, le public met en son un sentiment de plus en plus présent : on se fait chier en regardant le CAB ! Malgré cette méthode forte, les têtes sont de plus en plus basses chez les joueurs alors le public montre que lui au moins est toujours là et encourage comme un seul homme son club (58'). L'effet est positif car Brive et Sanconnie marquent un essai et parviennent à renverser une situation bien mal embarquée. A l'issue de la rencontre, le capitaine Hirèche a reconnu l'apport du public lors de cette victoire.

Le banc. On compte souvent sur le banc pour faire la différence au cours de la seconde période et apporter du sang neuf au XV titulaire. Parfois c'est efficace, parfois non. Samedi, Brive avait choisi la première option à bon escient. Thomas Acquier a réalisé une entrée tonique et dynamique, voulant constamment mettre son équipe dans l'avancée. Arnaud Méla a apporté du leadership et de la puissance dans la zone d'affrontement. Fabien Sanconnie est à la conclusion d'une très belle attaque et marque le seul essai du CAB. Le duo Péjoine - Ugalde a apporté du dynamisme et des changements de rythme qui manquaient cruellement en première période. Face à Grenoble, le banc a enlevé une grosse épine du pied au CAB et lui a permis de remporter cette victoire "hold-up".

 

Les points négatifs

L'attaque. Semaine après semaine, le paragraphe revient à ce niveau de l'article et cela ne semble pas évoluer positivement dans un futur proche. Depuis la seconde période contre Lyon, Brive n'a pas fait une production offensive de qualité. Encore samedi, l'attaque briviste a eu du mal à se montrer dangereuse contre pourtant la pire défense (au total et à l'extérieur) du Top 14. Ce n'est pas nouveau non plus que Brive a du mal à inscrire des essais (seulement 3 sur les 3 dernières rencontres) mais pour marquer des essais, il faut se présenter dans les 22 adverses. Contre Grenoble, les chiffres sont édifiants : 3 présences de 26 secondes (pénalité contre Brive), 15 secondes (jeu au pied trop long de Mignardi) et 56 secondes (essai de Sanconnie). Sur cette dernière présence, les brivistes ont passé 23 secondes dans les 5 derniers mètres. Cela faisait une éternité que Brive n'y était pas allé. Si le CAB veut éviter de se faire tancer par son public, il va falloir qu'il commence à produire des attaques de qualité et un peu moins compter sur la précision de Gaëtan Germain.

 

Le train train. L'ambition à court terme du CAB est connue, c'est le maintien en Top 14. Mais après on fait quoi ? On vise quoi ? La qualité de jeu de Brive ne fait rêver personne et commence à poser de plus en plus question. Brive est-il capable de faire mieux ? Depuis quelques saisons, on ne sent pas une équipe en progression, on sent plus une équipe qui stagne et qui cette saison n'est plus aussi solide sur ses points forts qui sont la défense et la conquête. A l'issue de la rencontre, certains joueurs estiment que le maintien est dans la poche et qu'ils vont pouvoir se libérer. Oui mais premièrement pourquoi ne pas le faire avant et deuxièmement le calendrier est tout sauf une partie de plaisir avec notamment la réception uniquement d'équipes à la lutte pour le Top 6. L'équipe sait qu'elle a largement les capacités pour se maintenir chaque saison mais pour franchir un pallier, les interrogations ne trouvent pas de réponses. Comme il l'a exprimé samedi, le public attend désormais plus, pas seulement des joueurs mais aussi du staff et des dirigeants. Le maintien c'est bien mais la lutte pour le Top 6 c'est encore mieux.

 

 

En conclusion

La désillusion était toute proche et si une semaine plus tôt, on peut estimer injuste la défaite au Stade Français, cette victoire contre Grenoble n'est alors pas méritée du tout. A domicile, le CAB n'a jamais su trouver les clés offensivement pour se défaire de l'avant dernier du Top 14. Le public s'est exprimé pleinement lors de la rencontre et a joué son rôle de 16e homme. Mais les questions s'accumulent sur la capacité de ce club à franchir un pallier à moyen terme. L'avertissement est sans frais mais il ne doit pas être sous-estimer.

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 24
Mont de Marsan 17 13 Bayonne
Soyaux-Angoulême 23 19 Carcassonne
Massy 24 27 Béziers
Oyonnax 46 6 Aurillac
Bourg en Bresse 18 16 Nevers
Colomiers 23 19 Montauban
Brive 45 14 Provence Rugby
Biarritz 31 32 Vannes
Résultats Top 14