Le CAB se sépare de Nicolas Godignon !
Publié le vendredi 16 mars 2018 à 11:00

C'est bien la crise au CAB ! Entre communication "état d'urgence", grogne des supporters, départ (ou non) des entraineurs, le flou règne sur l'avenir à court terme du club corrézien. Les dernières journées vont être compliquées à gérer mais il en va de la survie du club.

 

C'est à ne plus rien y comprendre ! Depuis la défaite samedi dans le derby contre Clermont, la colère monte autour du CAB. Cette défaite face à l'ASM a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour les supporters du CAB. Que ce soit sur les réseaux sociaux, via une lettre et une pétition ou par d'autres moyens, le public (en tout cas une partie) exprime depuis quelques jours son ras le bol des personnes en place au club et notamment Nicolas Godignon et Simon Gillham qui sont dans le viseur des supporters.

Mercredi dans les colonnes de La Montagne, le président Gillham a pris la parole pour ... ne rien changer et maintenir sa confiance à Nicolas Godignon et fixer l'objectif de 4 victoires lors des 6 dernières journées (sachant que Brive a gagné 5 matchs en ... 20 journées).

Mais rebondissement dans l'affaire ce vendredi matin :

 

Ecarté jusqu'à la fin de la saison ? Pas si vite car arrive le communiqué du club, succinct

 

Finalement que pour Castres ? Pas sûr du tout.

Car il semble bien que ça soit une éviction définitive et que tout s'est décidé la veille au soir. Une "alliance" entre supporters, joueurs et partenaires a fait pencher la décision du board du CAB qui a finalement décidé de sacrifier l'entraineur en chef de Brive.

Si désormais, la charge de l'équipe première va incomber au trio Casadéi - Péjoine - Bonnet, c'est un signal donné aux joueurs que ce sont eux qui ont désormais les clés du camions. Ces mêmes joueurs qui ont pu casser le plafond de verre et mettre fin au "système Godignon". Le départ d'Arnaud Méla restera le point cristallisant pour un vestiaire au bord de l'implosion depuis plusieurs saisons. C'était un secret de polichinelle que les tensions et les fractures se multipliaient au sein du CAB. L'abcès est crevé mais la blessure n'est pas pour autant soignée.

Ce changement, voulu par une partie des supporters, est enfin arrivé mais n'est ce pas trop tard ? En terme de communication, c'est une communication désastreuse avec deux déclarations complètement contradictoires en seulement deux jours.

Sans trahir des secrets, nous sommes très loin d'être au bout de nos surprises. Le feuilleton CAB ne fait que commencer. Rendez vous au prochain épisode !

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Toulouse 18 8 La Rochelle
Résultats Top 14