Top 14 réactions Brive - Stade Français : une manière qui laisse à désirer
Publié le lundi 29 août 2016 à 10:08

Si la victoire a été remportée par les brivistes, ce n'est pas ce qui accapare le plus les esprits du côté des deux équipes. Entre un niveau de jeu global assez terne et surtout une indiscipline grandissante, les sujets de conversation sont nombreux. Plus que le résultat, c'est la manière qui dérange dans cet après match.

Les joueurs du CA Brive Wilhelm Steenkamp et Saïd Hirèche saluent leurs supporters après la victoire de Brive face au Stade Français

François Da Ros

Nous avons été intelligents et solidaires. Nous avons su ralentir leurs ballons en infériorité numérique et il y avait toujours un gars pour rattraper l’erreur d’un autre en défense. C’est très positif.

Saïd Hirèche

C’est juste une histoire d’habitude. Vous savez, il a fait 36 °C toute la semaine et nous nous étions spécialement préparés en programmant des séances en pleine après-midi, sous le cagnard. [...] Nous commettons vraiment trop de fautes. Je ne parle pas de celles en mêlée car c’est un sujet particulier mais des fautes - comme le hors-jeu de ligne - sont stupides et faciles à corriger. À deux ou trois reprises, nous avons été pénalisés pour ne pas avoir quitté la zone plaqueur-plaqué. Si l’on veut grandir, nous devons remédier à tout cela.

Thomas Laranjeira

Il y a eu beaucoup d'indiscipline qui nous a compliqué la tâche mais on va retenir la victoire. Dix pénalités en première période, c'est trop pour gagner. Si on fait ça à Toulon, on va revenir avec les valises pleines. Sur le drop, il y avait avantage, je me suis dit que de toute façon, il n'y avait rien à perdre alors j'ai saisi ma chance. Ça m'a réussi, tant mieux !

Nicolas Godignon

La chaleur a du chauffer les esprits de tout le monde. Je suis agacé après un match comme celui-là. On n'a pas envie de voir ça. On a envie de voir du rugby. Maintenant s'il ne faut pas jouer, on sait faire aussi. Les mêlées sont la plaie de ce début de championnat. Elles ramènent trop de points. On marche sur la tête. Il faut aussi que tout le monde se discipline. Le jour où on ne fera plus d'erreurs à Brive, on pourra parler de l'arbitrage.

Petite pause avec le résumé de la rencontre :

 

Sergio Parisse (capitaine du Stade Français)

Lorsque tu joues des matchs où il y a beaucoup de pénalités et que tu n’arrives pas à marquer les points, ça devient difficile d’espérer quelque chose. Jules nous a fait gagner des matchs. Aujourd’hui, il a été en dedans. Ça arrive, il faut passer à autre chose. Si l’essai du 25 à 20 inscrit dans les dernières minutes est marqué dix minutes avant, on aurait pu prétendre à autre chose.

Jules Plisson (ouvreur du Stade Français)

Aujourd’hui, je n’ai jamais réussi à trouver les bons appuis, les bons repères. La semaine passée, je fais presque un sans-faute, c’est frustrant. Il y a des jours avec et des jours sans. À Brive, c’était un jour sans.

Gonzalo Quesada (entraineur du Stade Français)

C’est un match moyen de notre part. On n’a pas d’excuse. On aurait pu espérer un peu mieux mais on a eu pas mal de problème pour marquer. Jules était dans une mauvaise après-midi. On a fait de gros efforts pour revenir dans le bonus défensif mais à l’arrivée, on a beaucoup de frustration. On était dans un contexte qu’on attendait et on n’a pas su sortir du piège. Ce serait ridicule de parler d’arbitrage. Au niveau de l’engagement, je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. En revanche, dans la gestion du match, on a été très moyen alors qu’on en avait parlé dans la semaine.

 

Propos recueillis par 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Bordeaux 52
2 Lyon 49
 
8 Toulouse 35
9 Brive 29
10 Castres 28
 
13 Pau 24
14 Agen 22
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 15
Bordeaux 37 19 Lyon
Toulon 34 17 Brive
Pau 20 23 Clermont Ferrand
Montpellier 31 29 Bayonne
Stade Français Paris 21 20 La Rochelle
Agen 24 43 Castres
Racing 92 30 27 Toulouse
Résultats Top 14