Brive se prend les pieds dans le tapis face à Bordeaux, notre analyse du match
Publié le mardi 18 avril 2017 à 06:00

Brive avait une très belle occasion de confirmer samedi face à Bordeaux mais il s'est pris les pieds dans le tapis. On pensait que les brivistes avaient franchi un cap à Clermont et bien c'est raté. Si tout est encore jouable pour la fin de saison, cela devient un peu plus compliqué désormais.

 

Les points positifs

La réaction en 2e période. Il était difficile de faire pire après la pause. Après avoir montré un très mauvais visage pour débuter son match contre Bordeaux, Brive n'avait d'autre choix que de réagir. Cela a du souffler dans les vestiaires et le changement de la première ligne à la pause a permis de rééquilibrer les débats devant. Brive met enfin la main sur la balle et commence à se montrer dangereux. Ribes conclut en force et lance la remontée briviste. Le pied de Germain fait le reste par la suite. Si on sent que le match est en train de basculer du côté des brivistes, le contre-coup va être violent avec l'essai bordelais au pire des moments. En toute fin de rencontre, le CAB tente tout pour l'emporter mais échoue d'un rien. Le scénario de Montpellier ne se répètera pas. Le déficit accumulé en première période était trop important mais la réaction est positive.

 

Toujours dans la course. Dans une fin de championnat hyper serrée, il y a du monde intéressé par ces phases finales. 7 clubs se tiennent en 4 points et il reste 2 journées à jouer (3 pour certains). Avec une victoire samedi, Brive pouvait frapper un grand coup et se retrouver seul à la 6e place, à un point du Racing 5e. Malheureusement, le CAB n'est pas aussi bien placé et se retrouve 8e ex-aequo, en compagnie de 3 autres équipes. Pour l'instant, tout est encore possible car les places européennes (6e et 7e) ne sont qu'à un point et les deux derniers matchs offrent des confrontations directes (à Pau puis contre Castres). Si Brive veut remonter au classement, il devra bien les gérer, le contraire de ce qui s'est passé face à Bordeaux.

 

Les points négatifs

La première période. A Clermont, on avait vu un Brive inspiré, qui ne se posait pas de questions. Ce samedi, c'est tout le contraire qui s'est passé. Les brivistes n'ont jamais su mettre leur jeu en place, se sont fait dominer devant et l'UBB en a très bien profiter pour s'offrir un bon matelas d'avance (17-3 après un 2e essai). Brive n'est pas tranchant en attaque, pas impliqué en défense, en gros à l'ouest ! Peut être sentant que ça va souffler dans les bronches, il y a une révolte à la sirène mais quand vous n'y êtes pas, vous n'y êtes pas. Sur sa seule occasion d'essai en première période, Brive la gache en beauté. Après un gros pilonnage des avants, le ballon arrive sur les 3/4 où Gaëtan Germain commet un en-avant alors que l'essai était tout fait. 17-10 ou 17-6, ce n'est pas la même chose mais sincèrement, au vu de cette première période, Brive ne méritait clairement pas cet essai. Le CAB est sorti de sa sieste à la mi-temps. Une sieste couteuse quand on fait les comptes à la fin.

Brive ne peut rien face à l'avancée du pack bordelais

 

L'incapacité à enchainer. A force de suivre le CAB depuis des années, on connait ce club par coeur et on sait qu'il a énormément de mal à enchainer les résultats. Et c'est malheureusement avec ça que s'obtient un billet pour les phases finales. Après deux succès face à Montpellier et à Clermont, tout était en place pour une victoire contre Bordeaux. Mais l'UBB a joué pendant 80 minutes, pas 40 comme d'autres. Dans son histoire récente, Brive avait les moyens de franchir un cap mais s'est manqué à chaque fois : au Stade Français et à Agen la saison dernière, à Grenoble, au Stade Français, à Bayonne et donc contre Bordeaux cette année. Si Brive veut grandir, ce n'est pas des nouvelles infrastructures ou un différent style de jeu qu'il faut mais un autre mentalité, une mentalité de tueur. En haut du classement, seuls les prédateurs sont autorisés. Brive n'est pas encore dans cette catégorie.

 

La dernière action. Fallait-il prendre les points ou allait chercher l'essai de la victoire ? Tout le monde s'est posé la question, une question sans réponse. Brive est dans l'avancée et obtient une pénalité à quelques mètres de l'en-but de Bordeaux. La sirène a déjà retenti. Le match nul est au bout de la chaussure de Germain. Finalement, Teddy Iribaren joue vite et décide d'aller chercher la victoire. Depuis plusieurs minutes, les avants sont sollicités et sont complètement dans le rouge. Alors on décide d'utiliser les 3/4, pas forcément le point fort du CAB. L'action se termine par une interception de Goujon en bord de touche. Avec cette conclusion, on peut regretter le choix de ne pas prendre les points. On peut surtout regretter l'absence de Sisa Koyamaibole qui dans une séance de pillonage fait du bien mais également le manque de confiance d'une ligne de 3/4 qui a du mal à faire des différences.

 

 

En conclusion

On ne va pas se cacher : ce n'est pas du tout le résultat attendu et encore moins la prestation attendue. Après un match convaincant à Clermont, Brive est retombé dans ses travers. Dominé dans tous les secteurs (surtout devant) en première période, Brive a réagi à l'orgueil après la pause mais après avoir fait le plus dur, c'est à dire repasser devant au score, il craque de nouveau. Les brivistes ont commis trop d'imprécisions techniques pour pouvoir déstabiliser une équipe de Bordeaux très solide en défense qui a su parfaitement résister à la pression de fin de match. C'est un coup d'arrêt pour le CAB qui aurait pu frapper un grand coup ce week-end, d'un en se plaçant en position de qualifiable pour les phases finales et de deux en écartant un concurrent direct. Tout n'est pas encore fini mais cela passe par un sans faute à Pau et contre Castres. Brive n'a plus de joker (si au moins il en avait un).

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 La Rochelle 85
2 Clermont Ferrand 78
 
7 Stade Français Paris 59
8 Brive 58
9 Pau 57
 
13 Grenoble 38
14 Bayonne 30
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 26
Brive 33 27 Castres
Montpellier 27 26 Stade Français Paris
Racing 92 22 20 Bordeaux
Grenoble 53 21 Lyon
Toulon 32 12 Pau
Toulouse 40 12 Bayonne
Clermont Ferrand 30 26 La Rochelle
Résultats Top 14