[Faute ou pas faute] : CABCL - Stade Français #2
Publié le mercredi 2 septembre 2015 à 08:00

Le match entre Brive et le Stade Français samedi soir a été dominé par le CAB mais plusieurs accrochages ont eu lieu. Certaines décisions arbitrales ont été contestées par les deux camps. Revenons sur quelques exemples tirés de la rencontre finalement gagnée par le CAB sur le score de 22 à 13.

img-accroche-arbitrage-match-top14-brive-stade-francais

Voici le résumé de la rencontre :

 

Le carton jaune de Giorgi Jgenti :

img-contenu-arbitrage-match-top14-brive-stade-francais-1

 

img-contenu-arbitrage-match-top14-brive-stade-francais-2 

Le début de match a été heurté entre les deux équipes. Nous sommes à la demi-heure de jeu et Paris se trouve dans les 22 brivistes. A la suite d'un regroupement, on s'explique entre Sempéré et Jgenti. Le capitaine parisien chauffe le briviste en lui adressant une gifle sur la tête. Malheureusement, le géorgien a le tort de répondre à la provocation et se fait prendre par la patrouille. Le carton est logique mais il aurait été bien que le talonneur parisien l'accompagne sur le banc des pénalités.

 

Le carton jaune de Jules Plisson :

img-contenu-arbitrage-match-top14-brive-stade-francais-3 

 

img-contenu-arbitrage-match-top14-brive-stade-francais-4 

Hier, nous avons décortiqué l'attaque briviste qui amène à cette sanction. Alors qu'il ne se situe plus qu'à quelques mètres de l'en-but, Benito Masilevu se fait reprendre par Jules Plisson. A vitesse réelle, le plaquage haut ne fait aucun doute. Au ralenti, le plaquage est beaucoup moins dangereux qu'il n'y parait. Cependant, Mr Marchat n'a eu aucun doute quant au geste et n'a demandé la vidéo que pour confirmer l'intention de donner un essai de pénalité aux brivistes. Sans ce plaquage à la limite de la règle, Masilevu serait allé au milieu des poteaux.

Pour rappel, cette action n'est sans rappeler celle de Quade Cooper contre la Nouvelle-Zélande il y a quelques semaines (à partir de 5m50 dans la vidéo ci-dessous). Le plaquage haut est tellement net que Nigel Owens ne fait même pas appel à la vidéo : essai de pénalité et carton jaune à l'australien.

 

La faute de Hugo Bonneval sur Peet Marais :

Pour qu'un arrière mette KO un 2e ligne, il faut que le choc (ou le coup) soit important et bien placé. Bonneval attaque la ligne de défense de Brive. Il charge le coude en avant sur Marais qui, à la suite du choc, est KO. Nicolas Godignon l'affirmera plus tard : son joueur a subi le KO du boxeur. Mais revenons à la faute. Charger le coude en avant est formellement interdit et normalement sanctionné d'un carton. Peet Marais étant évacué sur civière, la blessure est avéré et l'arbitre aurait au moins dû adresser un carton jaune à l'arrière parisien.

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 73
2 Bordeaux 72
 
11 Stade Français Paris 50
12 Brive 42
13 Perpignan 39
14 Biarritz 24
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 25
Bordeaux 42 10 Lyon
Biarritz 8 26 Clermont Ferrand
Montpellier 22 13 Racing 92
Toulon 37 20 Pau
La Rochelle 32 13 Stade Français Paris
Brive 8 26 Toulouse
Castres 28 12 Perpignan
Résultats Top 14