Top 14 : Avant match Stade Français Paris - CA Brive
Publié le dimanche 5 juin 2022 à 06:00

Dernière journée de championnat, un dernier match à disputer et la saison en sera finie pour plusieurs équipes. Si le Stade Français n'a plus rien à jouer, ce n'est pas le cas de Brive, engagé dans une lutte à distance avec Perpignan pour le maintien. L'enjeu sera présent à Jean Bouin.

Paris veut terminer sur une bonne note et oublier cette saison. Brive doit prendre des points pour valider son maintien sans dépendre totalement de Perpignan - Bordeaux. Pression et enjeu seront là en ce dimanche soir.

 

Bilan de la saison

Stade Français : 11e avec 50 points (11 victoires, 0 nul, 14 défaites)

Brive : 12e avec 42 points (8 victoires, 1 nul, 16 défaites)

 

La sixième place obtenue la saison dernière donne des idées au Stade Français. Le recrutement est de qualité sur le papier, reste à le confirmer sur le terrain. Et ce n'est pas ce qui se passe en début de saison. Une défaite à domicile dans le derby avant deux défaites à l'extérieur : pas le départ rêvé ! Mais les parisiens relèvent la tête avec 4 victoires lors des 5 matchs suivants (il y a seulement la défaite à Brive dans la série). Et les montagnes russes continuent avec 3 défaites de rang puis 5 victoires en 7 matchs. Le Stade Français est plus rassurant avec notamment cette victoire à la sirène obtenue au Stadium de Toulouse et une large victoire à domicile face à Biarritz. Dans un championnat où chaque équipe connait des hauts et des bas, Paris peut avoir ses chances à condition de poursuivre sur sa lancée. Sauf que malheureusement, le Stade Français va craquer et se montrer très inconstant. Il y aura certes des victoires face à Toulouse (en mars pendant le tournoi) et face à Pau (fin avril) mais c'est surtout les défaites qui seront au programme des parisiens en cette fin de saison. Bordeaux vient s'imposer à Jean Bouin tandis que Montpellier, le Racing 92 et La Rochelle s'imposent avec le bonus en recevant le Stade Français. Pau s'impose également face aux parisiens dans un match entre deux équipes qui n'ont plus grand chose à jouer en fin de saison. Au final, la saison a démarré avec des ambitions et va se terminer très loin de ses ambitions. De la marge sur le maintien mais finalement loin de la phase finale du Top 14 et des places qualificatives pour la Champions Cup. Une saison ratée pour les parisiens.

Personne ne veut être dans cette situation, avec un maintien non validé alors que se dispute l'ultime journée. Mais si tu te retrouves dans cette situation, ce n'est peut être pas un hasard. Brive avait connu un début de saison plutôt correct, notamment à domicile mais à partir de la défaite à Toulon où Brive avait tenté de faire un coup, tout s'est déréglé et les défaites se sont enchainées. Une victoire face au Racing 92 stoppe l'hémorragie dans un match où il a fallu faire preuve de solidarité et d'abnégation compte tenu de la vingtaine d'absents sur cette rencontre (blessures et sélections). Malheureusement, ce succès ne sera pas suivi de faits et les défaites s'enchainent dans un calendrier à tendance extérieur. Le CAB n'y arrive, perd de la confiance et se perd dans son jeu. Il faut attendre fin janvier pour retrouver de la confiance. Au moment où le calendrier bascule sur des matchs à domicile, Brive n'a pas le droit à l'erreur. Avec 5 réceptions en 6 matchs, les brivistes accumulent 3 victoires, 1 nul et 1 défaite au Stadium. Cela va mieux mais il ne faudra pas s'endormir car la marge d'erreur est mince. En arrivant en avril, Brive est en pôle pour valider ce maintien et envoyer Perpignan en barrage. Sauf que les balles de match ne sont pas converties à domicile face à Lyon et Toulouse et surtout lors du duel à Perpignan. L'USAP est toujours derrière mais maintient la pression sur des brivistes loin d'afficher un visage et une attitude très rassurants en cette fin de saison. Que cela soit un maintien direct ou indirect (avec l'aide de Bordeaux), cela sera un gros ouf de soulagement du côté de Brive. Mais un soulagement qui devra servir d'avertissement sérieux pour la saison à venir.

 

Les hommes forts

Beaucoup d'absents mais le pack garde des éléments très intéressants. Paul Gabrillagues, en tant que capitaine, sera le leader de l'équipe et notamment en conquête. Yoann Maestri va disputer son dernier match de sa carrière et voudra sortir en beauté. Marcos Kremer va amener sa puissance dans la ligne. Sekou Macalou sait tout faire et peut faire basculer une rencontre à lui tout seul. A 19 ans, Léo Barré sera titulaire à l'ouverture et aura accompli une saison très intéressante. Waisea sur le banc, Alex Arrate et Harry Glover devront créer les différences au centre de l'attaque. Telusa Veainu va chercher à exploiter les espaces même si sa production est en baisse (7 essais la saison dernière, 2 cette saison). Kylan Hamdaoui pourrait exploiter le jeu au pied parfois imprécis du CAB à base de relances tranchantes et dangereuses.

Hayden Thompson-Stringer et Thomas Acquier, de retour de blessure, souhaitent apporter ce plus à la fois en conquête et en attaque. Avec Andrés Zafra, Esteban Abadie et Matthieu Voisin, la touche briviste a ce qu'il faut pour embêter l'alignement parisien. Pour son (peut être) dernier match avec le CAB, So'otala Fa'aso'o voudra réaliser un gros match et mettre l'équipe dans l'avancée avec sa puissance. Stuart Olding retrouve l'ouverture, un repositionnement qui avait bien fonctionné en février-mars. Compte tenu du terrain synthétique, cela devrait favoriser les relances de joueurs comme Setariki Tuicuvu, Setareki Bituniyata et Joris Jurand. Dans un match à enjeu, l'expérience de Thomas Laranjeira sera importante, tout comme son jeu au pied, aspect déficitaire au CAB.

 

Bilan et confrontations

Stade Français (à domicile) : DVVVDVVVVVDV

Racing 92 (21-36), Castres (34-10), Clermont (22-14), Lyon (23-18), Montpellier (27-31), La Rochelle (25-20), Perpignan (27-17), Toulon (26-24), Biarritz (65-19), Toulouse (23-16), Bordeaux (18-31), Pau (21-18)

 

Brive (à l'extérieur) : DDDDDDDDDDDD

Montpellier (39-17), Bordeaux (29-10), Toulon (13-9), Biarritz (37-9), Castres (23-22), Toulouse (18-11), Lyon (41-0), Pau (43-20), Racing 92 (57-19), La Rochelle (41-15), Clermont (41-10), Perpignan (27-10)

 

Si les deux équipes sont dans la deuxième partie du classement, ce n'est pas forcément un hasard. Un problème doit exister dans les parcours à domicile et à l'extérieur des deux clubs.

Le Stade Français est relativement solide à domicile, décrochant 9 de ses 11 victoires de la saison. Mais il a également connu 3 défaites dont celle dans le derby en ouverture du championnat. 2 points. C'est le bilan famélique du CAB à l'extérieur. 12 défaites, 2 bonus défensifs : Brive est très inquiétant hors de ses bases et ce n'est pas rassurant avec possiblement le barrage à disputer à ... l'extérieur !

Le nouveau Jean Bouin ne réussit pas au CAB. Il faut remonter au traditionnel Jean Bouin pour trouver trace d'une victoire briviste dans la capitale, c'était le 11 septembre 2010 et une victoire 29-27. En janvier dernier, le CAB s'était incliné lourdement 51 à 21, notamment en craquant après l'heure de jeu et le carton rouge de So'otala Fa'aso'o.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Stade Français - Brive (coup d'envoi à 21h05, arbitre : Mr Luc Ramos)

 

Pour le Stade Français : 1 Castets - 2 Panis - 3 Roelofse - 4 Gabrillagues (Cap) - 5 Maestri - 6 De Giovanni - 7 Kremer - 8 Macalou - 9 Hall - 10 Barré - 11 Lapègue - 12 Arrate - 13 Glover - 14 Veainu - 15 Hamdaoui

Remplaçants : 16 Da Silva - 17 Béthune - 18 Azagoh - 19 Godener - 20 Coville - 21 Naivalu - 22 Waisea - 23 Melikidze

Absents : Sanchez, Burban, M.Alo-Emile, P.Alo-Emile (pubalgie), Chapuis, Francoz, Delbouis, Kakovin, Segonds (mâchoire), Briatte (adducteurs), Gray (mollet), Laumape (mollet), Van der Mescht et Latu (suspendu)

 

Pour Brive : 1 Thompson-Stringer - 2 Acquier - 3 Japaridze - 4 Zafra - 5 Paulos - 6 E.Abadie - 7 Voisin - 8 Fa'aso'o - 9 P.Abadie - 10 Olding - 11 Jurand - 12 Lee - 13 Tuicuvu - 14 Bituniyata - 15 Laranjeira (Cap)

Remplaçants : 16 Karkadze - 17 Brennan - 18 Ratuva - 19 Kamikamica - 20 Lobzhanidze - 21 Hervé - 22 Galletier - 23 Bekoshvili

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : Stade Français Paris

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Castres 76
2 Montpellier 74
 
11 Stade Français Paris 50
12 Brive 46
13 Perpignan 43
14 Biarritz 24
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Castres 10 29 Montpellier
Résultats Top 14