Interview : Cyrille Manière de retour à Brive avec France Bleu Roussillon
Publié le jeudi 19 septembre 2013 à 09:00

micro - allezbriverugby.comCyrille Manière. Ce nom vous dit quelque chose ? Oui ? Non ? Si vous écoutiez France Bleu Limousin il y a 3 ans de ça, vous devriez vite vous rappeler de cette voix qu'on entendait à la radio à défaut d'avoir Rugby + . Cyrille travaille maintenant pour France Bleu Roussillon et il commente les matchs de l'USAPerpignan. Justement c'est Brive - Perpignan ce week end. Ironie du sort ou coïncidence ? Il n'a pas pu échapper à notre interview du jeudi.

Interview de Cyrille Manière pour le site allezbriverugby.com avant le match de samedi Brive - Perpignan comptant pour la 7ème journée de top 14

 

allezbriverugby.com > Bonjour Cyrille, peux tu te présenter pour ceux qui n'auraient pas le privilège de connaître le grand Cyrille Manière, ancienne voix du CAB ?

C.Manière : Je suis aujourd'hui journaliste à France Bleu Roussillon. J'ai 34 ans. J'ai travaillé à France Bleu Limousin de 2002 à 2011, dans le même temps je collaborais avec Midi-Olympique puis Rugby Hebdo et L'Equipe. J'ai dû couvrir entre 200 et 250 matchs de Brive pendant cette période (je ne sais même pas précisément). En revanche, samedi ce sera mon 77eme match de l'USAP au micro de France Bleu Roussillon, je viens de faire le calcul pour vous.

 

allezbriverugby.com > Pourquoi as tu décidé de partir pour France Bleu Roussillon ?

C.Manière : Comme les joueurs qui changent de club, des fois il faut partir pour grandir et voir autre chose. L'USAP a toujours été un club qui m'a fasciné et c'est vraiment un honneur et une fierté de commenter ses matchs. J'ai rencontré des gens formidables (collègues, nouveaux amis, supporters, sportifs,...). J'ai pu rencontrer et côtoyer d'autres joueurs dont le plus classe de tous ceux que j'ai pu rencontrer dans ma carrière : James Hook.

 

allezbriverugby.com > Comment se passe ta vie à Perpignan depuis 3 ans ? Il y a trop de soleil c'est ça ? (si vous pouviez l'amener samedi avec vous ça serait sympa)

C.Manière : Pour le match, je pense que Marc Delpoux et les siens aimeraient que le soleil soit là ! Ça peut favoriser le jeu de l'USAP. Sinon, ici, je me régale. Je ne vais pas parler de ma vie personnelle et de tous les bienfaits d'une région absolument magnifique. Ce que je peux dire c'est qu'ici on vit à cent à l'heure en permanence avec le rugby comme moteur. Il n'y a pas un jour, voire une heure, où on ne me parle pas de l'USAP. Il y a une passion immense autour de ce club. C'est un public fier, authentique et fidèle. On m'a raconté qu'à l'époque, Dan Carter avait été impressionné par le nombre de voitures qui avaient un autocollant de l'USAP et il avait bien raison ! Mais ici, vous savez, il y a deux rugby ! Le rugby à XIII a aussi un gros public. Depuis huit ans, les Dragons Catalans jouent en Super League (avec les Anglais) et c'est génial à suivre et à couvrir journalistiquement. Une découverte pour moi depuis deux ans et demi et un vrai beau sport !

 

allezbriverugby.com > Comment analyses tu le début de saison de l'USAP ?

C.Manière : C'est un début de saison correct. Il y a eu ce premier match contre Castres gagné grâce à un exploit de Camille Lopez et qui a enthousiasmé tout le monde avant la douche froide contre le Stade Français et le drop de Jules Plisson à vingt secondes de la fin. Derrière, l'USAP a fait un match décevant à Bayonne puis a fait le métier contre l'équipe B de Grenoble. Le match déclic a eu lieu au Racing où les Catalans ont fait tourner l'effectif et ont pourtant failli l'emporter. L'état d'esprit démontré ce jour là a boosté tout le club et ça s'est ressenti contre Montpellier. L'USAP monte en puissance.

 

allezbriverugby.com > Et celui du CAB ? Avec son trio d'entraineur Nicolas Godignon et deux anciens champions d'Europe Didier Casadéï et Philippe Carbonneau.

C.Manière : Tel qu'on pouvait s'y attendre, le CAB ne lâche rien à domicile. Maintenant, c'est toujours plus facile à dire qu'à faire et en deux rencontres, Brive a réussi. J'ai juste vu les matchs contre Bordeaux et au Stade Français. Cette équipe a des valeurs. Brive est sur la dynamique de la fin de saison dernière et se retrouve sur les fondamentaux et c'est ce qu'il faut pour jouer le maintien.

 

allezbriverugby.com > L'an dernier le CAB était en ProD2. Est ce que tu as suivi cette formidable saison jusqu'à la finale magique à Bordeaux ?

C.Manière : Bien sûr, je suis un passionné de rugby et de toutes les divisions. La PRO D2 reste un super championnat donc cette saison comme la précédente, je regarde les matchs dès que je peux. Le CAB mérite cent fois sa montée et l'a démontré toute la saison et encore plus en finale. J'étais surtout très heureux pour Simon Azoulai qui méritait une sortie comme ça pour tout ce qu'il a apporté à Brive.

 

allezbriverugby.com > Tu as quitté le CAB sous l'ère Ugo Mola. Tu vas le retrouver sous l'ère Nicolas Godignon. Un petit mot sur cette passation de pouvoir ?

C.Manière : Mon seul petit regret justement depuis mon départ, c'est de ne pas avoir connu Nicolas Godignon entraîneur. C'est l'homme qu'il fallait à Brive, selon moi. Vu de l'extérieur, il apporte calme, sérénité et humilité au club et ça reste un super technicien, les chiffres parlent pour lui depuis son arrivée. Cela fait du bien aussi de voir des entraîneurs issus de Fédérale arriver au plus haut niveau. Dans ces divisions, il y a sûrement des talents inexploités aussi bien en entraîneurs qu'en joueurs. L'USAP le sait bien avec Camille Lopez qui jouait à Mauléon à 19 ans et aujourd'hui à 24 ans il est en équipe de France.

 

allezbriverugby.com > Le Top 14 devient une course à l'armement. Les budgets explosent. On se dirige vers un Top 14 des grandes villes. Même Perpignan commence petit à petit à être dans l'ombre de Montpellier. Quel est ton ressenti sur cette évolution du rugby en France ?

C.Manière : Dans l'ombre ? Je ne pense pas. L'USAP a pour elle son histoire, son identité, sa passion et reste toujours un club ambitieux. Je préfère l'ambiance d'Aimé Giral. Bien sûr, l'argent reste le nerf de la guerre et la surenchère est incessante. Cependant, ce débat existe depuis des années et heureusement, la vérité reste celle du terrain. Quand certains rêvent de voir arriver en Top 14 Lyon voire Nantes, Lille ou Strasbourg (ce ne sont que des exemples) ils voient finalement Oyonnax monter, Brive revenir et des équipes comme Aurillac finir en demi finale de PRO D2. Ça ne durera peut-être pas mais en tous cas depuis dix ans il y a de la résistance.

 

allezbriverugby.com > Même si le week-end dernier Perpignan a infligé une belle fessée au MHR ?

C.Manière : Un super match. L'USAP a réalisé vingt premières minutes exemplaires avec trois essais marqués dont deux magnifiques. Le jeu de l'équipe commence à se mettre en place et notamment en terme d'organisation défensive, ce qui restait le point faible de l'USAP sur le début de saison. L'USAP peut compter sur ses cadres et a touché des joueurs de talent dans son recrutement comme Camille Lopez, Wandile Mjekevu, Justin Purll ou encore Dewaldt Duvenage. L'homme en forme reste surtout Sofiane Guitoune (cinq essais en quatre matchs joués), il est impressionnant.

Interview de Cyrille Manière journaliste à France Bleu Roussillon avant la 7ème journée de rugby top 14 et un certain Brive - Perpignan

 

allezbriverugby.com > Après deux saisons sans goûter à la HCUP, l'USAP va la retrouver cette année. Comment cela est il perçu par le public catalan ? Y avait-il de l'attente ?

C.Manière : Il y avait une énorme attente après deux années de Challenge européen. Les matchs contre Guernica et Rovigo n'ont guère soulevé l'enthousiasme d'Aimé Giral. Cette saison ce sera Gloucester, Edimbourg et le Munster. Ce club a besoin de haut niveau, son public le mérite. Comme Brive l'a connu avec la finale de PRO D2, le public ici aime les grands matchs et les grands événements, il n'attend que ça pour déborder et s'emballer. La H Cup peut permettre ça.

 

allezbriverugby.com > Samedi c'est Brive - Perpignan. Forcément c'est toujours une saveur particulière pour toi ?

C.Manière : Bien sûr mais ça passe au second plan, ça ne regarde que moi. Ce sera surtout spécial pour Guillaume Namy, enfant de Thuir et ex usapiste. Pour moi, les souvenirs sont nombreux ici entre mon premier match commenté pour France Bleu Limousin en mai 2002 contre Tarbes en PRO D2 (premier match de JB Péjoine avec le CAB) et le dernier en mars 2011 contre Bourgoin (avec JB Péjoine en consultant). On ne zappe pas comme ça huit saisons de commentaires d'un club mais j'ai trouvé toutes les sensations que j'espérais à France Bleu Roussillon avec l'USAP. A l'antenne, de la première à la dernière minute, je tenterai de faire vivre au mieux la prestation des Catalans en Corrèze. De toute façon, je n'aurai pas le temps de m'attarder sur tout ça car on prend l'antenne une heure avant la rencontre (interviews, concours de pronostics) et c'est parti pour quatre heures de direct puisqu’à la fin du match, les auditeurs peuvent aussi appeler et exprimer en direct leur ressenti sur la rencontre. Le moindre match de l'USAP est un événement dans les Pyrénées-Orientales et donc sur France Bleu Roussillon aussi.

 

allezbriverugby.com > Tu es conscient que si l'USAP gagne, ta soirée risque d'être un cauchemar sur Brive ? (rires)

C.Manière : C'est surtout si Brive gagne que je vais me faire chambrer à fond !Mais si l'USAP gagne, je retrouverai mes amis quand même. J'espère que Bruno Marty ne me fermera pas les portes de son hôtel et que Stéphane Canarias et Manu Balthazar voudront quand même boire un verre avec moi (je ne m'inquiète pas). On refera le match comme on l'a déjà fait des centaines de fois. Après, j'ai surtout plein d'amis sur Perpignan qui me parlent de ce match et du coup, certains vont venir supporter l'USAP au Stadium. C'est un match pleins de promesses et déjà très important pour les deux équipes.

 

allezbriverugby.com > Comment as tu connu notre site allezbriverugby.com ? Qu'est ce que tu en penses ? Un petit mot pour les forcenés qui s'en occupent ?

C.Manière : Je cherche régulièrement tous les sites internet qui peuvent se créer sur les clubs et qui sont crédibles. Ceux qui apportent quelque chose et qui ont du fond. Ceux qui font avancer les choses et qui ne sont pas là pour dire du mal de tout le monde. Le votre en fait partie, sincèrement. Je l'ai découvert en préparant la saison de Top 14, en surfant sur le net. J'y jette un œil de temps en temps et j'ai bien sûr savouré les paroles de Manu Caillaud et Stéphane Canarias, en interview. Ce genre d'initiatives est bien car quoiqu'on en dise les clubs appartiennent toujours à leurs supporters, ce sont eux qui les font vivre et en font leur renommée. Les sites internet, blogs et autres pages facebook ne manquent pas à l'USAP donc j'ai de quoi faire aussi niveau lecture.

 

allezbriverugby.com > Un petit mot pour finir pour tes anciens collègues de France Bleu ou La Montagne ou connaissances de Brive ? Une ou plusieurs dédicaces ?

C.Manière : Je suis bien sûr toujours en contact avec pas mal d'entre eux et les journalistes catalans et corréziens s'entendent très très bien... un rendez vous est déjà prévu après le match ! Mais au delà de toutes ces considérations, samedi soir j'aurai surtout une pensée pour Jean-Louis Rocher, journaliste de La Montagne disparu beaucoup trop tôt. On était plusieurs jeunes journalistes à travailler à ses côtés pendant plusieurs saisons, il est parti en août 2012 et il nous manque terriblement, il m'a tellement appris et tellement fait rire. Avant chaque match de l'USAP, quand je prends l'ascenseur d'Aimé Giral, j'entends sa voix en me souvenant d'une de ses plus grandes blagues, à cet endroit, lors d'un USAP - Brive.

Pour suivre Cyrille Manière sur Twitter c'est par ici : https://twitter.com/cyrillemaniere

 

Article rédigé et propos recueillis par Mickaël Delteil .

Suivez Mickaël sur twitter en cliquant sur twitter et Google + en cliquant sur Google+

 

Mickaël Delteil, Fondateur du site
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14