Le CAB se tire une balle dans le pied, l'analyse du match
Publié le mardi 12 décembre 2017 à 06:00

Après le premier bloc, Brive avait limité la casse et voulait refaire son retard sur le leader de la poule durant le deuxième bloc. Cela tombe bien, le Connacht était le prochain adversaire. Malheureusement, le leader est toujours leader et a montré que Brive avait encore du pain sur la planche.

Les points positifs

Les jeunes. Depuis le temps qu'on attendait ça ! Traditionnellement, cette compétition a toujours permis de voir émerger plusieurs Espoirs qui ont obtenu du temps de jeu en équipe première. Contre le Connacht, 5 Espoirs étaient sur la feuille de match et tous ont réalisé une très bonne prestation. Pour son premier match avec les pros, Demba Bamba a parfaitement rempli sa mission et a montré de très bonnes choses au poste de pilier. Il était également titulaire et a confirmé ses prestations de début de saison, c'est Nadir Megdoud. L'ailier a été très actif sur son aile (12 courses, 85 mètres, 1 franchissement, 7 défenseurs battus) et a posé des problèmes à la défense irlandaise. Sortant du banc, Simon-Pierre Chauvac, Louis Martin et David Delarue ont eu moins de temps pour se mettre en évidence mais n'ont pas commis de grosses erreurs et méritent d'être revus plus longtemps. Oui, Brive a de bons jeunes en réservoir. Il faut juste les faire jouer plus souvent et leur donner confiance.

Sous le regard de Petrus Hauman, Louis Martin et Simon-Pierre Chauvac finissent la rencontre

 

Le jeu d'avants. Les avants ont une place importante dans le jeu briviste. Ce sont eux qui mettent l'équipe dans le bon sens et qui sont très souvent décisifs. Samedi, face à une belle opposition, les gros ont montré qu'ils étaient toujours là. La première ligne (entre jeunesse et expérience) a été très présente et a surtout marqué 3 essais (doublé pour Mike Tadjer et essai de Julien Brugnaut), la deuxième a fait le travail en conquête et dans l'ombre. Emmenés par Dominiko Waqaniburotu et Poutasi Luafutu, la 3e ligne a amené de la puissance et de l'avancée offensive. La défense mais aussi l'attaque a reculé face à l'impact des brivistes. Pendant 30 minutes en première période, on ne voyait que les avants brivistes. Malheureusement derrière, la suite a été beaucoup moins rose mais les avants en ont encore sous le capot et il sera important de les avoir dans les prochaines semaines.

 

Les points négatifs

La défense. Hier c'était un des points forts du CAB mais la vérité est un peu moins vraie aujourd'hui. En Top 14, Brive est l'équipe qui manque le plus de plaquages. Samedi, paradoxalement, le Connacht a été moins performant dans ce domaine (72% de plaquages réussis contre 79%, 31 plaquages manqués à 24) mais il a su profiter de la moindre opportunité. A plusieurs reprises, la zone du dix a été attaquée et deux essais se sont réalisés (Marmion et Carty). Soit l'analyse vidéo a bien marché (l'ouvreur briviste monte souvent en pointe) soit la charnière irlandaise a remarqué ce détail durant le match. Sur le premier essai, la défense briviste se repositionne mal et le Connacht l'exploite. Sur le quatrième essai, deux joueurs brivistes manquent leur plaquage sur Kelleher qui marque en coin. A l'issue de la rencontre, Mike Tadjer et Guillaume Namy évoquent sans langue de bois ces erreurs défensives qui ont d'une part relancé le Connacht et d'autre part ont mis les irlandais en position de gagner le match. Depuis le début de saison, Brive a encaissé 58 essais en 15 matchs toutes compétitions confondues soit une moyenne de 3.87 par match. Difficile de gagner les matchs dans ces conditions là.

Deuxième essai de suite qui débute par la prise de la même intervalle dans la défense briviste

 

L'animation offensive. On en parle généralement dans cet article et très souvent (malheureusement) dans cette partie mais Brive a un problème récurrent dans son animation offensive. Si les avants font le boulot, les 3/4 souffrent de la comparaison et ont parfois du mal à s'exprimer. Samedi, la charnière expérimentale Florian Cazenave - Thomas Laranjeira n'a pas tenu la distance face à la paire expérimentée Kieran Marmion - Jack Carty. Face à la doublette Aki - Akhi, Benjamin Pètre et Seva Galala ont trouvé du répondant pour contrer le physique briviste. Depuis plusieurs saisons, dès que le ballon doit être écarté, il manque de la vitesse, du tranchant, de la spontanéité. Dans un Top 14 qui monte de niveau chaque année, il faut être polyvalent et avoir plusieurs cordes à son arc. Brive cherche sa corde offensive depuis bien trop longtemps.

La suite de la compétition. Avec une deuxième défaite en 3 matchs et avec le Connacht et Worcester qui s'envolent vers la première place, Brive est quasiment éliminé, pour ne pas dire éliminé. Il reste 3 rencontres encore à disputer. Que faire ? L'objectif principal est le maintien en Top 14 donc toutes les forces doivent être jetées dans cette bataille. Les jeunes doivent poursuivre leur apprentissage à l'étage supérieur et pourquoi pas chambouler la hiérarchie à certains postes. Malgré tout, c'est difficile de dire adieu à une compétition quand en début de saison, l'objectif était d'atteindre les quarts de finale. Nous verrons bien après la sixième journée où en sera Brive mais cette campagne européenne est ratée, d'un point de vue de l'objectif actuellement.

 

En conclusion

La réception du Connacht était un test à tout point de vue et le résultat est tombé comme à l'issue d'un examen : recalé. Pendant 30 minutes, tout allait bien avec des brivistes entreprenants, des avants en feu et un score de 19 à 3. Les 50 autres minutes seront d'un tout autre calibre et le score est sans appel : 35-12. Le Connacht a profité et exploité la moindre erreur briviste. Physiquement, on a senti une équipe supérieure à l'autre. On a senti une équipe plus en confiance. Et pourtant le Connacht n'est pas en haut du classement de Pro 14. Un des points positifs est le fait d'avoir vu 5 Espoirs réaliser une très belle partie. Il faut les revoir dans les semaines à venir. L'avenir du club est entre leurs mains. L'avenir du club, d'abord, passe par trois matchs ultra importants : Agen - Montpellier - Toulon. La Challenge Cup est finie, concentrons nous sur le Top 14.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 24
Mont de Marsan 17 13 Bayonne
Soyaux-Angoulême 23 19 Carcassonne
Massy 24 27 Béziers
Oyonnax 46 6 Aurillac
Bourg en Bresse 18 16 Nevers
Colomiers 23 19 Montauban
Brive 45 14 Provence Rugby
Biarritz 31 32 Vannes
Résultats Top 14