Interview : Maxime Petitjean ancien ouvreur du CA Brive
Publié le vendredi 27 septembre 2013 à 04:00

microLa Pro D2 a repris ses droits depuis maintenant quatre journées. Le classement commence tout doucement à se dessiner. L'occasion pour l'équipe d'allezbriverugby.com d'accorder son interview de la semaine à un ancien grand joueur du CA Brive, Maxime Petitjean, le meilleur buteur de la Pro D2 depuis deux années consécutives. Très disponible et très content de répondre à notre interview, c'est avec un grand honneur qu'on vous le présente. Merci Maxime.

Interview de Maxime Petitjean pour le site allezbriverugby.com avant le déplacement de Brive à Grenoble et du Stade Aurillacois à Carcassonne

 

allezbriverugby.com > Bonjour Maxime. Cela me gêne de te demander de te présenter car normalement tout le monde te connait sur Brive. Mais pour les plus jeunes une petite présentation ?

Maxime : Maxime Petitjean, né le 17/03/84 à Tulle et  je mesure 1m83 pour 83KG. J'ai commencé le rugby au Sporting Club Tulliste à l'âge de 4 ans. A 17 ans (2001), je suis parti au Centre de formation du Stade Aurillacois. J'ai évolué à Aurillac durant 4 ans dont 3 saisons en équipe 1ère avant de signer au CAB en 2005. J'ai évolué sous les couleurs brivistes pendant 3 saisons (2005-2006/2006-2007/2007-2008) jusqu' en 2008 avant de partir à l'US Dax pour 2 saisons (2008-2010). Enfin, je suis revenu au Stade Aurillacois depuis 2010.

 

allezbriverugby.com > Que retiens tu de ces trois années chez les coujous ? Hormis qu'à Aurillac on devait t'appeler le coujou :)

Maxime : Je n'ai presque que des bons souvenirs de mon passage à Brive. Tout d'abord, jouer à Brive était un rêve de gosse puisque je suis corrézien. Tout petit, mon père m'amenait au Stadium voir les matchs. Mon idole était Alain Penaud. Ensuite c'est le club qui m'a permis de goûter au Top 14 et d'évoluer dans un club avec de vraies structures professionnelles. J'ai aussi rencontré des personnes extraordinaires. J'ai évolué aux côtés de joueurs et entraineurs très expérimentés ce qui m'a permis de progresser très rapidement. Je retiens bien évidemment des match exceptionnels tels que les CAB vs ASM et bien d'autres avec des ambiances de dingues qui resteront à jamais gravé dans ma mémoire. C'est vrai qu'à chaque fois que je revenais à Aurillac, on me chambrait pas mal.

 

allezbriverugby.com > Durant ces années là, tu étais aux portes de l'équipe de France. On se souvient que Bernard Laporte était même venu voir un certain Brive - ASM. Tu étais présélectionné mais finalement tu n'y es pas allé, c'est sûrement un de tes plus grand regret ?

Maxime : Effectivement, j'étais aux portes de l'équipe de France et tu as bonne mémoire car Bernard Laporte était venu contre l'ASM au Stadium. J'étais présélectionné pour la tournée en Nouvelle Zélande de 2007 et je faisais parti des 32 mais seulement 28 étaient retenus. Bien sûr que j'ai été très déçu de ne pas partir mais avec le recul j'ai pas mal relativisé et cette tournée se passait sans les demi finalistes du Top 14 donc les meilleurs joueurs n'étaient pas présents. Et puis, si j'avais été meilleur, je serai parti !!!. Mon nom était dans les petits papiers quelques temps mais il devait être bien caché car il n'est jamais ressorti... :-) Bien sûr que c'est quand même un grand regret car pour tout joueur de rugby, jouer en équipe de France est un rêve de gamin.

 

allezbriverugby.com > As tu gardé des bons contacts sur Brive ? On t'a croisé quelque fois au Post Café après des matchs du CAB mais bon on n'ébruitera pas plus les choses sinon les cantalous vont te chambrer de coujou ^^

Maxime : J'ai gardé de bons contacts avec pas mal de monde. JB Péjoine, Simon Azoulai, Jérome Bonvoisin, Fabien Laurent (mon pote d'enfance) et bien d'autres, donc dès que j'ai un moment, je redescends voir tout le monde.

 

allezbriverugby.com > Ton premier club était le SC Tulle. Ils ont beaucoup recruté à Brive (Jamie Noon, Chris Seuteni et Simon Azoulai un ami à toi) et à Aurillac (Julien Rebotton). Ils ont perdu malheureusement leur premier match à domicile contre Langon. Comment vois tu leur saison et est ce que tu penses qu'ils peuvent se maintenir en Fédérale 1 ?

Maxime : Le SC Tulle a fait un très bon recrutement, malheureusement pour eux le début de saison est compliqué. De plus, Simon et Jamie n'ont toujours pas leurs licences mais dès qu'ils l'auront, ils amèneront toutes leurs expériences du haut niveau à cette équipe et tout rentrera dans l'ordre. Je pense sincèrement que cette équipe a vraiment les moyens de se maintenir. Cela serait vraiment super et une belle récompense pour ce club qui travaille dur depuis de nombreuses années.

 

allezbriverugby.com > On suppose que tu suis également le Top 14 . Tout le monde voit le CABCL en Pro D2. Quel est ton ressenti sur le début de saison du club pour le moment ? Est ce que tu penses qu'ils peuvent se maintenir ?

Maxime : Bien sûr que je suis tous les matchs du CAB. Le début de saison est plus que correct. C'est vrai que lorsque l'on est promu, c'est généralement difficile de se maintenir du fait des différences de budgets etc.... mais Brive est en train de montrer qu'il faudra compter sur eux. Il sera très difficile de venir gagner au Stadium et en ramenant des points de l'extérieur comme ils le font depuis le début, tout est possible. Leur dernier match contre l'USAP était vraiment très bon. Je pense que le travail de Nicolas, Didier et Philippe y est aussi pour beaucoup.

 

allezbriverugby.com > On assiste à un Top 14 des grandes villes avec des budgets conséquents et une Pro D2 de plus en plus accrochée aussi niveau budget. Brive en Top 14 et Aurillac en ProD2 ont du mal à suivre la cadence. C'est dommage car ce sont des terres de rugby (cependant elles font une belle résistance comme l'an passé en ProD2) non ?

Maxime : C'est vrai que les différences de budgets sont vraiment importantes entre les clubs. Plus on a d'argent, plus on peut avoir de bons joueurs mais Brive comme Aurillac font avec leurs forces et leurs moyens et pour l'instant, ça marche plutôt bien mais pour combien de temps ??? Quand on voit les différences entre Lyon et Aurillac ou Auch, Bourg en Bresse etc... difficile de rivaliser et pareil pour Toulon, ASM avec des clubs comme Brive et Oyonnax. Mais pour l'instant, tout le monde s'accroche avec ses moyens. Les clubs comme le CAB et Aurillac ont une forte identité dans le championnat professionnel et ça serait dommage qu'ils disparaissent.

 

Maxime Petitjean sous les couleurs de Brive - interview pour le site allezbriverugby.com avec le déplacement de Brive à Grenoble et du Stade Aurillacois à Carcassonne

Maxime Petitjean sous les couleurs de Brive

 

allezbriverugby.com > La Pro D2 a repris ses droits. Comment se passe ce début de championnat pour le Stade Aurillacois ? Avant d'aborder un déplacement compliqué à Carcassonne où il est très difficile de s'imposer.

Maxime : Le début du championnat est plutôt mitigé pour nous avec de bons matchs à la maison (2 réceptions 2 BO) et 2 déplacements catastrophiques avec un manque certains d'engagement de notre part. Peut être étions nous encore sur notre petit nuage de la saison dernière ?. On espère montrer un autre visage à Carcassonne ce week-end et ramener quelque chose de là-bas pour enfin lancer notre saison à l'extérieur. Mais cela sera très compliqué car Carcassonne est une excellente équipe et leur classement ne reflète pas leur niveau.

 

allezbriverugby.com > Quelles sont vos objectifs avec le Stade ? De réaliser l'exploit d'aller en demi finale comme l'an passé malgré la rude concurrence de Lyon, Pau, Agen, La Rochelle voir Tarbes et Mont de Marsan ?

Maxime : L'objectif de la saison est de finir dans les 5,(quand on goûte aux phases finales, on a forcément envie d'y revenir) mais c'est vrai que toutes les équipes se sont renforcées, nous sommes plus attendus du fait de notre saison dernière ce qui rend le championnat de plus en plus accroché.

 

allezbriverugby.com > A titre personnel ? Tu vises le titre de meilleur buteur pour la troisième année consécutive ? Tu feras face d'ailleurs à un concurrent ce week-end en la personne de Andre Pretorius.

Maxime : A titre perso, j'espère jouer un maximum de matchs et continuer à amener mon expérience à mon équipe. Le titre de meilleur buteur n'est pas un objectif même si une 3ème année consécutive serait super. Buter fait parti d'un de mes rôles et c'est pour cela que je veux marquer le plus de points qui s'offrent à moi pour le bien de mon équipe après si ça peut déboucher sur un autre titre de meilleur réalisateur alors tant mieux.

 

allezbriverugby.com > Revenons sur la saison passée, une demi finale au stade Amédée Domenech, le derby coujous contre cantalous. Une superbe ambiance de fête. Comment as tu vécu ce match de l'intérieur ? On t'a vu très ému à la fin du match.

Maxime : C'était la demie rêvée... Un pur moment de bonheur pour tous les supporters et joueurs. C'était une journée magique avec une ambiance de folie. Un match très engagé mais avec beaucoup de respect entre les 2 équipes. A Aurillac, tout le monde ne parlait que de ça. J'étais bien sûr très ému à la fin du fait d'avoir perdu bien évidemment mais également de voir tout le Stadium debout pour nous applaudir lors de notre tour d'honneur (jamais je n'avais vu ça au Stadium envers une équipe adverse, d'ailleurs je me suis empressé de le signaler à mes coéquipiers lors du discours d’après-match. Et puis ça ma rappelait tellement de bons souvenirs...

 

allezbriverugby.com > Tu aurais pu revenir à Brive d'ailleurs à l'issue de la saison ?

Maxime : Oui j'aurais pu revenir à Brive, les contacts avaient commencé très tôt dans la saison mais on n'arrivait pas à tomber d'accord puis j'ai eu la proposition d'Aurillac qui a accélérait les choses (une proposition sur 5 ans est difficile à refuser). Ma femme a un très bon poste dans une clinique et il était très compliqué voir impossible pour elle de le quitter. A Aurillac, tout se passe bien pour moi rugbystiquement, je me régale tous les week-ends, j'ai aussi voulu rendre au club tout ce qu'il m'avait donné car sans eux, je n'aurai peut-être pas eu cette carrière. Bien sûr rugbystiquement, revenir au CAB était plus attirant mais l'aspect familial l'a emporté. Nous avons toute la famille de ma femme à Aurillac et pour notre fille de 4 ans c'était certainement mieux pour elle aussi. Bref, je suis très content d'être à Aurillac et j'ai été très flatté de l'intérêt que le CAB a porté à mon égard durant ces long mois...

 

allezbriverugby.com > On imagine qu'avec ton nouveau contrat tu vas finir ta carrière professionnelle ici dans le Cantal ?

Maxime : Vu la longueur de mon contrat, il y a de grandes chances que je finisse ma carrière à Aurillac car j'aurais 34 ans à la fin de ce dernier contrat sauf si nous étions amenés à descendre, ce que je ne souhaite bien évidemment pas. Après ce contrat, on verra comment réagira mon corps et je déciderai si j'arrête ou pas et bien sûr si le club a besoin de moi. Mais de l'eau coulera sous les ponts d'ici là ...

 

Maxime Petitjean sous les couleurs du Stade Aurillacois - interview pour le site allezbriverugby.com avec le déplacement de Brive à Grenoble et du Stade Aurillacois à Carcassonne

 

allezbriverugby.com > Connaissais tu allezbriverugby.com ? Un site qui traite de l'actualité du club avec photos, vidéos, articles, interviews, ....

Maxime : Je ne connaissais pas le site allezbriverugby.com mais maintenant je vais y aller régulièrement pour me tenir un peu plus informé de l'actualité du club même si grâce à mes quelques contacts avec les joueurs de l'équipe, je suis au courant de pas mal de choses.

 

allezbriverugby.com > Un petit mot pour les supporters brivistes ou une petite dédicace à faire passer ?

Maxime : Je remercie tous les supporters pour leur soutien durant mes 3 saisons passées à Brive dans les bons comme dans les mauvais moments. Merci aussi pour le bel accueil que vous m'avez réservé à chacun de mes retours sur la pelouse du Stadium. Dans un club, on ne peut pas faire l'unanimité dans le cœur des supporters mais sachez qu'au cours de ses 3 saisons sous les couleurs noires et blanches, je me suis toujours donné à 200%, avec des hauts et des bas, mais nous ne sommes pas des machines et chacun a des coups de moins bien dans une saison comme dans la vie. Continuez à supporter votre équipe dans les bons comme dans les mauvais moments car vos encouragements peuvent bien souvent porter l'équipe...

 

Merci Maxime pour ton interview. Merci également de ta gentillesse et de l’intérêt que tu as accordé à notre site. Sur Brive, personne ne t'a oublié. On venait à l'époque voir les matchs du CAB et on priait pour que tes pénalités passent et maintiennent notre club en première division.

Au plaisir de te revoir sur Brive ou sur Aurillac pour ma part. Bon match à toi et toute ton équipe samedi soir à Carcassonne on suivra nous aussi vos résultats.

 

Pour suivre Maxime sur Twitter c'est https://twitter.com/MaxPetitjean

 

>> Si vous ne l'avez pas lu , voici notre second article d'allezbriverugby.com sur la mise en place du CA Brive avant le déplacement à Grenoble <<

 

Article rédigé et propos recueillis par Mickaël Delteil .

Suivez Mickaël sur twitter en cliquant sur twitter et Google + en cliquant sur Google+

 

Mickaël Delteil, Fondateur du site
A lire aussi sur allezbriverugby
Maxime PETITJEAN
Demi d'ouverture
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14