Vogue la galère et direction Newcastle pour Brive (33-7)
Publié le dimanche 21 janvier 2018 à 06:00

A match désicif, scénario complètement improbable. La route des quarts de finale a été semée de virages comme ceux menant à la préfecture de la Corrèze. Brive a tenu bon, contre vents et marées, et verra le printemps. La réussite est corrézienne.

Pour cette rencontre, Brive amène de l'expérience dans son équipe de départ. Pour leur part, Worcester aligne sa meilleure équipe possible pour valider sa place en phase finale.

 

Avant match : bottes obligatoires

L'état du terrain ne laisse guère de doute : il est impraticable et dès leur arrivée au stade, Worcester est inquiet quant à la tenue de la rencontre.

La situation ne s'est pas améliorée depuis quinze jours et la réception de Toulon. La pelouse est plus que gorgée d'eau et sur les coups de 15h, la décision est prise de reporter la rencontre.

Deux questions se posent : où et quand ? Après beaucoup d'interrogations, la solution de secours est trouvée : le stade Alexandre Cueille à Tulle à 20h.

 

Première période : Sisa met le CAB sur de bons rails

Signalons le tout de suite : la pelouse n'est pas un billard, elle est très grasse mais elle est jouable. Il pleut, il y a du vent : de parfaites conditions pour du jeu d'avants pendant 80 minutes. Si les anglais allument la première mèche, ce sont bien les brivistes qui imposent leur puissance. Sisa Koyamaibole avance en force, le ballon rebondit sur l'aile mais Brive échappe la balle à quelques mètres de l'en-but (10'). Brive campe dans le camp de Worcester et provoque les fautes adverses. Le 3e ligne Cox écope d'un carton jaune (16'). Les avants corréziens tentent de profiter de leur avantage numérique mais se mettent à la faute, dommage. Malgré le temps, les deux équipes veulent développer du jeu derrière mais les approximations et les ballons perdus rendent cette initiative infrutueuse. Le CAB est dans les 22 anglais et pousse à la faute Worcester qui se retrouve coincé devant sa ligne d'en-but. L'énorme temps fort briviste est parti. Touches, mêlées et fautes adverses s'enchainent. Mais à force d'essayer, Brive va arriver à passer, enfin. Derrière une mêlée qui peut enfin se jouer, Koyamaibole fait parler sa puissance pour marquer le premier essai du match (7-0, 30').

Toujours utile d'avoir un 4x4 dans son garage !

 

Après une nouvelle faute en mêlée, Worcester se retrouve à 14 suite au carton jaune de Kerrod (33'). Brive laisse passer une première occasion d'essai pendant cette supériorité numérique (en-avant sur la ligne), une deuxième (bonne défense de Worcester sur un maul) mais pas la troisième. Sur mêlée adverse, les avants du CAB font l'effort et le pilonnage reprend sur la ligne. Après plusieurs tentatives, c'est finalement Koyamaibole qui a le dernier mot et franchit la ligne pour un doublé (14-0, 38'). A la sirène (même si elle n'existe pas ce soir !), Brive veut marquer un 3e essai mais ce sera finalement pour plus tard avec la pause qui est sifflée. Brive a fait la moitié du travail pour la qualification.

 

Deuxième période : Brive composte son billet

On commence la période avec un autre aspect de ces conditions : le jeu au pied. Les deux équipes nous offrent plusieurs minutes de ping-pong rugby jusqu'à ce que Howard commette un en-avant sur ses 22. C'est bien gentil mais c'est un peu "chiant", on veut des fulgurances. Benito Masilevu se charge de ça ! Worcester monte une chandelle qui retombe sur ses 40. Un anglais rabat le ballon vers son camp mais c'est Masilevu qui récupère au sol, mystifie toute la défense pour plonger au milieu des poteaux (21-0, 46'). Bordeaux ayant perdu, Brive n'a besoin que d'un essai pour se qualifier en quarts. On assiste à la vague de changements qui fait tomber la rencontre dans un faux rythme, Worcester ne parvenant pas à trouver de solutions dans ces conditions si particulières. Au contraire de Brive qui est comme un poisson dans l'eau. Les avants font à nouveau parler leur puissance et les fidjiens sont à la conclusion. Après Koyamaibole et Masilevu, c'est Dominiko Waqaniburotu qui inscrit cet essai tant recherché : celui du bonus, marqué en force (26-0, 58'). Brive se relâche un peu et offre sa première occasion d'essai à Worcester. Dans les 22 mètres du CAB, les Warriors jouent au large, jeu au pied rasant et Howe conclut en coin (26-7, 64'). Worcester tente bien de revenir un peu au score mais bute sur des avants brivistes plus puissants et bien déterminés à ne rien lâcher. Offensivement, Koyamaibole avance sur chaque portée de balle. Dans de telles conditions, un joueur de ce type est indispensable.

Vous prendriez bien un dernier petit essai en force pour la route ?

 

Le chrono tourne et se rapproche de la fin mais le CAB veut offrir du rab à ses supporters. Sur un dernier pilonnage, c'est Seremaia Burotu qui inscrit le 5e et dernier essai du CAB (33-7, 80'). Brive valide sa place pour les quarts de finale et continue sa série victorieuse.

 

Fiche technique

 

Brive : 5 essais par Koyamaibole (30', 38'), Masilevu (46'), Waqaniburotu (58') et Burotu (80') ; 4 transformations (30', 38', 46', 80') de Germain

1 Asieshvili (59' Bamba) - 2 Tadjer (55' Acquier) - 3 Johnston (55' Bekoshvili) - 4 Snyman (55' Waqaniborutu) - 5 Uys - 6 Herjean - 7 Luafutu (Cap) (59' Narisia) - 8 Koyamaibole - 9 Lobzhanidze (55' Cazenave) - 10 Bezy (60' Laranjeira) - 11 Masilevu - 12 Burotu - 13 Le Bourhis (71' Galala) - 14 Namy - 15 Germain

 

Worcester : 1 essai par Howe (64') ; 1 transformation de Pennell ; 2 cartons jaunes de Cox (16'), Kerrod (33')

1 Bower (60' Milasinovich) - 2 Haupt - 3 Kerrod (51' Alo) - 4 Barry - 5 Phillips (56' Taylor) - 6 Faosiliva - 7 Cox - 8 Van Velze (Cap) (70' Williams) - 9 Dowsett (25' Baldwin) - 10 Shillcock - 11 Hammond (60' Olver) - 12 Willison - 13 Pennell - 14 Humphreys (35'-39' Alo, 39' Howe) - 15 Howard

 

En bref

On a pensé au pire avant de voir le meilleur. On a rêvé au bonus offensif, on a imaginé une défaite sur tapis vert, on a assisté à un match européen dans un lieu impropable. Sur le terrain de Tulle, Brive a parfaitement joué sa partition sur terrain humide : devant, devant et encore devant. Les avants brivistes étaient plus puissants et programmés pour ce type de rencontre, sans oublier le long jeu au pied de Gaëtan Germain qui a maintenu Worcester dans ses 22. Pour voir les quarts de finale, Brive a embarqué sur la compagnie Air Fidji, propulsée par un très gros moteur : Sisa Koyamaibole. Après la déroute en Irlande, la qualification était improbable, elle est désormais réalité. Rendez vous à Newcastle le week-end du 31 mars.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Worcester dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14