Statistiques Brive Bayonne : du bon et du moins bon lors de cette victoire
Publié le mardi 8 novembre 2016 à 12:55

Samedi, Brive s'est imposé contre Bayonne mais cela n'a pas été un long fleuve tranquille. Auteurs d'une mauvaise première période, les brivistes ont rectifié les choses après la pause pour valider cette victoire qui replace le club au classement. D'un point de vue statistique, qu'est ce que cela donne ? Est ce que les chiffres confirment l'impression visuelle du match ?

img-accroche-statistiques-match-brive-bayonne 

Après le match, les joueurs se sont montrés contents d'avoir obtenu cette victoire contre la lanterne rouge du Top 14 Bayonne mais ils regrettent leur production en première période. Les chiffres apportent une vision de cette rencontre. Le CAB a dominé la rencontre mais dans quelle mesure ?

 

Statistiques collectives

Si on ne regarde que les statistiques collectives, Brive a largement dominé la rencontre. Les brivistes ont parcouru le double de mètres que les bayonnais (522 à 250), quasiment fait le double de passes (120 à 69), fait le double de courses (114 à 55). Bayonne a donc été mis à grande contribution en défense (111 plaquages à 53) et s'est mis plus souvent à la faute (15 à 10). Mais comme face à Clermont, le CAB a perdu beaucoup trop de ballons (15 à 8) pour asseoir sa domination.

 

img-contenu-statistiques-match-brive-bayonne-1

 

En détail

Le score de 26-9 peut paraître exagéré en regardant le match à la télé mais en regardant les statistiques, il est logique.

Avec 26 défenseurs battus et 6 franchissements, le CAB a parcouru ballon en main 522m soit plus du double de son adversaire du soir. Contrairement à Clermont, où Brive avait parcouru 474m pour seulement 16 petits points Brive en a marqué 10 de plus contre Bayonne. La raison ?

 

Le bulldozer Koya

Si on regarde un peu mieux, et qu’on regarde les statistiques de Koyamaibole on comprend tout. Contre Clermont, aucun avant n’avait avancé. Koyamaibole fidèle à lui même a parcouru 69m tout en puissance en 23 courses. En moyenne, Koyamaibole avance de 3m à chaque prise de balle. C’est énorme … Il met continuellement l’équipe dans l’avancée. Mais Sisa n’est pas qu’un bulldozer. Sur ce match il a également fait 8 passes dont 5 après contact et battu 5 défenseurs (énorme aussi sur un match de battre autant de défenseurs). Certes il avance mais il fait aussi beaucoup joué derrière lui mettant le CAB dans l’avancé.

Germain l’attaquant

Autre joueur qui comme fasse à Clermont a fait avancer son équipe c’est Gaëtan Germain. 82m parcouru encore pour le meilleur réalisateur du Top 14 et auteur de + de 60% des points du CAB encore sur ce match.

Des nouveaux ailiers prometteurs

On notera aussi, la très bonne prestation des ailiers Benjamin Lapeyre et Takudzwa Ngwenya. Le premier a parcouru 73 mètres ballon en main et 4 défenseurs battus pour 100% de plaquages réussis. Il est le joueur qui a le plus plaqué chez nous (7/7). Seul bémol, trois ballons perdus … Le second est rentré en seconde période et grâce à sa pointe de vitesse a parcouru 45m en seulement 3 courses pour 3 défenseurs battus.

Mêlée toujours efficace

Une mêlée toujours efficace avec 7 mêlées gagnées sur 8. Le moteur du scoring corrézien.

Efficacité en défense

Avec seulement 5 plaquages manqués durant le match, le CAB a été bien au dessus des bayonnais. Bayonne a en effet eu + de 30% de plaquages manqués. Difficile de pouvoir rivaliser à l’extérieur avec autant de plaquages manqués. On notera aussi 100% de plaquages réussis pour la troisième ligne un secteur qui ne doit pas connaître de déchets à ce niveau. Seulement 10 pénalités concédés sur ce match. Il faut garder cette efficacité pour Castres mais ça sera d’un tout autre calibre.

Au rayon des mauvais points, on notera le nombre bien trop élevé encore une fois de turnovers. Bayonne n’a pas exploité nos nombreuses pertes de balles à la différence de Clermont. Arnaud Mela est en difficulté physiquement depuis Clermont. Attention aussi aux plaquages manqués pour les joueurs qui sont à des postes clés. Notamment Burotu qui sur 3 plaquages en a encore manqué 1. Contre Clermont, ces plaquages manqués nous ont coûté un essai.

 

Conclusion

La première mi-temps fut compliquée, avec beaucoup d'approximations dans les lancements de jeu du CA Brive. Malgré une domination en mêlée, les brivistes n'en ont pas profité et ils se sont retrouvés dos à dos avec des bayonnais efficaces et réalistes. Mais tout a changé après la pause. Brive s'est recentré et a utilisé la puissance de son pack pour faire craquer Bayonne. La victoire est méritée, le bonus n'était pas loin mais finalement il manque pour signaler la mauvaise première période. Actuellement, Brive tâtonne un peu plus mais fait malgré tout le travail offensivement et défensivement. Par moment, il faut accepter le résultat en occultant la manière.

 

 

Article rédigé et propos recueillis par Mickaël Delteil .

Suivez Mickaël sur twitter en cliquant sur twitter et Google + en cliquant sur Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Actus Top 14
La programmation TV de la J8 du Top 14 vendredi 20 septembre 2019 à 15:40
Top 14 Lyon - Brive : analyse du match mardi 17 septembre 2019 à 11:00
Top 14: Lyon Brive (59-3), les réactions lundi 16 septembre 2019 à 09:00
Top 14 Lyon - Brive : résumé du match dimanche 15 septembre 2019 à 06:00
Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive samedi 14 septembre 2019 à 06:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du CABCL vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du LOU vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Toutes les actus Top 14
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14