Top 14 : Avant match Section Paloise - CA Brive
Publié le samedi 24 août 2019 à 06:00

Il est enfin de retour ! Le Top 14 sonne la rentrée des classes et tout le monde se met en rang et est fin prêt pour cette nouvelle année. Le petit nouveau Brive sera à côté de Pau qui veut oublier son année précédente décevante. C'est parti pour un long et passionnant feuilleton du Top 14.

La dernière fois que Brive a fait escale au Hameau, cela ne s'est pas bien passé. Le contexte sera bien différent actuellement. Pau et Brive auront à coeur de bien lancer leur saison.

 

Bilan de la saison dernière

Pau : 11e avec 43 points (9 victoires, 0 nul, 17 défaites)

Brive : 1er en Pro D2 avec 91 points (19 victoires, 1 nul, 10 défaites)

 

Dire que Pau a explosé en plein vol la saison dernière est un euphémisme. Cela n'avait pas si mal commencé que cela mais la suite a viré au cauchemar. La Section intrigue et peut faire un coup si les étoiles sont alignées. Après 3 journées, elle compte 2 victoires dont une à Grenoble. Et puis, ça commence à aller de travers avec deux défaites de suite à la maison (Clermont, Stade Français). On réagit bien avec des victoires à Agen et contre Perpignan. Au retour du bloc européen, c'est la descente aux enfers. Pendant plus de deux mois, les palois vont enchainer les défaites, 6 au total dont 2 de plus à domicile. Il faut attendre 2019 pour voir un regain de forme avec des victoires contre Bordeaux et à Perpignan. Et c'est reparti pour un tour avec 6 défaites entrecoupées d'une victoire face à Agen. Heureusement que Pau a eu la bonne idée de faire le plein face à Agen, Grenoble et Perpignan (6/6). La fin de saison est complètement en roue avec deux grosses fessées à La Rochelle et Toulouse. Une saison catastrophique, des problèmes internes, le départ de deux entraineurs. Pau veut tourner la page de cette saison noire et repartir du bon pied lors de cette nouvelle campagne.

La Pro D2 aurait pu être une longue période d'attente pour Brive mais finalement, comme il y a 6 ans, elle n'aura duré qu'une saison. L'effectif a changé, s'est rajeuni et la méthode du staff est différente. Pourtant, le CAB n'a pas dominé de la tête et des épaules ce championnat. Après un excellent début, l'hiver a été plus chaotique avec une difficulté à trouver la bonne carburation à l'extérieur. Et puis, comme par miracle, toutes les pièces se sont mises dans le bon ordre avec le printemps. A mesure que les concurrents montraient des signes de fatique, Brive a accéléré. Il frappe un grand coup d'abord en s'imposant à Nevers puis lors de l'avant dernière journée, il va gagner à Oyonnax pour s'assurer la première place à l'issue de la phase régulière. Deux victoires et Brive est en Top 14. La première est obtenue face à Vannes en demi-finale. La deuxième tendait le bout des doigts face à Bayonne mais ce sont bien les basques qui décrochent le gros lot et deviennent champion de France de Pro D2. Maudits, les brivistes parviennent à se remobiliser pour vaincre Grenoble dans le barrage d'accession. Il manque ce titre comme cerise sur le gâteau mais l'essentiel est assuré avec ce retour en Top 14 où il faudra batailler autrement qu'en Pro D2 pour maintenir sa place au plus de l'échelon national du rugby.

 

Les hommes forts

Il fallait du changement. Le staff s'est réorganisé autour du duo Nicolas Godignon - Fred Manca. Pour redynamiser l'équipe, l'ancien entraineur briviste a activé ses réseaux en recrutant Lucas Pointud, Dominiko Waqaniburotu et Samuel Marques. En attendant l'arrivée des internationaux étrangers (Waqaniburotu, Fisi'ihoi, Smith, Whitelock), la Section va s'appuyer sur son ossature française : le capitaine Lespiaucq, Metz, Puech, Erbani, Daubagna, Hastoy, Fumat et Malié. Il ne faudra pas oublier Votu, qui malgré ses 34 ans, amène sa puissance et sa science de finisseur (8 essais la saison dernière, 37 essais en 4 saisons à Pau).

La très bonne saison en Pro D2 a permis de remettre le club sur les bons rails et de révéler plusieurs joueurs. Simon-Pierre Chauvac a profité de la saison en Pro D2 pour montrer son talent. Matthieu Voisin a mis de côté sa blessure au genou pour revenir à son niveau. So'otala Fa'aso'o a fait parler sa puissance. La doublette Stuart Olding - Thomas Laranjeira a eu et aura les clés du camion pour amener le CAB à destination. Il y a eu un beau mélange d'expérience et de jeunesse (surtout de jeunesse) dans le recrutement. Le Top 14 sera le juge de paix pour des joueurs comme Kitione Kamikamica ou Mitch Lees qui s'apprêtent à découvrir ce championnat.

 

Bilan et confrontations

Si Brive va lutter pour le maintien, difficile de classer Pau. Maintien, Top 6 ou ventre mou du championnat ? Ce qui est sûr, les joueurs ne veulent pas revivre le scénario de la saison passée.

Si Pau s'est retrouvé en difficulté il y a un an, c'est en partie dû à son bilan à domicile. Seulement 6 victoires au Hameau, c'est très peu. Heureusement que dans le même temps, en plus d'accrocher des gros (Bordeaux, Toulon, Racing 92), les palois ont battu leurs concurrents directs au maintien qu'étaient Agen, Grenoble et Perpignan. Brive est donc prévenu : Pau aime les "petits". Le CAB n'a jamais été très à l'aise à l'extérieur en Top 14. La dernière campagne s'est achevée sur un bilan de 1 nul et 12 défaites. Les brivistes sont capables de coups (victoires à Toulon et Clermont il y a 3 ans) mais souffrent face aux autres. La Pro D2 a également montré cette tendance, notamment pendant l'hiver.

Historiquement, Pau à la mesure de Brive dans son stade du Hameau. La dernière victoire briviste date d'octobre 2015 avec un succès 18 à 13. Gaëtan Germain avait sanctionné l'indiscipline béarnaise et avait marqué l'intégralité des points sur pénalité. Depuis, Pau reste sur deux victoires dont la dernière sur le score de 34 à 15.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Section Paloise - CA Brive (coup d'envoi à 18h, arbitre : Mr Luc Ramos)

 

Pour Pau : 1 Pointud - 2 Lespiaucq (Cap) - 3 Boughanmi - 4 Delannoy - 5 Metz - 6 Puech - 7 Ugena - 8 Erbani - 9 Daubagna - 10 Hastoy - 11 Septar - 12 Votu - 13 Stanley - 14 Fumat - 15 Malié

Remplaçants : 16 Rey - 17 Moïse - 18 Pesenti - 19 Tagitagivalu - 20 Marques - 21 Taylor - 22 Pinto - 23 Adriaanse

Absents : Malafosse (cheville), Ramsay (genou), Dumoulin (tendon d'Achille), Lestremau (épaule) et Mogg (tibia)

 

Pour le CA Brive : 1 Chauvac - 2 Acquier - 3 Thomas - 4 Marais - 5 Lees - 6 Kamikamica - 7 Hirèche (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 Blanc - 10 Laranjeira - 11 Namy - 12 Olding - 13 Buliruarua - 14 Muller - 15 Jurand

Remplaçants : 16 Da Ros - 17 Thompson-Stringer - 18 Fourcade - 19 Voisin - 20 Delord - 21 Hervé - 22 Bituniyata - 23 Doge

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : Section Paloise

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Actus Top 14
Top 14: Lyon Brive (59-3), les réactions lundi 16 septembre 2019 à 09:00
Top 14 Lyon - Brive : résumé du match dimanche 15 septembre 2019 à 06:00
Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive samedi 14 septembre 2019 à 06:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du CABCL vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du LOU vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Groupe du CAB jeudi 12 septembre 2019 à 18:00
La programmation TV de la J7 du Top 14 jeudi 12 septembre 2019 à 14:55
Top 14 : Brive 28-21 Clermont - Les réactions mardi 10 septembre 2019 à 09:50
Toutes les actus Top 14
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14