Top 14 : Avant match Stade Rochelais - CA Brive
Publié le samedi 28 novembre 2020 à 06:00

La dixième journée nous offre une rencontre pour le moins déséquilibrée. La Rochelle, leader, reçoit Brive, avant-dernier. Un grand écart au classement qui a de bonnes chances de se traduire sur le terrain. Mais les rochelais sont méfiants face à des brivistes qui n'ont rien à perdre.

Les deux clubs ne jouent pas dans la même cour et n'ont pas le même objectif sur cette rencontre : La Rochelle cherche à conforter sa place de leader, Brive cherche à retrouver de la confiance et des points au classement.

 

Bilan de la saison

La Rochelle : 1er avec 30 points (7 victoires, 0 nul, 2 défaites)

Brive : 13e avec 10 points (2 victoires, 0 nul, 6 défaites)

 

La Rochelle est intallé depuis quelques saisons dans le haut du Top 14 mais il manque toujours un petit quelque chose pour que la chose soit encore plus belle. La saison commence très bien avec une victoire convaincante face à Toulon. Retour cependant sur terre dès la semaine suivante du côté de Toulouse. Malgré un match de qualité, les rochelais craquent en fin de match, une habitude qui va devenir chronique. Après presque un mois sans jouer, le Stade Rochelais se rend à Bayonne et réalise une première période de rêve. La seconde sert juste à confirmer le bonus offensif ramené de ce déplacement toujours compliqué à faire. Cette victoire marque le début d'une grosse série. Les maritimes enchainent les succès, tant à domicile qu'à l'extérieur. Castres, de retour d'une période d'isolement sanitaire et de plusieurs matchs reportés, est balayé à Deflandre. C'est plus serré face à Bordeaux mais cela passe avec autorité. Après Bayonne, La Rochelle ramène la victoire de l'autre partie des Pyrénées Atlantique, Pau. Duel tout en haut du classement entre La Rochelle et Clermont. Le duel des poids lourds du Top 14 tourne à l'avantage des locaux qui connaissent leur 5e victoire d'affilée. Mais quelque chose se passe avec La Rochelle : brillant en première période, beaucoup moins en seconde. A Jean Bouin, il n'y a eu ni l'un ni l'autre. Emmené par un grand Sekou Macalou, le Stade Français balaie des rochelais absents des débats. Pour ce match en retard, La Rochelle et le Racing 92 se livre un gros combat mais sans essai, sans étincelles. Même si tout est loin d'être parfait au bord de l'Atlantique, le maillot jaune est sur les épaules rochelaises et c'est bien cela qui compte le plus au moment de recevoir le CAB.

En faisant abstraction du contexte sanitaire, tout le monde savait que quelque chose allait changer à Brive : l'effet de surprise et la période coupe du monde n'allaient plus agir. Les premiers matchs offrent de belles garanties avec deux succès à domicile, face à des concurrents directs (Bayonne et Pau), et un bonus défensif mérité ramené de Bordeaux. Le CAB réussit son début de saison (premier à l'issue de la première journée) et se prépare à se déplacer à Castres. Match reporté pour cause de cas positifs au CO. Et voilà que la machine briviste s'arrête totalement. Tout est contraire au CAB : les suspensions, les blessures, les internationaux et surtout les résultats. Brive enchaine les défaites et les bonus offensifs aux adversaires. Brive n'y arrive plus et sa domination à domicile n'existe plus (Toulouse et Clermont viennent l'emporter). Alors que le CAB est à la 13e place, la venue du Racing 92 peut permettre de stopper la série. Mais rien n'y fait, le sort s'acharne sur les brivistes : devant au score pendant tout le match, Brive se fait coiffer au poteau et encaisse une 5e défaite de rang, la 3e à domicile. Le bonus défensif est une maigre consolation. Brive est encore loin d'être condamné mais désormais, il faut des points au plus vite et des victoires pour relancer la machine. Il faut terminer 2020 sur une bonne note et pour cela, il reste 4 matchs de Top 14 dont le premier à La Rochelle.

 

Les hommes forts

Arrivé cet été à La Rochelle, Will Skelton, le géant australien, amène toute sa puissance et sa taille au pack rochelais. Wiaan Liebenberg couvre beaucoup de terrain et est un poison dans toutes les phases du jeu. Revenu de l'équipe de France, Grégory Alldritt retrouve son club. La charnière néo-zélandaise Tawera Kerr-Barlow et Ihaia West enchaine une 2e titularisation de suite. Déjà 5 essais en 6 matchs de Top 14 pour Arthur Retière. Pour sa première saison en Top 14, Dillyn Leyds réussit un bon début de saison, lui qui jouera à l'arrière face à Brive. Le banc est de qualité avec Zeno Kieft, Jules Plisson, Pierre Aguillon ou encore Ramiro Herrera.

Dans un premier temps, on pouvait s'attendre à une grosse revue d'effectif avec l'enchainement de matchs que devait effectuer le CAB. Au final, l'équipe est de qualité et ressemble à celle envoyée à Toulon. Blessé durant l'intersaison, Thomas Acquier fait ses premiers pas avec le CAB cette saison. La doublette Victor Lebas - Mitch Lees est reconduite. La 3e ligne briviste (Matthieu Voisin, Said Hirèche, So'otala Fa'aso'o) va avoir beaucoup de travail. Stuart Olding retrouve une place de titulaire à l'ouverture. Setareki Bituniyata, de retour de suspension, espère confirmer son bon début de saison. Formé à La Rochelle, Valentin Tirefort est de retour. Le banc briviste devra apporter un plus et notamment dans le secteur de la mêlée, souvent en souffrance en fin de match.

 

Bilan et confrontations

La Rochelle (à domicile) : VVVVV

Toulon (29-15), Castres (62-3), Bordeaux (20-6), Clermont (19-10), Racing 92 (9-6)

 

Brive (à l'extérieur) : DDD

Bordeaux (25-20), Montpellier (30-6), Toulon (35-19)

 

Urgence sanitaire ou pas, La Rochelle et Brive restent fidèles à leur tradition en Top 14 : l'un est solide à domicile tandis que l'autre est fragile à l'extérieur.

Public ou pas public, Marcel Deflandre reste difficile à prendre. Jusqu'à présent, tout le monde s'est cassé les dents dans l'antre des rochelais avec 5 victoires pour les locaux. Brive est toujours en quête de son premier succès à l'extérieur. 1 bonus défensif est au compteur, cela fait très peu pour compenser les pertes à domicile.

Dans la confrontation des deux, les locaux sont maitres, La Rochelle plus que Brive. Le CAB ne s'est plus imposé à Deflandre depuis plus de 20 ans en première division. La dernière victoire remonte en 2003 et c'était en 2e division. La saison dernière, le seul duel de la saison s'était soldé par une victoire bonifiée des rochelais, 41-17.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match La Rochelle - Brive (coup d'envoi à 18h15, arbitre : Mr Luc Ramos)

 

Pour La Rochelle : 1 Wardi - 2 Lagrange - 3 Joly - 4 Lavault - 5 Skelton - 6 Bourdeau - 7 Liebenberg - 8 Alldritt (Cap) - 9 Kerr-Barlow - 10 West - 11 Retière - 12 Sinzelle - 13 Rhule - 14 Alonso Munoz - 15 Leyds

Remplaçants : 16 Uhila - 17 Aouf - 18 Tanguy - 19 Kieft - 20 Berjon - 21 Plisson - 22 Aguillon - 23 Herrera

Absents : Atonio, Bourgarit et Dulin (sélection France), Botia (sélection Fidji), Bosch (sélection Argentine), Sazy (cheville), Vito (bras), Priso (doigt), Pelo (cervicales) et P.Boudehent (épaule)

 

Pour le CA Brive : 1 Chauvac - 2 Acquier - 3 Bekoshvili - 4 Lebas - 5 Lees - 6 Voisin - 7 Hireche (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 Blanc - 10 Olding - 11 Bituniyata - 12 Lee - 13 Buliruarua - 14 Tirefort - 15 Laranjeira

Remplaçants : 16 Narisia - 17 Thompson-Stringer - 18 Cerqueira - 19 Abadie - 20 Delarue - 21 Galala - 22 Douglas - 23 Japaridze

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : Stade Rochelais

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 La Rochelle 67
 
9 Stade Français Paris 53
10 Brive 44
11 Montpellier 40
 
13 Pau 36
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 23
Castres 37 29 Lyon
Racing 92 Clermont Ferrand
Bayonne Bordeaux
Montpellier La Rochelle
Brive Stade Français Paris
Agen Pau
Toulon Toulouse
Résultats Top 14