Top 14 : Avant match CA Brive - Racing 92
Publié le samedi 1 octobre 2016 à 14:04

Brive et le Racing sont à la même hauteur du classement et vont chercher à trouver un peu de constance dans leurs résultats. Les deux équipes sont très solides à domicile mais peinent un peu plus à l'extérieur. Quelle équipe parviendra à rebondir après sa défaite précédente ? Brive aime bien faire tomber les champions, le Racing 92 est prévenu.

img-accroche-presentation-match-top14-brive-racing-92-1

 

Brive et le Racing ont connu un mauvais week-end la semaine dernière. Deux défaites au compteur, du côté de Montpellier et Castres, obligent les deux clubs à réagir ce samedi. Mais seulement un club pourra prendre les points de la victoire et rester au contact du peloton de tête. A moins qu'on assiste à un match nul comme en 2009.

Si la saison avait bien commencé à l'extérieur, les deux dernières sorties ont été beaucoup plus difficiles. Après un match nul obtenu à Lyon (15-15) et une victoire inespérée à Toulon (21-25), les déplacements à Grenoble et Montpellier ont montré une faiblesse qui commence à être récurrente et surtout a couté cher. Si les deux défaites sont plutôt logiques tant les brivistes ont manqué d'envie et d'intensité, ils ont surtout fait preuve d'une grande indiscipline. Le match à Grenoble a été marqué par une bagarre générale qui fait voler les marrons et les suspensions. A Montpellier, Brive est beaucoup trop à la faute pour espérer quoi que ce soit. Le MHR n'avait pas besoin de ça mais prend ce coup de pouce pour empocher un bonus offensif. Avec ces résultats difficiles, Brive se doit de relever la tête à domicile. Face à La Rochelle, le scénario est digne d'Hitchcock. Les rochelais inscrivent 3 essais dans le dernier quart d'heure et mènent 21-10 à la pause. Mais les brivistes relèvent la tête et s'appuient sur une mêlée retrouvée. Le CAB reprend les devants 26 à 21 avant que les buteurs ne se répondent. Finalement, Brive arrache une victoire importante 29-28 et reste dans la bonne partie du classement. La réception du Racing ressemble à la réception de La Rochelle. L'adversaire sera tout aussi compliqué à battre mais la victoire est presque obligatoire pour les corréziens qui laisseraient alors partir le bon train en haut du classement. Pour gagner, il faudra se montrer solidaire et discipliné. Comme contre La Rochelle.

Il n'était pas le favori mais c'est pourtant lui qui a rapporté le Brennus dans ses bagages. En juin dernier, le Racing remporte pour la 6e fois le championnat de France. Pourtant, l'expulsion de Machenaud n'augurait rien de bon mais la force de caractère des racingmen renverse les toulonnais au cours d'une deuxième période bluffante. Désormais, il faut assumer ce nouveau statut qui n'est jamais facile à porter à travers toute la France. Le Racing se montre très solide à domicile avec déjà 3 victoires. Face à Lyon, le Racing valide le bonus offensif (29-16) mais face à Toulouse, si l'intensité est là, cela manque de précision et les hommes du duo Travers - Labit manque de peu un nouveau bonus (28-14). Mais le chef d'oeuvre interviendra contre Toulon. Le RCT envoie une grosse équipe mais tombe sur un Juan Imhoff de gala. L'ailier argentin inscrit un triplé qui propulse son équipe vers un succès bonifié dans cette revanche de la dernière finale (41-30). Si cela se passe bien à Colombes, c'est plus compliqué à l'extérieur. En ouverture du championnat, Bordeaux l'emporte 15-9 face au champion. A Clermont, le Racing a fait tourner son équipe et s'incline lourdement au Michelin 47-10. La semaine dernière à Castres, le CO l'emporte de belle manière sur le score de 31-23. Le Racing échoue de peu pour le bonus défensif. Pour l'instant, si le Racing fait presque le plein à domicile (14/15), c'est un zéro pointé à l'extérieur. Les champions en titre espèrent débloquer le compteur à Brive.

Le Racing a un beau taux de réussite à Amédée-Domenech, alignant 3 victoires consécutives, mais depuis ce 4 novembre 2011, la victoire est briviste avec 2 succès et un nul. La saison dernière, à une semaine de la finale de Champions Cup, le Racing avait fait tourné son effectif mais avait plus que résisté. Cependant, le CAB l'avait emporté 33 à 27.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Racing 92 (coup d'envoi à 20h45, arbitre : Mr Thomas Charabas)

 

Pour le CA Brive : 1 Pointud - 2 Da Ros - 3 Toetu - 4 Waqaniburotu - 5 Méla (Cap) - 6 Hauman - 7 Sanconnie - 8 Koyamaibole - 9 Iribaren - 10 Bezy - 11 Masilevu - 12 Burotu - 13 Cabannes - 14 Galala - 15 Germain

Remplaçants : 16 Acquier - 17 Asieshvili - 18 Ledevedec - 19 Whetton - 20 Pejoine - 21 Laranjeira - 22 Radikedike - 23 Buys

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour le Racing : 1 Vartanov - 2 Lacombe - 3 Tameifuna - 4 Nakarawa - 5 Van der Merwe - 6 Dubarry - 7 Nyanga - 8 Masoe (Cap) - 9 Hart - 10 Talès - 11 Andreu - 12 Vulivuli  - 13 Tuitavake - 14 Imhoff - 15 Dulin

Remplaçants : 16- Szarzewski 17- Ben Arous 18- Williams 19- Lauret 20- Machenaud 21- Dambielle 22- Dussartre 23- Ducalcon

Absents :  Carter (béquille au mollet), Laulala (biceps), Rokocoko, Chavancy (en phase de reprise), Thomas (fracture de fatigue au pied), Le Roux (élongation cuisse) et Goosen (sélection Afrique du Sud)

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 34
Narbonne 19 20 Montauban
Grenoble 18 20 Montpellier
Résultats Top 14