Top 14 Toulouse - Brive : le CAB dépassé par les stadistes (30-12)
Publié le lundi 5 décembre 2016 à 05:00

C'était une grande affiche durant les années 90 mais depuis, cela a perdu de sa valeur. Toulouse et Brive sont en quête de certitudes et de constance. Au final, une équipe réalise ses objectifs tandis que l'autre est renvoyée à ses chères études. On vous laisse deviner qui obtient chaque rôle.

Gaëtan Germain, Guillaume Namy, Saïd Hirèche et les joueurs du CA Brive n'ont pas trouvé de solutions pour contrarier l'équipe du Stade Toulousain lors de cette 13e journée du Top 14

Pour cette rencontre, Brive change 7 joueurs pour débuter ce dimanche à Ernest Wallon alors que Toulouse retrouve plusieurs de ses internationaux qui devraient lui faire du bien.

Première période : une bonne entame et puis ... rien

Le vent est dans le dos des brivistes (un peu de travers mais favorable tout de même), à eux d'en profiter. Brive s'installe dans le camp toulousain et les avants tentent de trouver la faille sur les 22 locaux. La porte ne s'ouvre pas alors Iribaren joue au pied. Kunatani se troue à la réception et concède une touche à 5 mètres. La touche est captée, avantage en cours pour avoir écroulé le bloc de saut. Brive tente d'y aller en force mais ça ne passe alors on a droit à la spéciale "Iribaren". En l'absence de Benjamin Lapeyre, c'est Said Hirèche qui est présent petit côté. Malgré le retour de la défense, le 3e ligne briviste ouvre le score (0-5, 4').

Toulouse tente bien de réagir mais la défense briviste est en place en ce début de rencontre et permet à son équipe de se dégager. De nouveau présent dans les 22, le CAB enclenche un nouveau maul mais commet un contact qui va permettre au Stade de souffler un peu. De retour de sélection, Ledevedec vole un lancer et Brive obtient une pénalité peu après. Pourtant en bonne position, Germain opte pour la touche au lieu des 3 points. Brive tente de faire plier Toulouse grâce à ses avants mais la défense repousse cette tentative. Bezy tente le drop pour faire fructifier ce temps fort mais se manque totalement (15'). Après cette entame compliquée, Toulouse va réagir et assez sèchement. Les toulousains poussent à la faute et les brivistes et font le choix de la pénaltouche. Choix payant car en force, le pack toulousain et Cros passent la ligne pour le 1er essai local (5-5, 19').

S'il fait beau en ce dimanche, l'orage va s'abattre sur le CAB. Toulouse repart immédiatement à l'assaut. Ça joue debout, il y a de la vitesse dans les courses et les libérations. Tekori fait parler à la fois sa technique et sa puissance face à une défense briviste qui ne parvient pas à colmater les brèches. Palisson est tout près de l'essai mais il est stoppé sur la ligne. Derrière, Bezy joue sur Kunatani qui résiste à Waqaniburotu pour marquer le 2e essai stadiste (12-5, 22').

Qu'elle est loin la bonne entame briviste car les vagues rouges et noires se multiplient sur une défense corrézienne dépassée et en retard. Fickou s'infiltre et alerte au pied Bonneval. A la lutte avec Ngwenya, le toulousain s'écroule. Après vidéo, Mr Descottes donne une simple pénalité contre le briviste. L'action ne donnera rien mais une autre un peu plus tard sera plus productive. Sur une mêlée bien négociée par le pack toulousain, les stadistes récitent l'attaque en première main : Bezy pour Doussain, double sautée pour Fikou, feinte de passe, prise d'intervalle et sprint sur 40 mètres pour un essai en coin (17-5, 31')

Toulouse ne semble pas rassasier et veut aller chercher le bonus avant la mi-temps. Bonneval transperce le premier rideau, le soutien est bien présent. Ça sort vite et bien. Kunatani est tout proche d'un doublé mais il lui manque un petit quelque chose pour se l'offrir (32'). Brive n'est plus présent sur le terrain et subit la moindre offensive locale. Juste avant la pause, Brive tente de passer sur les extérieurs avec Ngwenya mais ça ne passe pas et c'est la pause avec un avantage certain pour Toulouse (17-5)

 

Deuxième période : une réaction trop tardive et vaine

Toulouse ne faiblit pas et veut aller chercher ce bonus offensif. Solide dans les rucks, le Stade récupère une pénalité et va en touche. Les avants poussent à la faute leurs homologues. Bezy réussit la pénalité (20-5, 45'). La défense briviste est aux abonnés absents ce dimanche et va encore le prouver. Après une touche bien captée par Ledevedec sur ses 5 mètres, le maul se forme et avance jusqu'aux 22 mètres. Iribaren se dégage au pied et offre un ballon de relance aux toulousains et Palisson. Très mauvaise idée qui va être payée cash. L'ancien briviste joue sur Kuratani sur la ligne médiane. Le fidjien casse les plaquages de Burotu et Uys pour transpercer jusque sur les 22 où il dépose trop facilement Germain. Avant le retour de Ngwenya, il sert Fickou qui s'offre un doublé presque en marchant (25-5, 48').

C'est un cavalier seul auquel on assiste ce dimanche. Mis à part le premier quart d'heure, Toulouse domine la rencontre et le score risque de gonfler si Brive ne met pas plus d'envie. Malgré les changements, le CAB n'y arrive et va en plus perdre 2 joueurs sur blessure (Asieshvili à la 57e et Uys à la 65e). Ngwenya réalise un petit festival pour s'extraire de la défense toulousaine qui revient dans un 2e temps pour éteindre le début d'incendie. En force, Toulouse et Tolofua pensent y aller pour la 5e fois mais Waqaniburotu arrache la balle des mains du talonneur toulousain. Derrière, Brive lance la contre attaque depuis son en-but, Namy prend le trou mais est repris par la défense qui se met à la faute. Pénaltouche à 5 mètres pour Brive. Les avants sont contrés alors on tente d'y aller avec les 3/4 mais la défense est vigilante. Enfin presque car sur un ruck, Galala s'infiltre entre Kuratani et McAlister pour inscrire le 2e essai briviste, qui sera accordé après vidéo (25-12, 70').

Avec cet essai, les brivistes annulent le bonus offensif de toulousains bien décidés à reprendre leur bien. Le CAB se met régulièrement à la faute ce qui pousse à bout Mr Descottes qui sur une faute au sol, adresse le carton jaune à Whetton (74'). Pénaltouche à suivre pour les avants qui commettent un en-avant non sans avoir provoqué une faute briviste au préalable. En supériorité numérique, Toulouse choisit la mêlée. Brive décide de placer Galala en 3e ligne, Ngwenya au centre et de laisser Péjoine couvrir le petit côté. Derrière sa mêlée, Bezy opte pour ce petit côté et sert Bonneval qui remporte son 1 contre 1 face au demi de mêlée briviste pour redonner le bonus à son équipe (30-12, 76').

Un dernier frisson passera dans le dos des toulousains avec une belle attaque de Brive dans les 22 locaux. Malheureusement, cela se termine en touche et Toulouse s'impose avec le bonus contre un CAB dépassé (30-12).

Fiche technique

 

Toulouse : 5 essais Cros (19'), Kunatani (22'), Fickou (30' et 47') et Bonneval (76') ; 1 transformation (22') et 1 pénalité (45') pour Bezy

1 Baille (52' Kakovin) - 2 Marchand (52' Tolofua) - 3 Aldegheri (52' Johnston) - 4 Gray - 5 Maka (57' Lamboley) - 6 Tekori (71' Tolofua) - 7 Cros - 8 Galan (59' Gray) - 9 Bezy - 10 Doussain - 11 Bonneval - 12 Fickou - 13 David (61' McAlister) - 14 Kunatani - 15 Palisson

 

 

Brive : 2 essais Hirèche (4') et Galala (70') ; 1 transformation (70') Germain ; 1 carton jaune : Whetton (74')

1 Pointud (49'-57' Asieshvili) - 2 Da Ros (49' Acquier) - 3 Jourdain (49' Bekoshvili) - 4 Uys (65' Whetton) - 5 Méla (Cap) (45' Steenkamp) - 6 Hirèche - 7 Waqaniburotu - 8 Ledevedec - 9 Iribaren (65' Péjoine) - 10 Bezy - 11 Namy - 12 Burotu (60' Galala) - 13 Cabannes (49' Mignardi) - 14 Ngwenya - 15 Germain

 

En bref

Le scénario se répète encore et toujours pour Brive lors des matchs à l'extérieur : pas d'envie, peu d'implication, dépassé par le jeu adverse. C'est donc sur la mauvaise partie de l'alternatif que le CAB s'est présenté sur le terrain de Toulouse. Et pourtant le premier quart d'heure est réussi avec un essai d'Hirèche et une tentative de drop manqué par Bezy. Et puis plus rien. Les toulousains, à l'image de Fickou, Bezy et Kuratani se sont promenés dans une défense corrézienne très laxiste. Brive venait avec des ambitions mais a oublié quelque chose d'important dans le vestiaire : le prouver sur le terrain.

 

Le talonneur du CA Brive se fait soigner au coude lors de la rencontre entre Toulouse et Brive   L'ailier du Stade Toulousain Arthur Bonneval inscrit le 5e essai qui sécurise le bonus offensif de son équipe face au CA Brive lors de cette 13e journée du Top 14

Retrouvez les photos de la rencontre entre Toulouse et Brive dans notre album photos  

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Actus Top 14
La programmation TV de la J8 du Top 14 vendredi 20 septembre 2019 à 15:40
Top 14 Lyon - Brive : analyse du match mardi 17 septembre 2019 à 11:00
Top 14: Lyon Brive (59-3), les réactions lundi 16 septembre 2019 à 09:00
Top 14 Lyon - Brive : résumé du match dimanche 15 septembre 2019 à 06:00
Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive samedi 14 septembre 2019 à 06:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du CABCL vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du LOU vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Toutes les actus Top 14
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14