L'ascenseur émotionnel pour Brive à Castres, l'analyse de la rencontre
Publié le mardi 12 novembre 2019 à 15:00

Même quelques jours après, il est toujours difficile de savoir si le verre est à moitié plein ou vide au CAB après ce match à Castres. Brive a pris son premier point à l'extérieur de la saison mais est passé près d'un bel exploit. On va se dire que ce sera pour la prochaine fois.

Les points positifs

Compteur débloqué. Depuis le temps que Brive attendait de faire un résultat à l'extérieur en Top 14. Oui bien sûr, cela aurait pu être mieux (voir ci-dessous) mais, Brive a débloqué le compteur en ramenant un bonus tout à fait mérité. Le CAB restait sur de grosses défaites (Lyon et La Rochelle) avec un état d'esprit et une envie absents. Ciblé par le club (compte tenu du calendrier favorable), ce déplacement était l'occasion de montrer la valeur d'un groupe. Le staff avait décidé d'aligner sa meilleure équipe possible et si la première période était manquée, la deuxième a montré tout le potentiel (et la marge de progression) du CAB. Comme l'a souligné François Da Ros, cette équipe mérite d'en gagner une à l'extérieur. En y mettant autant d'implication et de volonté, cela va tomber et cela va offrir un matelas de sécurité au cas où qu'une mauvaise surprise arrive à domicile. Et le prochain match à l'extérieur risque d'être chaud puisque ça sera à Bayonne. Il ne faudra pas faire dans la demi-mesure et y envoyer la meilleure équipe (surtout qu'il y aura le 2e bloc européen juste avant). Brive serait bien inspiré de pouvoir faire son coup à l'extérieur à Bayonne, l'occasion de se venger de la finale perdue.

La deuxième période. Avant de revenir aux vestiaires, Julien Blanc avait annoncé la couleur : un match dure 80 minutes, on est bien dans le match, on va revenir. Petit à petit, Brive va grignoter son retard. D'abord grâce au pied de Thomas Laranjeira (qui sera plus à l'aise au moment de son repositionnement à l'arrière) puis grâce à des attaques bien plus tranchantes. Otar Giorgadze puis So'otala Fa'aso'o ont posé bien des problèmes à la défense castraise qui n'a jamais trouvé un moyen pour arrêter le duo (21 courses, 115 mètres, 6 défenseurs battus). Sur le premier essai briviste, Fa'aso'o emporte Benjamin Urdapilleta. Dans l'avancée, la ligne de 3/4 trouve les espaces et Axel Muller marque. La touche a connu des ratés cette saison mais pas sur ce match là. Pénaltouche à 10 mètres, prise de balle de Said Hirèche, le maul avance et termine dans l'en-but. Les brivistes viennent d'infliger un 17-3 aux castrais qui sentent le vent de la défaite à domicile. Malheureusement, cela ne suffira pas pour l'emporter mais au moins, l'équipe toute entière a de quoi construire sur le contenu de cette seconde période. Il y a des imprécisions encore à gommer (option du jeu au pied rasant d'Enzo Hervé, renvoi, discipline) mais Brive est sur la bonne voie.

Les brivistes y croient dur comme fer : la victoire est pour eux

 

Les points négatifs

Les erreurs défensives. Sans totalement exploser, Brive a subi la loi de Castres en première période. Le CO a su marquer sur quasiment chacune de ses possessions dans le camp briviste et a su provoquer les fautes d'une défense perméable. Face à Toulon, la solidarité défensive avait pu compenser sans perte les nombreux plaquages manqués. Samedi, les plaquages manqués ont fait mal. Sur le premier essai, Geoffrey Palis élimine Franck Romanet, Nico Lee et Thomas Acquier avant d'aplatir. Sur le 2e essai, Thomas Combezou efface Peet Marais avant de résister au plaquage de Joris Jurand. Sur le 3e essai, Thomas Laranjeira quitte l'axe du regroupement et ouvre un trou pour l'essai de Wilfrid Hounkpatin. Sans être extraordinaire, Castres a profité pleinement des petits écarts de la défense briviste. Une défense qui comme le reste de l'équipe, a su redresser la tête en seconde période mais l'écart concédé à la pause, était peut être un peu trop grand.

La fin de match. C'est un scénario déjà vu du côté de Brive. Et on n'a pas besoin de remonter dix ans en arrière pour trouver la trace d'un tel scénario : Montauban, Bourg en Bresse et bien évidemment la défaite face à Bayonne en finale. A Castres, Brive avait tout bien fait en seconde période pour s'offrir un précieux succès. Oublié le retard de 13 points à la pause, Brive est devant d'un petit point à la 78e minute. La suite, malheureusement, on la connait. Sauf que si bien évidemment, la faute de Seva Galala offre la pénalité de la victoire au CO (et la faute y est bien, contrairement à ce que peuvent penser certains), tout part d'un renvoi non capté sur la ligne des 40, où Camille Gérondeau est plus prompt que le bloc de saut briviste, pourtant bien placé. Si Brive capte ce renvoi, le match est quasiment plié. Compte tenu de la présence du duo Giorgadze - Fa'aso'o, Brive a de quoi gagner quelques mètres tout en faisant tourner le chrono. Quelques regroupements plus tard, Vasil Lobzhanidze dégage en touche et Brive fait la superbe opération du week-end. Sauf que le renvoi n'a pas été pris et le CAB n'a ramené que le bonus défensif de Castres. Espérons que cette fin de match serve de leçon.

Le tournant de la fin de match : le renvoi de la 78e minute

 

En conclusion

Brive a joué deux matchs à l'intérieur d'un seul du côté de Castres. Bousculé en première période et friable en défense, le CAB a pris l'eau devant l'efficacité castraise. Mais les brivistes n'ont pas baissé les bras pour complètement revenir dans le match. Porté par le gros match de ses numéros 8, Brive est revenu dans la partie pour prendre les devants à deux minutes de la fin. Mais le CAB a craqué dans ce "money time" et offre quasiment sur un plateau la victoire à Castres. Que ce dénouement serve de leçon au CAB et qu'il s'en sert comme d'une motivation pour les prochains matchs.

 

Images : Canal+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Lyon 35
2 Bordeaux 34
 
7 La Rochelle 22
8 Brive 22
9 Pau 21
 
13 Agen 16
14 Stade Français Paris 10
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 10
Racing 92 30 34 Bordeaux
Clermont Ferrand 30 13 Agen
La Rochelle 22 13 Castres
Pau 9 19 Toulon
Montpellier 33 8 Lyon
Brive 26 21 Stade Français Paris
Toulouse 45 10 Bayonne
Résultats Top 14