Top 14 analyse Pau - Brive : le CAB continue sa série victorieuse
Publié le mardi 27 octobre 2015 à 17:00

Après deux rencontres remportées à domicile, Brive amorçait une série de deux déplacements dont le premier à Pau. Contre un concurrent direct au maintien, il était important de se montrer et d'être capable de faire un résultat. Dans un match d'une qualité moyenne, le CAB s'est montré efficace et repart avec une victoire importante pour le maintien. Mais Brive peut-il aller chercher mieux ?

img-accroche-reactions-match-top14-pau-brive 

Les points positifs

La défense. Si l'attaque rencontre des soucis (voir ci-dessous), la défense va bien, merci pour elle. Sur le podium du Top 14, la défense briviste ne craque pas et résiste bien aux assauts adverses. Brive s'applique à ne pas encaisser trop de points pour pouvoir le cas échéant remonter et porter l'estocade comme ce fût le cas à Pau. En 6 journées, le CAB n'a encaissé que 9 essais et se retrouve pris en sandwich entre Toulouse, Clermont, Toulon et le Racing. Toute l'équipe s'applique à bien défendre et à bien plaquer, y compris la charnière malgré des gabarits légers. La défense se fait à 15 et tous les chainons sont importants. Quand un casse, c'est la chaine toute entière qui se rompt. Jusqu'à présent, Brive n'a pas encaissé de gros éclats. Pourvu que ça continue le plus longtemps possible. A commencer par samedi avec un déplacement au Racing. La 3e défense chez la 4e. Ça promet !

img-contenu-analyse-match-top14-pau-brive-1

Le CAB s'est accroché en défense et n'a rien laissé passer !

La conquête.  Encore et toujours la mêlée. Depuis le début de la saison, Brive possède l'une des meilleures mêlées du Top 14. Elle a fait souffrir tous ses adversaires. Malgré quelques accusations de tricherie (Toulon), les avants gardent la même ligne de conduite et de domination. Samedi, c'est Euan Murray, international écossais à 66 reprises, qui a souffert face à Lucas Pointud. Grâce à cette domination, c'est Gaëtan Germain qui se régale et enchaine les pénalités réussies. En difficulté depuis la première journée, la touche commence à retrouver quelques couleurs. Égarant quelques munitions, elle doit encore travailler pour progresser mais elle a au moins eu le mérite de faire déjouer l'alignement palois qui a perdu plusieurs ballons. Ainsi, François Da Ros a récupéré deux munitions (et presque 3) sur des lancers trop longs. Avec l'hiver qui arrive, le CAB aura besoin de garder sa domination en conquête pour assoir son jeu sur les rencontres futures.

Un visage inattendu. On a rarement vu une équipe briviste aussi calme et sereine lors d'un match à l'extérieur. C'est tout le contraire par rapport à la saison dernière où dès que les éléments étaient contraires et que les adversaires créaient un premier break, Brive s'effondrait et "lâchait" la rencontre. Cette année, l'état d'esprit a changé et les résultats suivent. Comme par hasard ! Malgré un score lourd à la pause à Toulouse, Brive a montré un bien meilleur visage après la pause. A La Rochelle, les brivistes se sont accrochés au point de passer tout près d'un match nul ou mieux. A Pau, après 10-15 minutes de flottement, Brive a repris les choses en main et est revenu petit à petit dans la rencontre. Germain a aligné les pénalités pour amener son équipe vers un premier succès à l'extérieur. Le CAB doit garder cet esprit tout au long de la saison et ainsi éviter de jouer des matchs à domicile sous une pression de plomb.

Les points négatifs

L'attaque. Évoluant à l'extérieur, ce n'était pas forcément à Brive à faire le jeu. On est d'accord sur ce point. Mais même à domicile, on a du mal à le faire. L'équipe possède de très bons joueurs pouvant produire de belles attaques mais la production sur le terrain ne reflète pas ce potentiel. Après 6 journées, Brive n'a marqué que 6 essais (dont 2 par pénalité) et n'est que la 12e attaque du championnat avec 112 points inscrits. Gaëtan Germain a inscrit 71% de ses points (80 points), ce qui représente une part trop élevée pour échapper à une dépendance. D'où peut venir cette inconstance ? Il peut y avoir plusieurs facteurs (qualité des joueurs et du plan de jeu, volonté de jouer ...) mais on sent que le staff cherche encore la bonne formule dans son équipe en testant plusieurs combinaisons en 3e ligne, à la charnière et dans la ligne de 3/4. Pour l'instant, les résultats sont là et l'hiver approche mais il ne faudrait pas que la conquête et/ou Germain rencontrent une baisse de production.

L'indiscipline. Tout allait bien et puis patatras. Brive maitrisait sa rencontre quand de vieux démons sont entrés sur la pelouse à la demi-heure de jeu. La saison dernière, l'indiscipline a failli couter très cher au CAB. Cette saison, les brivistes semblent avoir retenus la leçon mais il existe toujours des rechutes par-ci par-là. En quelques minutes, alors que les corréziens sont en supériorité numérique (carton jaune à Murray), deux fautes bêtes plongent les visiteurs dans leur propre piège. De 15 contre 14, on se retrouve à 13 contre 14 puis 13 contre 15. Pau retrouve un second souffle de vie et inscrit un essai de pénalité à la suite d'une succession de fautes en mêlée à 5 mètres de l'en-but. Fort heureusement, la poussé de fièvre ne va durer qu'un quart d'heure du côté de Brive avant d'être transféré dans le camp d'en face.

Une sur-confiance ? Brive vit un début de saison bien au delà de ce qui était prévu. Après 6 journées, le CAB compte 4 victoires et 17 points. Un premier break est déjà crée avec la zone de relégation. Mais après 3 victoires consécutives dont la dernière à Pau samedi, les joueurs brivistes pourraient être touchés par un phénomène de sur-confiance. Ce ne serait pas la première fois qu'une équipe se sent pousser des ailes et finalement se brûle au contact du soleil. Il pourrait y avoir un dur retour sur terre qui pourrait être temporaire comme durable. Mais Oyonnax l'a montré la saison dernière qu'on peut vivre un rêve jusqu'à la fin de la saison. Le groupe briviste est expérimenté et sait où il veut aller. Hier, dans Bleu Blanc Noir, Matthieu Ugalde a affirmé que rien ne change dans le groupe et que l'objectif reste le même : le maintien.

En conclusion

Brive vit un début de saison de rêve avec 4 victoires en 6 matchs. En quête du maintien à la fin de la saison, les brivistes prennent de l'avance et accumulent de la confiance. La saison dernière, le CAB rencontrait de grosses difficultés à l'extérieur. Désormais, en 3 rencontres, il a obtenu quasiment autant de points que sur 13 matchs l'année dernière. En se basant sur une tactique simple (défense, discipline, réalisme), le CAB va quelque peu à contre courant du rugby mondial mais ça marche jusqu'à présent. Mais il faudra que l'attaque se réveille pour apporter plus de solutions à un club qui va tenter de suivre la route tracée par Oyonnax la saison dernière.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 14
2 Montpellier 14
 
11 Pau 8
12 Brive 7
13 Bordeaux 6
14 Perpignan 5
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
Perpignan 19 13 Toulon
Bayonne 20 15 Bordeaux
Lyon 33 27 Stade Français Paris
Montpellier 43 17 Pau
Castres 12 6 Brive
Toulouse 37 10 Racing 92
Clermont 22 13 La Rochelle
Résultats Top 14