Top 14 réactions Brive - Clermont : des brivistes touchés mais pas coulés
Publié le mardi 1 novembre 2016 à 05:00

Dans les couloirs d'Amédée-Domenech, pendant que certains fêtent leur victoire, les autres ont la mine des mauvais jours et la tête basse. Les brivistes ont pris une grosse claque, eux qui espéraient faire chuter le voisin et leader clermontois. Il faut désormais vite relever la tête car Bayonne arrive très vite dans le calendrier.

Le centre Arnaud Mignardi répond aux questions des journalistes à l'issue de la défaite du CA Brive face à l'ASM Clermont

Guillaume Ribes

Nous prenons quarante points à domicile dans le match le plus important de l’année. On peut se regarder dans une glace car personne n’a triché dans l’engagement mais c’est la preuve que ce n’est pas toujours suffisant.

Julien Ledevedec

Nous avons mal au ventre après ce match mais nous devons nous en servir pour progresser. Nous sommes déçus mais le championnat ne s’arrête pas là.

Arnaud Mignardi

Nous n’avons aucune honte à avoir. Nous n’avons pas baissé la tête et on s’est envoyé comme des chiens, comme d’habitude. Nous nous sommes battus avec nos armes et nous avons notamment fait vingt bonnes premières minutes. Après, nous avons eu le sentiment que rien ne tournait en notre faveur. Quand Toulon était venu nous battre sévèrement ici, nous avions réussi à relever la tête.

Nicolas Godignon

Clermont s'est nourri de nos pertes de balles, de nos faiblesses, des choses qu'on n'a pas su contenir. Quand on perd des ballons et qu'on prend des essais en contre, automatiquement, ça fait mal à la tête. A la mi-temps, le match est plié mais je crois que dans l'investissement et ce qu'on a mis, on peut se regarder dans les yeux. Quand on est capable de se créer des occasions, c'est un bon point positif. On a tous mal aux tripes. Surtout que ce soir on pensait avoir l'avantage du nombre, on pensait qu'à 15 000, on passerait. Et on a échoué contre 16 hommes, c'est dommage.

 

Les réactions brivistes en vidéo



 

Petite pause avec le résumé de la rencontre :

 

 

Pato Fernandez (ouvreur de Clermont)

On joue tous les matchs avec cet état d'esprit. C'est difficile de gagner ici, encore plus trois fois d'affilée ! Je ne connais pas trop l'histoire du derby mais quand on est arrivé, on a senti que les gens n'étaient pas trop contents de nous voir. C'était motivant.

Noa Nakaitaci (ailier de Clermont)

 

Scott Spedding (arrière de Clermont)

 

Franck Azéma (entraineur de Clermont)

On est content du caractère des jeunes et de leur performance, aussi. Ils ont été secoués en début de match mais ils n'ont pas lâché. Ils étaient aussi bien entourés. Quand on les lâche comme ça, pour ne pas se noyer, c'est important. Le derby, c'est un peu la bataille du Massif central. C'est important de remporter ça parce que ça a une saveur particulière, surtout parce qu'au delà du derby, on sait que c'est très compliqué de venir ici

 

Propos recueillis par Léo Faure, Nicolas Augot

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 13
2 Lyon 10
3 Brive 10
4 Castres 10
 
13 Toulon 2
14 Stade Français Paris 0
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 3
Brive 30 13 Pau
Castres 23 23 Bordeaux
Lyon 47 3 Perpignan
Biarritz 28 19 Racing 92
Montpellier 15 17 Toulouse
Clermont Ferrand 23 22 La Rochelle
Toulon 38 5 Stade Français Paris
Résultats Top 14