Giorgi Jgenti veut continuer après son passage à Brive
Publié le jeudi 28 avril 2016 à 10:32

Un départ d'une équipe n'est jamais évident surtout pour une personne qui marche à l'affectif et qui avait trouvé ses marques aussi bien dans l'équipe que dans la ville. Giorgi Jgenti sait qu'il ne sera pas briviste la saison dernière. Le coup est difficile à gérer mais il veut aller de l'avant. Le géorgien s'est confié à Maxime Raulin pour lequipe.fr.

img-accroche-depart-giorgi-jgenti-brive 

Il était arrivé il y a un an et demi au cœur d'une double tempête : Brive était en difficulté et lui ne trouvait pas sa place à Bayonne. En quelques rencontres, Giorgi Jgenti a retrouvé son potentiel et a permis d'apporter sa pierre à l'édifice maintien du CAB.

Sur cette fin de saison, on retrouvait le Jgenti de Montpellier. Dans l'Hérault, le géorgien était devenu un des meilleurs piliers droits du championnat. Son ancien entraineur, Fabien Galthié revient sur cette période

Ç’a été une découverte. Il a fait deux saisons extraordinaires avec nous. Il est très fort à droite, il se déplaçait beaucoup, il touchait de nombreux ballons et était très à l’aise dans notre système et notre organisation.

Giorgi se souvient de son passage à Oyonnax et de sa rencontre avec Christophe Urios. La rencontre avec Fabien Galthié et Eric Béchu est à classer dans le même tiroir. Pour lui, son passage au MHR est le meilleur de sa carrière. Alors qu'il voulait s'installer du côté de Perpignan, la relégation en Pro D2 vient contrecarrer ses plans. Direction alors Bayonne pour Jgenti où ça ne se passe pas bien du tout. Du côté du Pays Basque, on rejette la faute sur le joueur et son tempérament

Si on me connaît pas, on ne peut pas parler comme ça. Les gens voit mon côté méchant sur le terrain et pense que je suis identique en dehors du terrain. Mais c’est faux. Je ne triche pas, je me donne toujours à 100% pour mon équipe.

Brive vient alors taper à la porte. Pat Barnard doit raccrocher les crampons à la suite d'une blessure récurrente au genou. Jgenti est engagé en tant que joker médical. En Corrèze, il retrouve son ancien coéquipier de Montpellier Goderzi Shvelidze ainsi que Karlen Asieshvili. Depuis le début de la saison, la mêlée est en difficulté mais le nouvel arrivant parvient à apporter du sang neuf à l'édifice. Suite à ces belles performances, le club fait signer un contrat à Giorgi Jgenti d'une année supplémentaire (ainsi qu'une autre en option).

Le début de saison se passe bien, on évoque même une nouvelle prolongation de contrat mais patatras, le couperet tombe en février : il ne sera pas conservé en juin

Je suis un peu perdu. J’étais bien à Brive, le groupe était parfait. Je pensais rester et pourquoi pas m’y installer.

Mais une question se pose : on évoque un problème de quota JIFF mais alors pourquoi faire venir Patrick Toetu (qui n'est pas JIFF lui aussi) qui vient de s'engager avec le CAB ?

Alors que Brive est en course pour une place en barrages du Top 14, Giorgi Jgenti ne veut pas s’apitoyer sur son sort et veut aider au maximum son équipe car le plus important, cela reste le collectif et non l'individu.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Racing 92 38 21 Stade Français Paris
Bordeaux 25 16 Clermont Ferrand
Résultats Top 14