Brive ne lâche rien pour son maintien, l'analyse du match
Publié le mercredi 13 janvier 2021 à 12:00

Après un automne passé à la cave, Brive est en train de passer son hiver au balcon. Depuis décembre, tout va bien ou presque. Le CAB est passé par toutes les émotions face à Montpellier mais c'est une nouvelle victoire au classement. La victoire de l'abnégation.

 

Les points positifs

La victoire. Quelle remontée au score ! A 0-19 à la pause, cela devait être fini. A la rigueur, une réaction d'orgueil et au maximum, un bonus défensif si Montpellier aimait à se faire peur. Mais les brivistes ont réussi l'impensable, jouant le match qu'ils auraient dû jouer dès le coup de sifflet initial. Il y a eu de l'application, de l'envie, du jeu, de la vitesse. Le CAB a profité pleinement de ses 3 supériorités numériques pour marquer ses essais et ses points. Si Brive a été indiscipliné en première période, la donne a complètement changé après la pause. Jusqu'à arriver à moins d'un essai d'écart au score, le CAB ne s'est affolé, a pris les points quand il fallait les prendre pour patiemment recoller au score et mettre une pression constante sur des montpelliérains qui n'étaient plus que l'ombre d'eux-mêmes. Le scénario est improbable mais moralement, cela fait énormément de bien de s'en sortir comme ça. En espérant qu'à Pau et face à Toulon, Brive pourra l'emporter mais sans activer le mode "remontada".

Le banc. A nouveau, Brive a pu compter sur l'apport du banc. Et cela très rapidement. Avec les blessures de Thomas Laranjeira et Stuart Olding, Joris Jurand et Guillaume Galletier ont été mis dans le bain très tôt. En deuxième période, les entrées de Thomas Acquier et Victor Lebas ont été décisives puisque ce sont eux qui inscrivent les essais brivistes. Comment ne pas évoquer Julien Blanc ? C'est vrai qu'on aimerait le voir titulaire mais Jeremy Davidson aime le voir en sortie de banc, comme un sixième homme au basket. Tandis que tout le monde commence à être dans le rouge physiquement, le demi de mêlée arrive alors avec toute son énergie et c'est là où c'est fort, il arrive à redonner une énergie nouvelle à ses coéquipiers. Compte tenu de ses "craquages" en première période, Brive a un besoin essentiel de ses remplaçants pour faire des résultats lors des dernières semaines. Cela montre aussi la consistance de son groupe avec une infirmerie bien remplie.

Les remplaçants arrivent à donner de l'énergie supplémentaires aux titulaires

 

La lutte pour le maintien. Dans la lutte pour le maintien, tous les matchs directs vont être importants et Brive est très à l'aise dans ce type de matchs. Si on prend en compte tous les adversaires (Agen, Bayonne, Castres, Montpellier et Pau), Brive a enregistré en 6 rencontres ... 5 victoires ! Le CAB ne s'est finalement incliné qu'à Montpellier, l'emportant à domicile contre Bayonne, Pau et donc Montpellier. Là où c'est fort c'est la capacité à s'être imposé à Agen et à Castres. Après 14 journées, Brive est 9e au classement, avec 7 points d'avance sur le MHR, 13e et donc barragiste. Le seul bémol et il est d'importance, c'est le nombre de matchs en retard. Mais il y a beaucoup de duels directs (Montpellier - Castres, Castres - Bayonne, Bayonne - Pau). Finalement, les équipes vont y laisser des plumes. Désormais, Brive sait ce qui lui reste à faire : faire un résultat à Pau dans une dizaine de jours. Brive a deux matchs pour bien terminer le mois de janvier et valider son excellent mois de décembre.

 

Les points négatifs

Les débuts de match. Brive a manqué son entame de rencontre et sa première période. Et vu que ce n'est pas la première fois, ça commence à devenir un peu inquiétant. Récemment, le CAB est passé à côté à Castres et donc face à Montpellier. Il y a beaucoup d'erreurs, tant collectives qu'individuelles et on sent un manque d'énergie, d'impact. Comme si il y avait une peur de jouer. Brive savait qu'il devrait jouer le maintien (contrairement à une équipe comme Montpellier) donc mentalement, les joueurs sont prêts à ce type de match. Mais il semble que ça bloque au coup d'envoi. L'autre problème c'est l'essai encaissé très rapidement. Encore une fois, Brive encaisse un essai dans le premier quart d'heure et doit courir après le score à partir de ce moment là. Tout le plan de jeu doit alors évoluer et vous devez activer le plan B. Comme à Castres, Brive est remonté au score mais attention, les folles remontées vont se terminer et Brive repartira avec une défaite qui laissera beaucoup de regrets.

Le jeu aérien. Les briviste semblent avoir un problème avec le jeu aérien. Au Stade Français, Brive n'a pas capté un seul de ses renvois. Contre Montpellier, la chose s'est reproduite avant d'enfin arriver à capter ces ballons en fin de match et notamment ce dernier renvoi qui assure la victoire finale. Mais après les renvois, il y a aussi les chandelles. Montpellier a senti la faiblesse et a "arrosé" bien volontiers l'arrière garde briviste, une arrière garde bien fébrile. A l'image de Joris Jurand, pas très à l'aise sous les ballons hauts et placé trop à la verticale du point de chute de la balle. L'essai montpelliérain est la conséquence d'une chandelle non captée par l'arrière briviste. Entre les renvois et la réception de chandelles, on risque voir ces ateliers dans les prochaines semaines au Stadium lors des entrainements.

Le jeu aérien n'est pas le point fort du CAB cet hiver

 

En conclusion

Il y avait de l'argent à se faire avec ce CAB ce dimanche face à Montpellier. Parier sur une victoire à la pause était très osé et au final, cela allait être payant. Hors sujet pendant 40 minutes, les brivistes étaient totalement transformés au retour des verstiaires. Certes, le MHR est mal placé mais les joueurs en face n'étaient pas des perdreaux de l'année. Au terme d'un final en apnée, Brive renverse Montpellier, une victoire importante dans la course au maintien. Et ce maintien va se poursuivre dans deux semaines avec le déplacement (avancé) à Pau, autre concurrent au maintien. Si on souhaite voir une victoire, cela serait bien que cela soit une victoire (tranquille) car les supporters qui ont des problèmes au coeur ne vont pas résister jusqu'à la fin de la saison !

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 61
2 La Rochelle 59
 
8 Stade Français Paris 40
9 Brive 39
10 Castres 39
 
13 Bayonne 30
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 19
La Rochelle 40 3 Bayonne
Racing 92 32 33 Bordeaux
Clermont Ferrand 59 19 Castres
Montpellier 16 21 Lyon
Agen 0 59 Toulouse
Pau 27 32 Brive
Toulon 35 13 Stade Français Paris
Résultats Top 14