Brive espérait mieux mais la réalité fut autre à La Rochelle
Publié le lundi 20 mars 2017 à 06:00

Après deux victoires à domicile, Brive venait s'étalonner chez le leader du Top 14 en espérant pouvoir réaliser un coup. Mais La Rochelle ne l'a pas entendu de cette oreille et la réalité du championnat s'est imposée aux yeux des brivistes qui repartent bredouilles.

 

Lucas Pointud (au soutien de son équipe malgré la blessure)

 

François Da Ros

On est tombé sur un mur et on était venu pour autre chose. Sur un match comme celui-là, on n'a pas le droit à l'erreur. On a subi tous les impacts. On n'était pas venu ici jouer le petit La Rochelle qu'on connaissait il y a quatre ans mais le leader du Top 14.

 

Jean-Baptiste Péjoine

On est tombé sur une équipe de La Rochelle en pleine confiance qui a développé beaucoup de jeu. On était prévenus. En première période, on est sorti de notre schéma défensif. Ensuite, on est bien revenus mais c'était un peu comliqué. On était venus avec une idée en tête car on peut aussi jouer notre va-tout et montrer qu'on progresse. On espérait faire autre chose.

 

Gaëtan Germain (à sa sortie du terrain)

 

Nicolas Godignon

C'est toujours compliqué de jouer à La Rochelle. C'est une équipe qui réalise des choses avec beaucoup de vitesse, de puissance et d'intensité. Il faut être bon pour les contrer ce qu'on n'a pas su faire ce soir. On a connu vingt minutes en première période où on s'est accroché aux branches. Cette équipe de La Rochelle me réjouit par sa naïveté et sa fraîcheur.

 

Simon Gillham (à la mi-temps de la rencontre)

 

Lekso Kaulachivili  (pilier de La Rochelle)

On a bien défendu et on a tout fait pour gagner ce match même si c'était un peu compliqué. On a joué ensemble, on était tous au même niveau. On a bien travaillé la mêlée et on a vu le résultat

 

Vincent Ratez (ailier de La Rochelle)

On ne s'attendait plus à prendre le point de bonus même si on savait qu'on allait gagner. En tout début de match, on était un peu sous pression. Mais on n'a pas paniqué. Après avoir creusé l'écart au score on a manqué un peu d'agressivité. C'était un match rude avec beaucoup d'impacts. Ça tapait fort

 

Eliott Roudil (ailier de La Rochelle)

 

Steeve Barry (ailier de La Rochelle)

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14