Le collectif de Brive fait la différence, l'analyse de la rencontre
Publié le lundi 29 avril 2019 à 06:00

Plus la saison avance, plus Brive impressionne. Jeudi, le CAB était en déplacement à Oyonnax pour le choc de la Pro D2, un choc de leaders. Les brivistes ont marqué les esprits avec une victoire maitrisée. Une maitrise qui se dessine depuis plusieurs semaines et qui rapproche le club de son objectif : le Top 14.

Les points positifs

Match maitrisé. A la suite de la victoire face à Carcassonne, Brive possédait 6 points sur le 3e au classement, Bayonne. Avant de recevoir l'Aviron lors de la dernière journée, le CAB avait ce match à Oyonnax à disputer. Un match bonus en quelque sorte, à jouer sans pression. Jeudi, nous avons vu évoluer une équipe libérée qui s'est fait plaisir, qui s'est lâchée contre une équipe un peu sous pression et qui s'est crispée au fur et à mesure que le match se déroulait. Les brivistes ont complètement fait déjouer Oyonnax dans son antre de Charles Mathon. La meilleure attaque à domicile, l'équipe qui a marqué le plus d'essais de la Pro D2 n'a été que l'ombre d'elle-même. Les brivistes ont parfaitement réagi à la suite de l'essai d'Ursache, encaissé en infériorité numérique. En tout début de seconde période, Brive a frappé deux fois pour mettre KO Oyonnax. Le CAB n'a jamais paniqué et s'est montré serein. De bonne augure à quelques matchs de la fin de la saison.

Des joueurs relancés. Pour ce déplacement au sommet dans l'Ain, Brive n'a pas réédité la composition de Nevers, à savoir la meilleure équipe possible. Pour Oyonnax, le CAB a décidé de laisser plusieurs titulaires au repos afin de relancer et de donner du temps de jeu à plusieurs autres. Sorti du groupe après la défaite à Bourg en Bresse, Enzo Hervé a brillé dans le jeu, étant impliqué dans les deux premiers essais (passe décisive pour Nacebe). Miné par les blessures depuis plusieurs saisons, l'avenir briviste de Benjamin Pètre est très incertain mais quand on fait appel à lui, il répond présent. La doublette Mignardi - Petre s'est illustrée sur le premier essai du CAB. Peceli Nacebe connait des difficultés à s'imposer dans l'effectif du CAB mais lui aussi réussit une belle partie sur le synthétique d'Oyonnax, en marquant son essai et en étant au départ du 3e essai. Richard Fourcade a connu des problèmes personnels au moment où il enchainait les rencontres. Le 2e ligne a été dans le combat (y laissant une arcade !) et compte bien avoir son mot à dire en cette fin de saison. Très convaincants à Oyonnax, certains pourraient avoir une nouvelle opportunité face à Bayonne pour marquer des points dans l'esprit des entraineurs.

Belle partie d'Enzo Hervé, décisif sur le terrain d'Oyonnax

 

Brive fort contre les forts. Brive est-il une équipe des grands évènements ? Difficile à dire mais on aurait tendance à le penser. Tandis que Brive est invinsible à domicile (seule équipe à l'être), le CAB a décroché une victoire à Oyonnax (2e), Nevers (7e) et Vannes (5e) ainsi qu'un match nul à Biarritz (8e). Dans l'autre sens, les brivistes se sont inclinés chez les 7 dernières équpes du championnat (Carcassonne, Provence, Montauban, Colomiers, Aurillac, Bourg en Bresse, Massy). Surtout, Brive a su réaliser une grosse seconde partie de saison, la meilleure de toutes les équipes. Tandis que certaines équipes se sont écroulées (comme Nevers), le CAB a accéléré au moment où ça compte le plus. Cette équipe a faim et ne sera rassasiée qu'avec un billet pour le Top 14 dans les mains. Elle sent qu'elle monte en puissance et les sourires à l'issue de la rencontre d'Oyonnax ne trompent pas. La confiance règne dans le groupe et les plus gros matchs vont arriver. Là où les meilleures équipes se révèlent. Il y a six ans, Brive ne s'était pas manqué en fin de saison et en phase finale. Le scénario semble se répéter pour Brive.

 

Les points négatifs

La touche. Cela n'a pas porté préjudice dans l'issue finale de la rencontre mais à nouveau, Brive se montre friable dans sa conquête. Des deux côtés, la touche a souffert et les contres en touche se sont régalés. Mais depuis le début de saison, on remarque que le CAB gaspille de nombreuses munitions dans les 22 adverses. Jeudi, cela a encore été le cas, au moment où les brivistes poussaient pour aller chercher le bonus offensif synonyme de qualification directe en demie. Malheureusement, Brive a perdu ses munitions et offert du répit à Oyonnax qui avait plus que la tête sous l'eau en cette fin de rencontre. A l'approche des phases finales, Brive a quelques détails à corriger et la précision en touche en fait partie. Trois semaines avant la très probable demie à la maison, le CAB aura un peu de pain sur la planche lors de ses semaines d'entrainement.

Touches prises, touches volées : il y en a eu pour tous les goûts jeudi

 

Le coaching. Ce n'est pas un point négatif mais plutôt un futur mal de crâne. En laissant de nombreux titulaires au repos, le staff brivite avait voulu impliquer tout son groupe, relançant plusieurs joueurs dont Enzo Hervé, plus vu depuis Bourg en Bresse. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette confiance a été redonnée. Avec cette victoire, les joueurs ont montré qu'on devrait compter avec eux pour les derniers matchs de cette saison et que le groupe des phases finales n'est pas autant figé qu'on pourrait le penser. Les habituels titulaires vont revenir mais ceux qui ont joué à Oyonnax (et peut être contre Bayonne) ont et vont marquer des points dans l'optique des phases finales. Et si c'étaient eux les facteurs X du CAB dans les futures rencontres décisives ?

 

En conclusion

Il pouvait tout se passer dans ce match à Oyonnax. Avec son équipe remaniée, Brive n'avait aucune pression au moment de se rendre à Charles Mathon. Les brivistes ont attaqué le match comme il le fallait et n'ont jamais lâché leur emprise. Même après la réaction des locaux en milieu de première période, les brivistes n'ont pas tremblé et ont repris leur match en avant pour frapper fort en début de seconde période entre le drop d'Enzo Hervé et l'essai de Samuel Marques. Après leur succès à Nevers, le CAB réalise un autre gros coup à l'extérieur en cette fin de saison. Plus qu'un point et la demie à la maison sera validée. La pancarte de favori est clairement posée dans le dos des brivistes mais cela ne semble pas les déranger. Ne reste plus qu'à confirmer ce statut dans les futurs matchs couperets qui vont définir le futur du CAB.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Lyon 35
2 Bordeaux 34
 
7 La Rochelle 22
8 Brive 22
9 Pau 21
 
13 Agen 16
14 Stade Français Paris 10
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 10
Racing 92 30 34 Bordeaux
Clermont Ferrand 30 13 Agen
La Rochelle 22 13 Castres
Pau 9 19 Toulon
Montpellier 33 8 Lyon
Brive 26 21 Stade Français Paris
Toulouse 45 10 Bayonne
Résultats Top 14