Top 14 : Avant match Castres Olympique - CA Brive
Publié le samedi 30 octobre 2021 à 06:00

Entre les bonbons et les sorts, Castres et Brive ressortent d'une mauvaise expérience avec un sort. Il faut espérer que des fantômes ne viennent pas hanter les vestiaires, sous peine de crisper les équipes avant un match important qui peut servir de basculer en fin de premier bloc.

Castrais et brivistes se ressemblent mais en fin de saison, les deux ont des résultats différents. La dynamique des deux est aussi en train de s'inverser dans cette première partie de saison. Ce duel est-il capable de changer les choses ?

 

Bilan de la saison

Castres : 6e avec 19 points (4 victoires, 1 nul, 3 défaites)

Brive : 9e avec 16 points (3 victoires, 0 nul, 5 défaites)

 

Comme souvent, Castres ne fait pas trop de bruit mais arrive à faire sa saison, une saison de belle facture. Le CO aime aussi se mettre dans la difficulté avant ensuite de revenir à pleine vitesse, comme la saison dernière qui avait vu les castrais atteindre les barrages alors que six mois avant, ils étaient au fond du classement. Pour le moment, Castres n'a pas encore connu ces extrêmes mais on sent encore qu'il se cherche, qu'il cherche la bonne dynamique. Et pourtant, le début de saison est intéressant. La saison débute par une victoire face à Pau, une victoire qui a mis du temps à se concrétiser face à des palois qui n'ont rien lâché. Le CO frappe un gros coup à Clermont. Si l'ASM pensait avoir fait un écart suffisant en début de seconde période, c'était sans compter sur le CO qui réussit une grosse remontée et l'emporte dans les dernières minutes au Michelin. Castres tente alors la passe de 3, Bordeaux espère bien reproduire sa performance de la saison dernière. Devant au score et bénéficiant d'une supériorité numérique (sur un geste totalement hors du temp de Ryno Pieterse) mais Castres s'accroche et parvient à arracher le match nul. Compte tenu des circonstances, on dira que le verre est à moitié plein. C'est alors que le grand 8 va commencer pour le CO. Quelque peu à la dérive, le Stade Français (à 14 dès les premières minutes du match) domine des castrais qui passent à côté. Derrière, on rectifie le tir lors de la réception de Toulon en faisant payer au prix fort l'indiscipline au RCT. Nouveau déplacement et nouvelle déception du côté de La Rochelle qui aura manqué le bonus offensif dans les dernières minutes. Face à Biarritz, le CO ne manque pas l'occasion de se rassurer et d'empocher le bonus offensif. De bonne augure juste avant le derby à Toulouse. Si comme chaque année, Castres est très motivé, cela va vite tourné au vinaigre. Il n'y a qu'une seule équipe sur le terrain et les castrais ne sont pas invités. Une victoire prend la suite d'une défaite (ou vice-versa) donc logiquement, une victoire sera là contre Brive. Reste à le confirmer sur le terrain pour également confirmer sa place dans le bon wagon du haut de classement pour les castrais.

Retour vers le futur pour Brive. Marty McFly et Doc n'effectuent pas un voyage un siècle en arrière, non, juste un an en arrière. La saison dernière, Brive réalise un bon départ avant que blessures, suspensions et défaites s'enchainent. Retour au présent. Brive réalise un bon départ dans sa saison, même un meilleur départ avec deux succès bonifiés à domicile, contre Perpignan et Pau, ainsi qu'un troisième succès de rang à la maison, contre le Stade Français. Tout va bien mais le match à Toulon sert, pour le moment, de tournant dans la saison. La première blessure d'une série arrive (Fa'aso'o) et si le CAB part à Toulon avec des ambitions et une équipe plus que solide, le résultat est décevant (bonus défensif) tout comme les ambitions de jeu (très peu de possession dans le camp adverse). Le même type de match est proposé face à La Rochelle qui s'arrache pour repartir avec la victoire du Stadium. Une défaite qui fait très mal à la tête et au corps des brivistes qui perdent plusieurs joueurs sur blessure (Thompson-Stringer, Kamikamica, Douglas, Olding). Ce n'est pas le meilleur moyen pour préparer un voyage à Biarritz qui n'a jamais réussi historiquement au CAB. Brive domine en conquête mais ne conclut pas. Biarritz mène juste avant la mi-temps, reste accroché jusqu'à l'heure de jeu avant de partir en feu d'artifice. Brive est KO durant cette fin de match et subit tout (adversaire, score ...). Semaine après semaine, la chute au classement se poursuit pour le CAB qui semble avoir totalement perdu son jeu offensif. Il y a un an, Brive avait connu six défaites de rang avant de redresser la tête et d'entamer une grosse remontée. Le compte en est à 3. Vu le calendrier, Brive aurait tout intérêt à faire rapidement un résultat, un peu comme la saison dernière du côté de Pierre Fabre.

 

Les hommes forts

Castres relance sa première ligne. Quentin Walcker prend ses marques et espère avoir rapidement le même rayonnement qu'à Perpignan. Levan Chilavacha connait samedi sa première titularisation de la saison. Loïc Jacquet amène toute son expérience et son sens du combat et fait équipe avec Thomas Staniforth qui a très rapidement trouvé ses marques et s'est imposé au CO par sa puissance dans le jeu et en conquête. Tyler Ardron a été également très à l'aise dès son arrivée dans le Tarn. Baptiste Delaporte progresse saison après saison, dans la lignée des Babillot et Jelonch, autres 3e lignes formées au club. Dans un style différent que Rory Kockott, Santiago Arata amène toute sa fougue, sa grinta autour des rucks et forcément, son duo avec Benjamin Urdapilleta fonctionne bien. Josaia Raisuqe est en retrait et attend toujours son premier essai de la saison. La ligne de 3/4 ne manque pas d'expérience et d'automatisme entre Urdapilleta, Thomas Combezou, Geoffrey Palis et Julien Dumora.

Ce n'est pas un baptême du feu mais le test va être intéressant pour Wesley Tapueluelu à Castres face à Levan Chilachava. Lucas Paulos et Tevita Ratuva enchainent un 2e match de suite ensemble. Blessé à Lyon la saison dernière, Esteban Abadie est de retour sur les terrains. Tout comme Otar Giorgadze, touché au dos la semaine dernière et qui donne au CAB un vrai numéro 8. Et Brive espère que son trio géorgien 8-9-10 pour faire avancer le reste de l'équipe avec la charnière de la sélection Vasil Lobzhanidze - Tedo Abzhandadze. Si on a l'habitude de le voir à l'arrière ou à l'aile (ou à la mêlée comme en sélection), Setariki Tuicuvu va débuter au centre. La vitesse est là mais y aura-t-il la puissance pour franchir ? Autre retour en jeu, celui de Pierre Tournebize qui va connaitre son 3e match et sa 2e titularisation après sa saison blanche la saison dernière.

 

Bilan et confrontations

Castres (à domicile) : VVVV

Pau (16-12), Bordeaux (23-23), Toulon (27-16), Biarritz (38-20)

 

Brive (à l'extérieur) : DDDD

Montpellier (39-17), Bordeaux (29-10), Toulon (13-9), Biarritz (37-9)

 

Castres et Brive sont sur des séries totalement inversées et vu comme ça, l'issue de la rencontre semble déjà tout tracée. Mais dans le sport, rien n'est jamais tracé d'avance.

Castres est invaincu à domicile et compte déjà 3 victoires. Un nul a seulement été concédé mais avec le bonus contre Biarritz, cela fait au final qu'un point de perdu à Pierre Fabre. Un point, voilà le maigre bilan ramené de ses déplacements par Brive. C'était du côté de Toulon. Par contre, les scores sont lourds et le jeu souvent maigre durant ces rencontres-là.

Castres et Brive se sont échangés les victoires la saison dernière. Il y a un an, le CAB mettait fin à 25 ans de défaites à Pierre Fabre en l'emportant sur le score de 25 à 24. Mais ce succès est un oasis au milieu du désert avec beaucoup de déception ramenée du Tarn. Les matchs sont parfois serrés (défaite à la sirène en 2019, match nul en 2009) ou pas du tout (plusieurs matchs à 20 points d'écart ou plus).

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Castres - Brive (coup d'envoi à 15h, arbitre : Mr Adrien Marbot)

 

Pour Castres : 1 Walcker - 2 Ngauamo - 3 Chilachava - 4 Jacquet - 5 Staniforth - 6 Delaporte - 7 De Crespigny - 8 Ardron - 9 Arata - 10 Urdapilleta - 11 Raisuqe - 12 Cocagi - 13 Combezou - 14 Palis - 15 Dumora (Cap)

Remplaçants : 16 Lebrun - 17 De Benedittis - 18 Vanverberghe - 19 Kornath - 20 Kockott - 21 Botitu - 22 Nakosi - 23 Hounkpatin

Absents : Babillot (ischios), Onambele (genou), Pieterse (suspension), Barlot (XV de France)

 

Pour Brive : 1 Tapueluelu - 2 Acquier - 3 Japaridze - 4 Paulos - 5 Ratuva - 6 Abadie - 7 Voisin (Cap) - 8 Giorgadze - 9 Lobzhanidze - 10 Abzhandadze - 11 Muller - 12 Galala - 13 Tuicuvu - 14 Tournebize - 15 Jurand

Remplaçants : 16 Karkadze - 17 Chauvac - 18 Zafra - 19 Marais - 20 Sanga - 21 Hervé - 22 Galletier - 23 Ceccarelli

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : CO

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Racing 92 35
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon 14 31 Racing 92
Résultats Top 14