Top 14 Racing - Brive : une défaite qui ne ressemble pas à une défaite pour le CAB
Publié le lundi 6 octobre 2014 à 04:00

En remaniant son effectif, le staff briviste laissait suggérer une impasse sur ce déplacement au Racing. Mais au cours de la rencontre, nous avons bien compris qu'il y avait quelque chose de prévu. Avec un jeu tourné vers l'attaque, Brive n'est pas passé bien loin de ramener un résultat de l'Ile de France. Mais le Racing a imposé son statut pour se faire respecter sur ses terres. Tout le monde retire du positif et du négatif de cette rencontre.

Alfie Mafi et Andrew Ma'ilei combinent pour mettre à mal la défense du Racing Métro 92

Photo : AFP/Miguel Medina

Saïd Hirèche

L'objectif c'était de ne rien lâcher, de montrer le vrai visage de Brive qui est une équipe joueuse et disciplinée... c'est à dire à l'inverse de ce qu'on a pu montrer auparavant à l'extérieur où l'on a pris des cartons. On voulait prendre du plaisir et jouer du début à la fin, répéter nos gammes. On a forcément quelques regrets car à la mi-temps on n'était pas très loin (22-13, ndlr) mais on prend trois essais coup sur coup qui nous ont fait mal à la tête

Kieran Murphy

Riaan Swanepoel

Nicolas Godignon

Je suis fier de mes joueurs car ils n'ont pas baissé les bras. Je leur ai aussi dit que ça ne suffisait pas, parce qu'on avait l'ambition de ramener un petit quelque chose. On ramène des certitudes, certes ce n'est pas comptable mais ça nous permet d'engranger de la confiance. On avait besoin de se rassurer et aujourd'hui on l'est. On se rend compte qu'on peut être dangereux et on n'était pas loin de ramener quelque chose. Il faut être un peu plus précis. L'équipe avait tourné et ça démontre qu'on a un groupe homogène, certains ont montré de très belles choses ce soir. A Brive, on peut compter sur un groupe de 35, ça fait la force de notre équipe

Alexandre Dumoulin (centre du Racing)

Brive n'a rien lâché jusqu'au bout. On savait qu'ils allaient venir avec l'intention de jouer tous les ballons. On était prévenu. On s'est fait un peu peur mais on su rectifier le tir en allant rechercher le bonus sur les dernières minutes. On peut dire que nous nous sommes relâchés mais c'est surtout Brive qui a très bien joué. Il faut les féliciter. Il faut retenir la force de caractère à la fin qui nous a permis d'aller rechercher le point de bonus. On va essayer de rendre une copie un peu plus propre la semaine prochaine contre le Stade Français

Laurent Labit (entraineur du Racing)

Ça a été très bien pendant 55 minutes, on était très satisfait de la production et du contenu. On était à 6 essais à 1 à ce moment-là pour nous. Malheureusement, entre le large coaching que l'on a effectué à ce moment-là et une baisse d'attention de notre part, Brive a remis la main sur le ballon et on a eu un sacré trou d'air. C'est un Championnat âpre, très disputé, toutes les équipes sont au niveau et Brive l'a montré en nous mettant en très grosse difficulté. Heureusement, on a eu une réaction d'orgueil pour aller rechercher le bonus de nouveau. C'était un match à spectacle, mais quand on est entraîneur on ne peut pas se satisfaire de quatre essais encaissés

Propos recueillis par Dominique Issartel

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Racing 92 35
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon 14 31 Racing 92
Résultats Top 14