EPCR analyse Challenge Cup : qu'a-t-il manqué à Brive pour se qualifier ?
Publié le mardi 26 janvier 2016 à 05:00

Brive est passé près de la qualification samedi à Newcastle mais une dernière défaite en Angleterre a mis fin aux rêves et espoirs brivistes de revenir en phase finale de la Challenge Cup. Qu'a-t-il manqué au CAB pour composter son billet pour les quarts ?

img-accroche-analyse-epcr-challenge-cup-brive 

Le parcours

Brive a clairement trainé comme un boulet la défaite en Russie. Mais ce n'est pas le seul accroc. Si on regarde plus attentivement les dernières éditions de la Challenge Cup, on se rend compte que les chiffres sont presque identiques. Chaque favori de poule ne cherche pas seulement à assurer la première place et ainsi la qualification pour les quarts mais cherche à obtenir le quart à domicile. Pour l'obtenir, la donne est plutôt "simple" : gagner au minimum 5 matchs et obtenir 23 points. Grenoble a cassé la série en se qualifiant 4e premier avec "seulement" 22 points. Revenons au cas briviste cette saison. En perdant au Connacht, ce qui n'est pas affligeant, le CAB grillait son joker. La défaite à Sotchi a définitivement enterré l'espoir de disputer un quart de finale à domicile. Un bilan de 3 victoires - 3 défaites est cependant trop faible pour décrocher que ce soit une première place ou un des 3 strapontins de meilleurs seconds. Et quand on rajoute l'aspect des bonus, le parcours briviste manque de piquant. Gloucester manque la première place absolue pour ne pas avoir pris assez de bonus offensifs. Le CAB en a également décroché qu'un seul. Preuve que peut être le problème est ailleurs.

 

Une attaque fébrile

C'est un problème récurrent dans cette saison du CAB. Vous pouvez croire qu'on fait une fixette sur ça à chaque match mais si Brive veut grandir, il se doit d'être plus efficace offensivement.  Dans le dernier épisode de "Au cœur du CAB" sur Telim TV, Nicolas Godignon avouait que c'était un point à améliorer dans la seconde partie de la saison. On pouvait espérer une embellie du fait d'une pression du résultat moins importante. Au bout de 6 matchs, Brive n'aura marqué que 12 essais. Il a surtout terminé la compétition avec 2 essais marqués pour 7 encaissés sur les deux derniers matchs. Il y a eu trop de matchs dans cette campagne européenne où la production offensive a été indigente : l'aller contre Newcastle et Enisei, le retour contre le Connacht et la première période à Newcastle samedi. D'où vient le problème ? On sent sincèrement les joueurs jouer avec le frein à main, ne pas se lâcher, ne pas prendre du plaisir. Cela vient-il d'un plan de jeu trop défensif ? D'un blocage mental ? Le jeu européen demande plus offensivement mais est ce qu'on est sûr que le style de jeu actuel soit efficace jusqu'à la fin du Top 14 ? Rien n'est moins sûr.

img-contenu-resume-match-epcr-challenge-cup-brive-newcastle-1 

Une scène bien trop rare lors de cette campagne européenne

 

Des paroles et des actes

Brive n'avoue jamais que la Challenge Cup est un de ses objectifs. Pourtant, chaque saison (ou presque), il joue la qualification pour les quarts de finale. Contrairement aux années passées, l'équipe n'était pas seulement constituée de jeunes ou de joueurs revanchards. Cette saison, Brive a aligné plusieurs joueurs qui sont titulaires en Top 14. Petit à petit, les joueurs et les entraineurs ne se cachaient plus et évoquer publiquement l'objectif de la phase finale. Malheureusement, cela ne s'est pas traduit sur le terrain. Le CAB n'est pas encore habitué à lutter dans ces hautes sphères. S'il veut changer de catégorie et continuer à grandir, il lui faudra transposer ses paroles en actes sur le terrain.

 

En conclusion

Malgré cette défaite en Russie, on a voulu y croire à cette qualification jusqu'au bout. Finalement, au bout de 80 minutes au scénario improbable, Brive regardera les phases finales de la Challenge Cup à la télévision. Pourtant, les équipes alignées étaient ambitieuses et la poule abordable même si le Connacht s'est avéré coriace comme prévu. Cette expérience européenne doit servir à Brive à progresser dans plusieurs domaines et prendre conscience de ses capacités et de son talent.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Béziers 63
2 Provence Rugby 61
 
6 Aurillac 47
7 Brive 46
8 Colomiers 46
 
13 Valence Romans 39
14 Soyaux-Angoulême 35
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 20
Grenoble 40 29 Brive
Béziers 25 20 Mont de Marsan
Dax 25 5 Soyaux-Angoulême
Nevers 24 19 Agen
Valence Romans 21 13 Montauban
Biarritz 22 8 Rouen
Aurillac 30 17 Colomiers
Provence Rugby 16 13 Vannes
Résultats Top 14