Brive pris dans la tempête à Bristol (52-3), le résumé du match
Publié le dimanche 12 janvier 2020 à 06:00

Le premier match avait été une domination de Bristol. Brive venait en Angleterre pour rivaliser plus. Malheureusement, le CAB a pris la marée et le coefficient était au plus haut. Une défaite qui fait mal à la tête.

Pour ce match, Bristol aligne quasiment la même équipe qu'au match aller. Brive fait tourner en donnant notamment sa première titularisation à plusieurs joueurs.

 

Première période : Brive résiste

Dès les premiers instants, Bristol met son empreinte (d'ours !) sur la rencontre et tient le ballon. La défense briviste laisse quelques espaces mais parvient à repousser le danger sur cette première tentative. Au mouvement de Bristol, Brive répond par ses avants. Derrière une mêlée, les avants gagnent quelques mètres avant un jeu au pied de Maxence Darthou qui gêne l'arrière garde de Brisol et qui offre une belle position d'attaque au CAB (5'). Malheureusement, cela n'ira pas plus loin et cela va même déboucher sur un contre anglais qui aurait pu s'avérer décisif sans un rebond capricieux du ballon. La pression augmente cependant sur la défense briviste. Bristol multiplie les temps de jeu, échoue par deux fois à inscrire le premier essai mais a l'occasion d'ouvrir le score à la suite d'une faute briviste. Callum Sheedy ouvre le score (3-0, 11'). Bristol ne va pas s'en arrêter là en profitant des espaces laissés par le CAB en défense. Relance des locaux qui prennent les boulevards dans la défense briviste. Luke Morahan crée le déséquilibre et Piers O'Conor est décalé le long de la ligne de touche et va terminer en solitaire dans l'en-but (10-0, 13'). Les espaces s'ouvrent des deux côtés et Brive en profite pour revenir dans le camp adverse grâce à une superbe course de Peniami Narisia mais cela va se terminer par un en-avant au sol (15'). Il y a des intentions de jeu des deux côtés mais des en-avants viennent clore ces actions. Sauf que la domination de Bristol est bien présente. Après avoir repoussé une tentative des avants sur maul, les brivistes doivent faire face à un festival de Mat Protheroe, l'arrière partant dans un slalom géant au sein de la défense de Brive qui parvient tant bien que mal à plaquer Charlie Powell en touche (27'). Après ce coup de chaud, Brive revient dans le camp anglais. Bénéficiant d'une mêlée, les avants brivistes font l'effort et obtiennent une pénalité. Tedo Abzhandadze la tente et la réussit (10-3, 34').

Les seuls points brivistes du match

 

Ces premiers points semblent donner des ailes à Brive. Après avoir récupéré une munition, Setareki Bituniyata lance le contre. L'ailier fidjien avance mais au moment de servir Rory Scholes sur son extérieur dans le camp de Bristol, il commet un en-avant de passe (36'). On approche de la mi-temps et on assiste à une action complètement décousue avec plusieurs en-avants, des avantages joués et pas d'arrêts de jeu. Cela va finalement bénéficier à Bristol qui trouve un espace et un surnombre au large. Harry Randall s'offre une magnifique passe décisive pour Dave Attwood qui inscrit le 2e essai du match à la sirène (17-3, 40'). Brive n'a pas démérité, n'a pas explosé mais a été dominé par Bristol qui a fait le break au moment de revenir aux vestiaires.

 

Deuxième période : Brive explose

Brive attaque bien la période en investissant les 22 de Bristol mais la défense repousse cette tentative. On tente alors de lancer l'offensive de plus loin avec les 3/4 mais un en-avant de passe entre Franck Romanet et Rory Scholes annule cette action (44'). Bristol reprend sa marche en avant. On multiplie les temps de jeu dans les 22 brivistes et on trouve la faille par l'intermédiaire d'Alapati Leiua qui marque au milieu des poteaux (24-3, 47'). Brive ne le sait pas encore mais le ciel s'est plus qu'assombri au dessus de sa tête. La tempête débute. Nouvelle attaque de Bristol, les passes se multiplient jusqu'à trouver la percée décisive, Jake Woolmore, le pilier, négocie parfaitement le 2 contre 1 pour envoyer Sam Bedlow à l'essai (31-3, 52'). Brive est dans les cordes et ne parvient pas à répondre. Nouvelle attaque d'envergure de Bristol avec Attwood qui fait la différence et qui permet à Luke Hamilton d'inscrire le 5e essai de son équipe (38-3, 57'). Le CAB est pénalisé au centre du terrain, c'est vite joué par Randall. Le jeu au pied est parfaitement déposé dans le dos de la défense briviste avec Scholes obligé de sortir en touche sous la pression. Après le jeu au large, Bristol fait la différence sur la conquête. La touche est captée, le maul s'enclenche et Will Capon aplatit en force (45-3, 60'). La tempête touche à sa fin mais un dernier coup de vent est au programme. Bristol est à l'attaque et c'est Protheroe qui termine en coin pour le 7e essai de son équipe, le 5e rien que dans cette période (52-3, 64').

Démonstration anglaise en seconde période

 

En 20 minutes, Bristol a concrétisé chacune de ses actions tandis que Brive a coulé, corps et âme. Le CAB souffre dans le jeu, ne parvient pas à conserver le ballon et pour ne rien arranger, est en souffrance dans le secteur de la mêlée en se faisant régulièrement pénaliser. Le match a perdu en intensité alors que la partie est jouée et qu'il n'y a plus rien à obtenir, d'un côté comme de l'autre. Dans les dernières minutes, Brive obtient enfin une pénalité en mêlée. Sur la pénaltouche, Bristol se met à nouveau à la faute. Proche de l'en-but, le CAB tente d'y aller en force mais il est repoussé. On tente au large mais cela ne passe pas alors on revient vers les avants. L'action se termine malheureusement sur un contact entre 2 joueurs brivistes (78'). Brive aura tenté de sauver l'honneur en cette fin de rencontre mais pour la seconde fois en autant de matchs, Bristol n'aura pas craqué face à Brive et n'aura pas encaissé d'essais, seulement 3 petits points. Pour le CAB, le barrage a complètement explosé en 20 minutes.

 

Fiche technique

 

Bristol : 7 essais de O'Conor (13'), Attwood (40'), Leiua (47'), Bedlow (52'), Hamilton (57'), Capon (60') et Protheroe (64') ; 7 transformations et 1 pénalité (11') de Sheedy

1 Woolmore (61' Dawe) - 2 Thacker (57' Capon) - 3 Lahiff (44' Thiede) - 4 Attwood (57' Hawkins) - 5 Joyce - 6 Luatua (Cap) (52' Heenan) - 7 D.Thomas - 8 Hamilton - 9 Randall - 10 Sheedy - 11 Leiua (64' Uren) - 12 Bedlow - 13 O’Conor (24' Powell) (44' Lloyd) - 14 Morahan - 15 Protheroe

 

Brive : 1 pénalité (34') d'Abzhandadze

1 Tapueluelu (MT Asieshvili) - 2 Narisia (MT Karkadze) - 3 Thomas (MT Johnston) - 4 Malafosse (57' Uys) - 5 Lebas - 6 Cerqueira - 7 Voisin (Cap) (MT Kamikamica) - 8 Giorgadze (66' Narisia) - 9 Lobzhanidze (57' Delarue) - 10 Abzhandadze (52' Hervé) - 11 Buliruarua - 12 Darthou - 13 Galletier (29' Romanet) - 14 Bituniyata - 15 Scholes

 

En bref

Si pour se qualifier, il aurait fallu plus qu'un miracle, désormais le miracle n'existe plus. Comme à Brive, Bristol a confisqué la balle dès les premiers instants mais a, par moments, manqué de précision. Brive a bien résisté en première période, sans concrétiser les quelques occasions que l'équipe a eu. La seconde période a été un cauchemar sans fin pour les brivistes avec 5 essais encaissés en 20 minutes. Pour l'honneur, Brive voudra et devra relever la tête dans une semaine face au Stade Français, pour quitter la Challenge Cup sur une bonne note.

 

Images : Challenge Cup

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Bordeaux 47
2 Lyon 44
 
8 Clermont Ferrand 28
9 Brive 25
10 Pau 23
 
13 Stade Français Paris 20
14 Agen 18
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 13
Agen 12 13 Lyon
Racing 92 27 19 Clermont Ferrand
Pau 13 44 La Rochelle
Bordeaux 22 3 Bayonne
Montpellier 29 26 Brive
Toulon 43 3 Castres
Stade Français Paris 30 18 Toulouse
Résultats Top 14