Brive se réveille trop tard face à Zebre (27-24), le résumé du match
Publié le dimanche 8 décembre 2019 à 06:00

Un match de rugby se gagne en y mettant des éléments essentiels et le tout pendant 80 minutes. Si toutes les parties ne sont pas réunies, difficile alors de revenir avec la victoire. Brive avait ce qu'il fallait pour l'emporter sur le terrain de Zebre mais à condition de le faire pendant l'ensemble du match. Une leçon pour le futur.

Pour ce match, Zebre ramène de l'expérience dans son XV de départ tout en faisant tourner. A Brive, c'est le contraire en rajeunissant son groupe européen avec notamment les premières de Tronc et Darthou.

 

Première période : Brive à côté de la plaque

Initiallement prévu à Parme, le match se déroule sur la pelouse Calvisano. Et il faut croire que les brivistes ne sont pas encore arrivées au Pata Stadium. Zebre s'installe dans le camp briviste. Après avoir été mis dans l'avancée par leurs avants, les 3/4 trouvent la faille sur les extérieurs en profitant d'approximations défensives du CAB qui offrent un surnombre à Paula Balekana qui fait parler sa puissance pour marquer le 1er essai du match (5-0, 3'). Brive tente de réagir mais la défense haute des italiens parvient à intercepter à deux reprises Quentin Delord. Mais les avants du CAB mettent la marche avant et remportent une mêlée. Brive arrive dans les 22 italiens et provoque le hors-jeu de la défense. Tedo Abzhandadze marque les premiers points de son équipe (5-3, 12').

Les seuls points du CAB lors de la première période. Maigre, non ?

 

Les brivistes essaient de mettre leur jeu en place mais tombent sur une défense de Zebre bien en place qui commence à poser des problèmes à l'attaque briviste. Petit à petit, Zebre prend la mesure de la rencontre et les avants gagnent une pénalité sur mêlée. Canna manque cette pénalité (20'). Sur le renvoi, Zebre lance une attaque de grande envergure. Le terrain est balayé à la fois dans sa largeur mais aussi sa longueur. Les italiens se rapprochent de la ligne. Les 3/4 sont à la conclusion avec l'essai de Carlo Canna (12-3, 23'). Brive est dans un gros temps faible et ne parvient plus à endiguer les assauts italiens. Zebre trouve la pénaltouche à 5 mètres. Derrière, Brive se met à la faute et se fait réprimander par l'arbitre. Nouvelle pénaltouche et cette fois, Giovanni Licata (ce n'est pas le danseur de Danse avec les stars !) part seul et trouve un boulevard pour marquer déjà le 3e essai de son équipe (19-3, 33'). On pense que Brive a touché le fond ? Non, ce n'est pas encore fini. Zebre offre un récital et cette fois, c'est l'autre ailier, James Elliott, qui plante son essai et offre par la même occasion le bonus offensif à son équipe (24-3, 35'). Brive a complètement craqué en une dizaine de minutes et offre un visage bien pauvre et surtout inquiétant. En fin de période, le CAB tente de marquer un essai pour sauver l'honneur mais cette dernière action dans les 22 mètres adverses ne donne rien, la défense remportant son duel. Au bout de 40 minutes, Brive poursuit son chemin tracé il y a deux semaines face à Bristol. Zebre mérite amplement son avance et a déjà le bonus en poche. Brive doit désormais relever la tête pour limiter la casse.

 

Deuxième période : Brive recolle ... trop tard

La mi-temps n'a pas arrangé les choses pour Brive. Zebre est toujours dans sa domination. Après une nouvelle pénaltouche à 5 mètres, Zebre part à l'essai mais l'arbitre signale un écran (43'). Le CAB en permet pour se donner un peu d'air mais la pression est toujours là. L'ailier fidjien de Zebre, Balekana, pose beaucoup de problèmes depuis le début du match à la défense du CAB. Brive ne parvient toujours pas à déstabiliser la défense italienne et rester cantonner dans sa moitié de terrain. Les premiers changements ne changent pas la donne. Après avoir changé ses piliers, Brive se fait sanctionner sur la mêlée suivante. Mais Canna manque cette pénalité face aux perches (53'). Il faut attendre l'heure de jeu pour enfin voir une attaque briviste dans le camp italien. Mais cette attaque ne donne rien et se termine par un en-avant. Petit à petit, le CAB lance ses dernières forces, voyant le chronomètre défilé. Si collectivement, Brive ne parvient pas à faire la différence, il faut donc un exploit individuel et il vient de Joris Jurand qui déchire le rideau défensif. Après un relais, Brive est devant les 22 de Zebre qui se met volontairement à la faute. Mr Foley adresse un carton jaune à Canna (66').

Le début de la révolte briviste avec ce carton jaune à Zebre

 

C'est l'occasion ou jamais pour sauver l'honneur. Derrière la pénaltouche, les avants y sont presque, David Delarue joue petit côté et Eneriko Buliruarua termine en force, en coin (24-10, 68'). En supériorité numérique, Brive doit en profiter et tenter une improbable remontada. Mais Zebre fait fructifier sa présence dans le camp briviste en provoquant la faute au sol du CAB. Marcello Violi rajoute 3 points de plus (27-10, 72'). Cela s'annonce désormais compliqué pour Brive qui va marquer 3 fois en moins de dix minutes. Zebre se met régulièrement à la faute en cette fin de match. Après une pénaltouche, les avants déroulent un maul jusque dans l'en-but pour un 2e essai, accordé à François Da Ros (27-17, 74'). Tedo Abzhandadze décoche une très belle transversale à Rory Scholes. Zebre se met volontairement à la faute et c'est un 2e carton jaune, cette fois pour Balekana (76'). A peine revenu à 15 que Zebre va terminer la rencontre à 14. Si Brive veut croire au miracle, il faut marquer dès cette action mais cette action se termine par un petit jeu au pied que la défense avait bien anticipé et elle renvoit le CAB sur la ligne médiane. De nouveau en dynamiteur, Jurand joue rapidement une pénalité au milieu de terrain et revoilà Brive dans les 22 italiens. Après quelques temps de jeu sur la ligne, c'est David Delarue qui trouve un espace pour le 3e essai du CAB, un essai qui intervient à la sirène donc trop tard pour aller chercher la victoire sur une dernière action (27-24, 80'). Au final, Brive obtient un bonus défensif qui aura un goût bizarre en bouche, un peu comme le verre à moitié plein (le dernier quart d'heure) ou à moitié vide (le reste du match).

 

Fiche technique

 

Zebre : 4 essais de Balekana (3'), Canna (23'), Licata (33') et Elliott (35') ; 2 transformations (23', 34') de Canna, 1 pénalité (71') de Violi ; 2 cartons jaunes pour Canna (66') et Balekana (76')

1 Fischetti (53' Rimpelli) - 2 Fabiani (50' Manfredi) - 3 Bello (60' Tenga) - 4 Krumov - 5 Biagi (60' Ortis) - 6 Licata - 7 Meyer - 8 Sisi (69' Masselli) - 9 Palazzani (60' Violi) - 10 Canna (76' Biondelli) - 11 Elliott - 12 Lucchin - 13 Bisegni (Cap) - 14 Balekana - 15 Laloifi (63' Padovani)

 

Brive : 3 essais de Buliruarua (68'), Da Ros (74') et Delarue (80') ; 3 transformations et 1 pénalité (12') d'Abzhandadze

1 Asieshvili (53' Thomas) - 2 Karkadze (57' Da Ros) - 3 Japaridze (53' Doge) - 4 Uys (58' Voisin) - 5 Lebas (Cap) (68' Tronc) - 6 Cerqueira - 7 Abadie - 8 Fa'aso'o - 9 Delord (53' Delarue) - 10 Abzhandadze - 11 Buliruarua (68' Ramette) - 12 Dunbar (59' Darthou) - 13 Galletier - 14 Jurand - 15 Scholes (16'-26' Ramette)

 

En bref

En ne jouant réellement et à son niveau que pendant 15 minutes, Brive a bien failli faire un gros hold-up du côté de Calvisano. Mais un match dure 80 minutes et la première heure de jeu n'a pas été bonne pour le CAB. La première période a été à l'image du CAB de ce moment : inquiétant. Brive n'a pas eu le ballon, a commis des erreurs défensives et a perdu ses duels. Zebre avait déjà le bonus offensif à la pause et a été dans la gestion en seconde période avant de se faire peur dans les dernières minutes. Brive va devoir montrer un autre visage lors du match retour, histoire de retrouver de la confiance avant le déplacement à Bayonne en Top 14.

 

Images : Challenge Cup

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Bordeaux 61
2 Lyon 53
 
9 Castres 33
10 Brive 33
11 Bayonne 33
 
13 Agen 26
14 Stade Français Paris 25
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 17
Racing 92 49 0 La Rochelle
Bayonne 20 10 Toulouse
Pau 19 15 Montpellier
Agen 15 32 Clermont Ferrand
Brive 30 16 Lyon
Bordeaux 26 24 Castres
Toulon 19 18 Stade Français Paris
Résultats Top 14