Top 14 analyse Oyonnax - Brive : le CAB se sort du brouillard avec maestria
Publié le mardi 1 décembre 2015 à 11:36

Ce déplacement dans le Haut Bugey ressemblait à un piège. Entre une équipe de Brive en confiance et une équipe d'Oyonnax à la recherche de son rugby depuis le début de saison, c'était une rencontre charnière pour les deux clubs. Il y a eu match pendant un moment et puis sur de sa force, les brivistes se sont envolés vers la victoire. Et les sommets du classement également.

img-accroche-analyse-match-top14-oyonnax-brive 

Les points positifs

Une première à OyonnaxL'histoire avec Oyonnax est toute récente et remonte à leur saison commune en Pro D2. Depuis, les deux clubs ne se quittent plus mais c'est bien l'USO qui domine les bilans. En 8 affrontements (Pro D2, Top 14, Challenge Cup), Oyonnax mène 5 victoires à 3. Surtout, Brive en 4 tentatives à Charles Mathon, est toujours reparti avec la défaite. Sauf que samedi, la série a pris fin et de quelle manière. Avec 3 essais marqués, le CAB l'emporte 34 à 9 et s'impose avec le bonus offensif et conforte sa place dans le haut du panier du Top 14. Un bonus offensif qui ne tombe pas souvent dans l'escarcelle briviste, spécialement à l'extérieur où il faut remonter loin en arrière pour trouver trace d'un tel résultat.

Une équipe soudée et conquéranteA l'issue de la rencontre, Arnaud Mignardi décrit l'équipe briviste comme une bande de copains qui prend plaisir à jouer ensemble. Il a raison et il fallait bien ça pour résister aux assauts d'Oyonnax en début de rencontre. Car même si le score est large après 80 minutes, ce n'était pas vraiment le cas après 30 minutes. Mais le CAB a résisté collectivement et a mis en place son jeu, typiquement façonné pour les matchs à l'extérieur : défense, discipline, occupation et réalisme. Durant toute la partie, les brivistes ont été solidaires en défense, plaquant à tour de bras (5 joueurs avec au moins 10 plaquages réussis), ont provoqué les fautes et les pertes de balles d'Oyonnax. Contrairement aux saisons passées, les joueurs ne s'affolent pas et restent soudés lors des matchs à l'extérieur. Si le CAB est si bien placé, cela est dû à cette solidarité sans faille à l'extérieur qui permet d'obtenir d'excellents résultats loin de Brive. Pourvu que ça continue.

img-contenu-analyse-match-top14-oyonnax-brive-1

Après le mur de l'Atlantique, le mur de la Corrèze !!!

Où est la limite ? Cette saison, Brive déjoue tous les pronostics. En 9 journées, le CAB comptabilise 27 points et 6 victoires. Le bilan à l'extérieur donne le vertige aux supporters brivistes : 11 points et 2 victoires dont une bonifiée à Oyonnax. Brive est 3e ex-æquo, à 2 points de la tête. Le "petit" club corrézien se situe au milieu des poids lourds du championnat : Clermont, Toulon, Toulouse, Racing, Montpellier, Bordeaux. Brive ressemble à Oyonnax la saison dernière. Pourra-t-il faire aussi bien ? L'avenir le dira mais les joueurs s'entendent bien, vivent bien ensemble et veulent se faire plaisir en assurant le maintien le plus rapidement possible d'abord et après cela ne sera que du bonus. Le village d'irréductibles gaulois résiste à l'envahisseur mais sera soumis à du lourd dimanche avec l'arrivée de Clermont, leader du Top 14, en ville. Un derby bouillant et génial à jouer. On ne parle pas de phases finales mais remporter le derby dimanche procurerait plus de 30 points au CAB après 10 journées. De quoi voir l'avenir sereinement et peut être toucher les étoiles.

 

Les points négatifs

La conquête. Durant la rencontre, la conquête a été sur courant alternatif : la touche en première période et la mêlée en seconde période. L'alignement a volé quelques ballons à Oyonnax qui a pris le dessus en mêlée. Cela fait la 2e rencontre (avec Bordeaux) où Brive est dominé dans ce secteur. Avec la rentrée d'une première ligne toute neuve au début de la seconde période (Asieshvili - Ribes - Jgenti), le pack a repris sa domination et a récupéré pénalités et essai de pénalité à dix minutes du terme. Mais le problème s'est alors déplacé en touche. Guillaume Ribes a été en grande difficulté et n'a pas réussi à se coordonner avec ses sauteurs pour enclencher un bon mouvement derrière. Le talonneur a perdu ses 3 premières munitions. Face à Clermont, il faudra être meilleur et plus constant dans la production pour pouvoir obtenir un résultat. On sait que la conquête briviste est performante, il faut donc mettre toutes les pièces en place pour réaliser ce beau projet.

L'entame de match. Cela commence à devenir récurrent et même problématique car le phénomène se produit aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. Brive ne réussit presque jamais ses entames de rencontres et peut s'estimer heureux de ne pas être largué à la pause. A Oyonnax, le CAB n'est mené que 6 à 3 après 30 minutes et c'est un moindre mal. Les brivistes sont acculés dans leurs 22, ne parvenant pas à sortir de leur camp et subissant les vagues répétées d'Oyonnax. L'USO a eu des occasions de franchir la ligne d'essai mais n'est pas parvenu à le faire. Surtout, les nombreux en-avants ont considérablement plombé la production oyonnaxienne (19 au total). Les joueurs ont passé les bras mais la défense a su faire tomber les ballons. Après cette tempête, Brive s'est montré chirurgical et à assommer définitivement les locaux. Pour l'instant, les mauvaises entames ne sont pas rédhibitoires pour le CAB mais jusqu'à quand ?

Réveil attendu de l'ASM. C'est peut être la pire des choses qui pouvait arriver à Brive samedi soir. Fêtant leur victoire bonifiée à Oyonnax, les brivistes ont vu la lourde défaite à domicile de Clermont face à Toulon. Des toulonnais qui réagissent de la meilleure des façons après la claque reçue une semaine plus tôt du côté des Wasps. En difficulté en seconde période contre les Scarlets, l'ASM a eu du mal à exister face au RCT. Avant la double confrontation face à Exeter, l'équipe qui monte depuis quelques années en Angleterre et actuel 2e du championnat, Clermont doit se rassurer et quoi de mieux qu'un derby pour remettre les pendules à l'heure. La semaine risque d'être très studieuse en Auvergne et l'entame de match va être très importante dimanche et donnera des indications sur la suite. Soit l'ASM réagit en grande équipe soit elle tombe dans un début de mini-crise. Connaissant un peu l'adversaire, on espère que ce soit la 2e solution mais il y a de fortes chances que ce soit la première idée.

En conclusion

Au bout de 9 journées, Brive est 3e ex-aequo du championnat !!! Non, ce n'est pas un rêve, c'est bien la réalité ! Jusque là, les brivistes n'avaient connu que la défaite sur le terrain d'Oyonnax. Samedi, alors que les locaux avaient besoin de points pour se sortir de la zone rouge, le CAB a frappé un grand coup en empochant le bonus offensif dans l'Ain. Après 30 minutes compliquées, Brive a porté l'estocade en dix minutes et a su patiemment prendre le bonus en fin de rencontre. Sereins et déterminés, les brivistes s'avancent en confiance vers Le match de la saison : le derby du Massif Central contre Clermont. Un match qui s'annonce bouillant et magnifique à vivre. Surtout si la victoire est au bout.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14