Top 14 Brive - Bayonne : Nos impressions et analyse
Publié le mardi 10 septembre 2013 à 13:00

papernews - allezbriverugby.comAprès la victoire de Brive contre Bayonne, l'heure est à l'analyse et à nos impressions avant d'attaquer une grosse semaine de préparation en prévision du déplacement au Stade Français. Qu'est ce qui a bien marché dimanche ? Les améliorations ? Les points à parfaire ? Voici notre analyse et nos impressions sur cette rencontre.

Top 14 CA Brive - Aviron Bayonnais : Les impressions et analyse du site allezbriverugby.com sur ce match de rugby

Malgré le fait qu'à la mi-temps, le score était le même que celui de l'équipe de France de football lors de la plupart de ces rencontres, la physionomie du match coté briviste est loin d'être aussi alarmante que certains journalistes le pensent et le disent. D'ailleurs les coachs, Nicolas Godignon, Didier Casadeï et Philippe Carbonneau l'ont confirmé dans le Bleu Blanc Noir de hier soir à réécouter ici.

Les points positifs

Le point le plus important de ce match, c'est l'état d'esprit du groupe. On voit clairement que ce groupe ne fait qu'un. Il a vécu une telle aventure la saison passée, que celle du retour en Top 14, il va l'affronter soudé comme un seul homme. C'est ce qui tranche avec une équipe de Bayonne qui n'a pas montré un visage conquérant.

Ensuite, les phases de conquête encore une fois sont très propres. En touche, en mêlée, nous avons les bases pour affronter n'importe quelle équipe de ce Top 14. De ce côté la, on est dans la continuité de l'an dernier. Que ce soit les titulaires ou les remplaçants, le groupe ne connait pas de baisse de rendement dans ce secteur.

Une troisième ligne complémentaire et qui, dimanche, a réalisé son meilleur match depuis le début de la saison. Un Hauman bon dans les airs, au plaquage (malgré un plaquage haut) et dans les rucks. Waqaniburotu est à un niveau international dans ses matchs très loin du "Waqa" de l'an passé un peu mou et qui avait mis du temps à assimiler sa prise de poids en arrivant en France. Le dernier, un certain Sisaro Koyamaboile nous fait mentir alors qu'on le sentait trop juste pour démarrer la saison et tenir sa place. Il démontre qu'en attaque il est en train de retrouver son niveau d'avant. Nous l'avons trouvé personnellement beaucoup plus dynamique sur ce match que son vis à vis Fonua.

Une paire de centre reconstituée et qui a réalisé une saison pleine l'an passée en Pro D2 et qu'il nous tardait de voir à l’œuvre en Top 14. La place de Riaan Swanepoel est peut être en dix ou au centre mais certainement pas sur le banc des remplaçants. Quelle activité en attaque. Il avait été l'impact player contre Bordeaux mais sur ce match, il démontre encore une fois qu'il faut le laisser sur la feuille de match. D'autant plus qu'avec Arnaud Mignardi, il dispose déjà de pas mal d'automatismes. La preuve avec cet essai où Mignardi passe les bras pour servir "Swani" venu à hauteur.

Un Guillaume Namy intenable dimanche soir. La prolongation de contrat avait mis du temps à se finaliser mais il faut penser que les dirigeants corréziens doivent être content d'avoir pu prolonger ce jeune joueur qui à l'air d'en avoir fini avec les blessures à répétitions et qui a fait un match ÉNORME dimanche. Il a transpercé à de nombreuses reprises la défense bayonnaise. La première de la seconde période sera la bonne et il mettra son ancien compère champion de France Scott Spedding (avec lui et Kevin Buys) sous pression. Il se replace et inscrit le premier essai de la partie.

 

Les points négatifs de ce match

Le point noir de ce match est la capacité à finir les actions et à prendre les bonnes décisions. Sur ce match, nous avons pu voir que Brive n'était pas encore libéré. Le drop de Laurent Ferrères en première mi-temps est un signe flagrant. Alors qu'il avait un surnombre à jouer, "Lolo" s'arrête et tape un drop presque sous les poteaux et il le "manque" ... Mais la confiance viendra avec les victoires.

L'autre point noir est le grand nombre de blessés durant ce match. Si pour Pat Barnard ce n'est pas trop grave et qu'il devrait postuler pour Paris, Julien Le Devedec souffre des côtes flottantes et malheureusement, on craint une longue indisponibilité pour Goderzi Shvelidze et son genou. On devrait en savoir plus aujourd'hui car on se rend à l'entrainement. Affaire à suivre demain.

Dernier point qui aurait pu avoir des conséquences plus grave avec une défaite, c'est les deux échecs en début de match de Gaëtan Germain face aux perches. A ce moment là du match, il aurait été important de scorer pour prendre l'avantage au tableau d'affichage.

 

Notre point de vue pour la suite et le déplacement à Paris

A Paris, il faudra être réaliste et marquer lors de nos incursions dans le camp parisien. Surtout garder le même état d'esprit, il sera certainement un élément majeur dans la course au maintien. En attendant la réception de l'USAP, on espère que les corréziens ramèneront un point de ce déplacement dans la capitale et surtout pas de blessés.

 

Vue en tribunes - vidéo de l'équipe d'allezbriverugby.com

Vidéo résumé du match au coeur même des tribunes

 

Article rédigé par Mickaël Delteil twitter  Google+

 

Mickaël Delteil, Fondateur du site
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Vannes 43
2 Mont de Marsan 32
 
8 Aurillac 24
9 Brive 23
10 Biarritz 23
 
13 Valence Romans 21
14 Dax 21
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 11
Montauban 32 21 Biarritz
Vannes 47 10 Agen
Soyaux-Angoulême 15 28 Grenoble
Aurillac 11 10 Valence Romans
Mont de Marsan 20 18 Provence Rugby
Béziers 40 14 Dax
Rouen 37 17 Colomiers
Nevers 36 18 Brive
Résultats Top 14