Interview de Simon Azoulai
Publié le vendredi 26 avril 2013 à 14:26

microDix ans, c'est à la fois long et court dans une vie. Mais ça laisse le temps de marquer des personnes, un groupe, un endroit. Voilà ce qu'a fait Simon Azoulai à Brive et au CAB. A quelques heures de jouer son dernier match au Stadium, Simon revient sur sa carrière longue et riche pour la Montagne.

Dix ans de bons et loyaux services : voilà ce qu'a donné Simon Azoulai au CAB où il a tout connu. Joies, pleurs, tensions, capitaine, Top 14, Coupe d'Europe, Pro D2. A coup sûr, il aura marqué l'histoire du club et les supporters lors de cette décennie tant sur qu'en dehors du terrain.

Devenu cette saison un équipier modèle, il va profiter de la blessure de Dominiko Waqaniburotu pour enfiler une dernière fois la tunique noire et blanche sur la pelouse du Stadium samedi soir contre La Rochelle. Non sans émotions.

Demain, ce sera certainement mon dernier match au Stadium. On referme le livre. Il y a beaucoup de souvenirs, très bons, très durs comme celui de la descente. Je veux finir sur un super match contre La Rochelle, un vrai quart de finale, un match à pression comme je les ai toujours aimés.

Mais revenons un peu en arrière. Originaire et formé à Périgueux, il joue ensuite pendant deux ans à Bordeaux. Mais Bordeaux se voit relégué financièrement et Simon se retrouve sans club. Enfin pas pour très longtemps. Brive avait déjà eu des contacts avec lui mais sans plus. Brive aurait pu avoir Thierry Dussautoir (qui rejoindra Colomiers pour un prix dérisoire) mais choisit finalement Azoulai. On est à l'été 2003, moment de la remontée en Top 16. Une formidable histoire d'amour commence alors entre le 3e ligne et Brive. Et comme toute histoire d'amour, il y a des hauts et des bas.

Nous étions premiers jusqu'en décembre et on se qualifie à la fin pour les play-offs. Les saisons suivantes ont été plus difficiles.

Et puis arrive l'ère Derichebourg où Azoulai fait son trou entre les stars confirmées et les futures (Vosloo, Popham, Goode / Estebanez, Palisson, Claassen) en devenant capitaine : Captain Simon.

C'était un honneur, cela représentait beaucoup, j'aimais les responsabilités.

La saison dernière s'est conclue par cette descente en Pro D2 qui a fait très mal au guerrier Azoulai.

Je ne l'ai jamais digérée après m'être battu pour le maintien si longtemps. Je n'ai pas eu la force mentale de ré-embrayer tout de suite, j'ai été déçu de mes prestations cette saison.

Mais a-t-il quitté le navire pour autant ? Absolument non. Il se sent redevable à ce club, cette ville, ces supporters qui l'ont accompagné depuis si longtemps.

J'ai aimé la ville, les gens, j'y ai trouvé ma femme. Pourquoi partir ? J'ai eu le privilège de pouvoir rester, je suis heureux qu'on m'ait fait confiance dix ans.

Dix ans ce n'est pas rien. Mais il reste encore quelques matchs avant de boucler cette ultime saison. Simon sait que pour les phases finales, cela sera dur pour lui d'intégrer le groupe de 23 mais il sera là, tout le temps et surtout jusqu'au bout pour soutenir le staff et ses coéquipiers. Comme un équipier modèle, humble et discret le ferait.

Avant de partir il a un mot pour ce public de Brive, son public.

Je le remercie de nous avoir soutenus, il a toujours été là. Ce terrain va me manquer.

Sache que toi aussi, tu vas nous manquer. Encore une fois merci de ces dix ans passés dans ce club et on espère que tu pourras sortir par la très grande porte du Stadium avec la remontée en Top 14 entre tes mains. Merci Captain Simon !!!!

 

La Montagne du 26 avril 2013

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Racing 92 35
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon 14 31 Racing 92
Résultats Top 14