Top 14 Brive - La Rochelle : le CAB conforte sa place dans le gratin (28-6)
Publié le samedi 30 janvier 2016 à 05:00

En ce dernier week-end de janvier, le Top 14 pointe timidement son nez à la porte. Entre la coupe d'Europe et le début futur du tournoi des 6 Nations, le championnat national montre qu'il est là. Et il nous propose un affrontement de poids lourds entre Brive et La Rochelle. Quel pack prendra le dessus ? Ou est ce que ce sera le jeu de mouvement qui fera la différence ?



A la suite de leur victoire face à La Rochelle, les joueurs du CA Brive effectuent un tour d'honneur pour communier avec leurs supporters

Après deux semaines à boucler la Challenge Cup, Brive et La Rochelle se retrouvent en ouverture de la 14e journée. Le CAB fait du classique dans son XV de départ, de même que La Rochelle malgré des incertitudes pendant la semaine.

Première période : du combat (et même un peu trop)

Les premières minutes donnent le ton d'un gros combat à venir entre les deux équipes. La première mêlée tourne à l'avantage de La Rochelle mais le contre en touche briviste vole (déjà) un ballon. Brive s'installe dans le camp rochelais et obtient une mêlée à la suite d'un cafouillage en touche de l'ASR. Pas du tout impressionné, Lucas Pointud pousse à la faute Uini Atonio. Un mois après son dernier match, Gaëtan Germain n'a pas perdu ses habitudes et ouvre le score (3-0, 8'). La Rochelle se montre indiscipliné en ce début de match et concède plusieurs fautes au sol. Sur l'une d'elles, Germain réussit une nouvelle pénalité (6-0, 11'). Le CAB se trouve également un nouveau pied en la personne d'Arnaud Méla qui trouve une belle touche de son pied gauche. Les rochelais ne s'en sortent pas en conquête et cafouillent trop de ballons en touche et se mettent à la faute. Germain fait gonfler l'addition (9-0, 16'). Brive tente de trouver des brèches dans la défense. Iribaren récupère un ballon aérien et s'échappe mais la défense revient en catastrophe et provoque la faute au sol. Mais si la défense tient bien, la conquête est absente et en touche, l'absence de Petrus Hauman ne se fait pas sentir car bien supplée par Fabien Sanconnie et Wilhelm Steenkamp. Les contacts font de plus en plus mal, ça tape fort des deux côtés et même si l'ASR a la possession, elle ne parvient pas à trouver dans le rideau hermétique des brivistes. Avec un peu de réussite, Germain transforme une nouvelle pénalité et Brive prend le large (12-0, 27'). La Rochelle trouve enfin la faille et la puissance de ses joueurs fait la différence. Brive est obligé de se mettre à la faute pour stopper l'avancée adverse. Holmes débloque le compteur rochelais (12-3; 31'). Les chocs font mal, à l'image de Chris Tuatara-Morrison qui reste au sol. Le centre briviste tente de franchir le roc Botia mais le fidjien fait parler sa puissance et rejette l'attaque briviste. Si ça ne peut pas passer derrière, ça va passer devant. La mêlée corrézienne est clairement dominatrice et récupère une nouvelle pénalité. Germain poursuit sa série (15-3, 39'). On se dirige tout droit vers la pause mais c'est alors que la soupape de sécurité saute : une générale ! Tout part d'un accrochage entre Mignardi et Qovu, des coups s'échangent et la cavalerie ne tarde pas à arriver. Après vidéo, Romain Poite décide d'un caron jaune pour les deux "incendiaires" (40'). La couleur aurait pu être tout autre. Une dernière attaque à la sirène donne une occasion d'essai aux brivistes. Les avants sonnent la charge et progressent rapidement. La balle est vite écartée vers les ailes et plus particulièrement celle de Namy. L'ailier du CAB tente de déborder son adversaire mais est projeté en touche. Mi-temps sur ce score de 15 à 3 pour Brive qui a pu s'appuyer sur une conquête monstrueuse.

Pour se souhaiter la bonne année, les joueurs du CA Brive et de La Rochelle s'échangent quelques marrons à quelques instants de la mi-temps de leur rencontre

Idéal pour se réchauffer dans cette soirée froide : des marrons chauds !

Deuxième période : gestion et application

Suite à la poussé de fièvre, les deux équipes débutent à 14 la seconde période et la pause n'a rien arrangé à la conquête rochelaise. La touche se trouve sous une pression constante et cafouille ses munitions. En mêlée, Atonio vit un calvaire face à Pointud. Entré en jeu à la place de Holmes, Barraque commet une faute de jugement en tapant directement en touche alors qu'il était juste sorti de ses 22. Cela offre une belle munition aux brivistes. La tactique est simple : on prend la balle, on forme un maul et on avance. Cela partait bien mais les rochelais écroulent l'édifice. Que faire ? Jouer en touche et profiter de l'avantage numérique devant ? Prendre les points ? La solution sécuritaire est choisie et Germain s'exécute (18-3, 49'). Pendant que les deux punis reviennent sur la pelouse, Lucas Pointud cède sa place à Karlen Asieshvili. Pas sûr que le cauchemar d'Atonio se termine ! Amédée-Domenech se couvre d'un brouillard qui ne va pas faciliter le jeu de mouvement. La Rochelle revient dans le camp briviste et provoque la faute au sol des brivistes. Audy hésite entre la touche et la pénalité mais choisit finalement les points et ramène un peu son équipe au score (18-6, 54'). Le combat intense depuis le début du match laisse de plus en plus de traces. Crampé, Waqaniburotu cède sa place à Luafutu. Les brivistes attaquent et provoquent la faute au sol des rochelais. Mais fait rare, Gaëtan Germain ne trouve pas la cible (60'). Qu'importe le CAB tente de faire le break à l'heure de jeu. Sur une chandelle, Murimurivalu n'assure pas la réception et prend un bouchon de Mignardi. Brive se rapproche de la ligne d'en-but mais la défense rochelaise résiste et repousse cette première tentative. Les changements ne changent pas la donne et le CAB domine le secteur de la mêlée. Iribaren tente de jouer rapidement une pénalité mais est repris par Januarie. Les deux joueurs s'expliquent virilement, sans avoir le second round de la bagarre. A la suite de la faute précédente, le CAB est prudent, à défaut d'être joueur, et prend les 3 points (21-6, 65'). Le temps s'écoule et La Rochelle ne parvient toujours pas à trouver des solutions pour se défaire de la défense corrézienne. La bataille est rude et les espaces grandissent. La ligne de 3/4 de l'ASR tente bien d'en profiter mais ne parvient pas à s'approcher grandement de l'en-but du CAB. La victoire a clairement choisie son camp. Une dernière pénalité en mêlée permet au CAB de jouer (enfin) une pénaltouche dans les 22 adverses. Les supporters réclamaient cela au lieu des dernières pénalités tentées et y vont être récompensés ! Le ballon est bien capté et le maul progresse rapidement vers l'en-but. Après quelques temps de jeu, Asieshvili relève la balle et s'en va aplatir. Après arbitrage vidéo et la sirène, l'essai est accordé pour le pilier géorgien et mondialiste qui inscrit là son premier essai de la saison. En coin, Gaëtan Germain conclut son festival en transformant ce coup de pied (28-6, 80'). Le brouillard tombe de plus en plus mais le score est désormais figé dans le marbre : Brive 28 - 6 La Rochelle.

Rentré en cours de jeu, le pilier géorgien du CA Brive, Karlen Asieshvili, inscrit le seul essai de la rencontre contre La Rochelle à la toute dernière seconde

Karlen Asieshvili marque son premier essai de la saison

Fiche technique

 

Brive : 1 essai Asieshvili (80') ; 1 transformation, 7 pénalités Germain (8', 11', 16', 27', 39’, 49', 66’) ; 1 carton jaune : Mignardi (40')

1 Pointud (47' Asieshvili) - 2 Da Ros (64' Acquier) - 3 Jourdain (63' Jgenti) - 4 Steenkamp - 5 Méla (Cap) (53' Snyman) - 6 Sanconnie - 7 Waqaniburotu (57' Luafutu) - 8 Koyamaibole - 9 Iribaren (64' Péjoine) - 10 Ugalde (76' Laranjeira) - 11 Masilevu (53' Mafi) - 12 Tuatara - 13 Mignardi - 14 Namy - 15 Germain

 

La Rochelle : 2 pénalités Holmes (31') et Audy (54') ; 1 carton jaune : Qovu (40')

1 Pelo (64' Synaeghel) - 2 Forbes (62' Gau) - 3 Atonio (Cap) (69' Bazadze) - 4 Eaton - 5 Graham (53' Sazy)- 6 Gourdon - 7 Qovu - 8 Amosa (55' Lagrange)- 9 Audy (53' Januarie) - 10 Holmes (40' Barraque) - 11 Roudil - 12 Botia - 13 Aguillon - 14 Lacroix - 15 Murimurivalu (63' Lapeyre)

 

En bref

La rencontre présageait un gros duel devant et le moins que l'on puisse dire : on n'a pas été déçu ! Mais le suspense n'a pas duré longtemps tant Brive a dominé sur les bases et s'est appuyé sur le triptyque : conquête - défense - buteur. Le score n'a cessé d'enfler (12-0, 15-3, 21-6, 28-6) car les rochelais n'ont jamais trouvé de solutions aux problèmes proposés par les brivistes. Pour le spectacle, on repassera mais l'essentiel est ailleurs pour Brive : le top 6 est sécurisé pour une nouvelle journée. Et cela avant d'attaquer l'Himalaya.

Les joueurs de La Rochelle tentent de trouver une faille dans la défense du CA Brive mais les joueurs veillent et stoppent la moindre tentative à l'image de Damien Jourdain et Fabien Sanconnie  Le combat est intense entre le CA Brive et La Rochelle, à tel point que les crampes se font sentir dans les jambes de Dominiko Waqaniburotu

Retrouvez toutes les photos de Brive - La Rochelle dans notre album photos

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Vannes 78
2 Béziers 76
 
7 Nevers 64
8 Brive 62
9 Colomiers 60
 
13 Soyaux-Angoulême 50
14 Biarritz 49
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 26
Brive 35 23 Colomiers
Grenoble 55 10 Aurillac
Rouen 29 28 Provence Rugby
Agen 12 23 Soyaux-Angoulême
Béziers 56 24 Valence Romans
Montauban 17 16 Nevers
Vannes 42 10 Dax
Mont de Marsan 38 7 Biarritz
Résultats Top 14