Brive doit améliorer certains secteurs de son jeu, l'analyse du match
Publié le mardi 12 octobre 2021 à 16:00

C'est vrai que Toulon ne respire pas la tranquilité actuellement mais cela reste malgré Toulon et à Mayol en plus. Brive partait dans le Var avec l'idée de se tester et de voir ce qui était possible de faire avec une grosse équipe. Le bonus est là même si la porte était entrouverte pour plus.

 

Les points positifs

Compteur débloqué. Si Brive est performant à domicile, c'est moins vrai à l'extérieur. Brive a ramené de grosses défaites des premières déplacements, d'abord à Montpellier (39-17) puis ensuite Bordeaux (29-10). Mais à Toulon, le CAB partait s'y tester avec une équipe solide. Si le contenu du match est faible, Brive a su rester dans le match et se nourrir de pas grand chose pour faire douter les toulonnais. En une dizaine de minutes, les brivistes ont inscrit 3 pénalités pour revenir à 4 points, 13 à 9. Il reste alors 15 minutes à jouer et tout peut se passer. Si plus rien ne sera marqué, Brive empoche un bonus défensif et n'effectue pas un nouvel voyage à vide. Le compteur est débloqué à l'extérieur. Les ambitions étaient sûrement de faire un coup, de ramener la victoire mais finalement, un point, c'est déjà pas si mal et de toute manière, en produisant si peu offensivement, il faut se contenter et s'estimer heureux d'un point ramené de Mayol.

La défense. Depuis le début de la saison, la défense est le point fort de l'équipe. Et elle est mise à contribution ! Face à Toulon, il a fallu résister et repousser tous les assauts des locaux. S'il a craqué une fois, elle a permis à l'équipe de rester à flot et d'entrevoir le bonus défensif et peut être mieux en fin de match. Brive a joué la première période dans son camp et même souvent proche de ses 22 mètres alors pour compenser l'absence de possession et l'indiscipline, il a fallu plaquer à tour de bras. Mis à part le match à Montpellier, Brive a toujours plus plaqué que son adversaire et avec un taux de réussite de 86% (comme samedi à Toulon). En seconde période, c'est cette défense qui a permis de récupérer les premières pénalités pour mettre du doute dans les têtes toulonnaises. Depuis le début de la saison, Brive a encaissé 10 essais soit 3 de moins que Lyon, numéro 1 dans ce secteur. Si Brive maintient ce niveau défensif, cela sera fort mais il faudra un peu d'aide d'autres secteurs pour porter l'équipe plus haut.

 

Les points négatifs

L'attaque. Si la défense va, l'attaque tousse. A Toulon, Brive ne s'est pas procuré la moindre occasion d'essai et s'est montré très peu dangereux dans les 22 toulonnais. A ce compte là, difficile de pouvoir gagner un match qui semblait être à sa hauteur plus le match avançait dans le temps. En fait, Brive peine à produire offensivement depuis le début de la saison. C'est déjà la troisième fois que Brive termine à 200 mètres parcourus ou moins (205 contre Perpignan, 191 à Bordeaux, 132 à Toulon) et 200 mètres, c'est peu. Le CAB va devoir trouver les réglages pour porter le danger dans le camp adverse et se montrer dangereux. Ce qui est paradoxal, c'est que les brivistes ont déjà empoché deux bonus offensifs et ont inscrit 12 essais (7e équipe en Top 14, 8e au points marqués). Brive est donc capable de faire beaucoup avec peu mais pas sûr que cela va perdurer jusqu'à la fin de la saison. Le CAB doit trouver de la constance et se montrer plus dangereux en attaque (comme par exemple se stabiliser autour des 300 mètres parcourus et surtout provoquer plus de franchissements).

La discipline. C'est toujours l'éternelle question qui ne trouvera jamais de réponses : est ce que Brive est arbitré au même niveau que les autres ? Sans ballon, Brive était en mode défense et forcément, dans cette configuration là, vous êtes plus exposé à vous mettre à la faute. Brive a été pénalisé à 11 reprises à Toulon, légèrement inférieur à sa moyenne depuis le début de la saison (13). Si l'infériorité numérique n'a eu de conséquences au niveau du score, Brive commet trop de fautes et surtout samedi, n'a pas écouté les consignes de l'arbitre, Mr Dufort. Dès les premières minutes, Brive se fait pénaliser à 2 reprises pour ne pas respecter le couloir. A trois reprises, Paul Abadie se fait reprendre car il vient participer à la touche alors qu'il n'est pas participant à la touche. On pourra toujours débattre sur la sévérité de l'arbitre envers les brivistes mais du moment où vous n'écoutez pas les consignes de l'arbitre, il est évident qu'il ne vous fera pas de cadeaux. Si Brive prend peu d'essais, il encaisse par contre beaucoup de pénalités. La discipline est à améliorer à Brive.

En conclusion

Les matchs se suivent et se ressemblent pour Brive à l'extérieur. On s'accroche en défense pour compenser l'absence d'attaque et une certaine indiscipline. Sauf que là, à Toulon, Brive avait envoyé la grosse équipe et se déplaçait avec des ambitions. Les brivistes ont su rester au contact des toulonnais jusqu'à la fin, offrant un meilleur visage après la pause. Dommage de ne pas avoir pu passer la vitesse supérieure dans le dernier quart d'heure pour retourner totalement Mayol. Brive a une grosse marge de progression notamment dans le secteur offensif où il va falloir trouver les bons leviers pour débloquer ce secteur.

 

Images : Canal+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 26
2 Bordeaux 23
 
5 Castres 19
6 Brive 16
7 La Rochelle 15
 
13 Perpignan 10
14 Biarritz 8
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 7
Brive 6 8 La Rochelle
Pau 33 37 Bordeaux
Perpignan 22 23 Stade Français Paris
Castres 38 20 Biarritz
Montpellier 20 22 Clermont Ferrand
Toulon 20 27 Racing 92
Lyon 25 19 Toulouse
Résultats Top 14