Top 14 : Avant match CA Brive - Stade Toulousain
Publié le samedi 21 mai 2022 à 06:00

Tout se joue presque aujourd'hui. Si chaque équipe a son propre objectif, la victoire sera la cible pour les brivistes et les toulousains. Tout est réuni pour un grand spectacle mais le stress ne devra pas faire trembler les mains aux moments décisifs sous peine de ruiner une saison.

Le stade sera plein à craquer, l'ambiance au top et chaque équipe a quelque chose d'important à jouer. Sur le papier, cela semble déséquilibré mais on a déjà vu le petit poucet renverser le gros. Et c'est ça la beauté du sport !

 

Bilan de la saison

Brive : 12e avec 42 points (8 victoire, 1 nul, 15 défaites)

Toulouse : 6e avec 62 points (13 victoires, 0 nul, 11 défaites)

 

Le maintien puise autant d'énergie qu'un parcours en phase finale. C'est compliqué d'enchainer saison après saison cette lutte. Vous êtes sur la corde raide et si rien ne change dans les ambitions du club, un jour, la corde va lâcher. Malheureusement, Brive connait très bien ce scénario avec deux descentes en 2012 et 2018. A deux journées de la fin, rien n'est fait pour le CAB qui a certes les cartes en main mais qui n'a pas le droit à l'erreur sous peine de se retrouver barragiste. Cela avait bien commencé en début de saison pour Brive et notamment à domicile avec des victoires contre Perpignan, Pau et le Stade Français. Mais un très mauvais passage lors du dernier trimestre va plomber les ambitions des dirigeants. Les défaites s'enchainent et inquiètent avec notamment des résultats et des performances à l'extérieur qui interrogent. Si une victoire face au Racing 92 casse la série, il faut finalement attendre fin janvier pour trouver un Brive qui arrive à enchainer. A ce moment là, les matchs à la maison s'enchainent contrairement à l'automne. Si Bordeaux l'emporte au Stadium pour ce premier match, derrière, ça va mieux avec des victoires face à Biarritz, Clermont, Toulon et Castres, sans oublier un match nul face à Montpellier. Le CAB se donne de l'air sur la zone rouge mais il faut terminer le travail. Et c'est là que les choses coincent. Les défaites s'enchainent à l'extérieur et Brive manque une première occasion en s'inclinant face à Lyon. Arrive alors le duel à Perpignan. L'entame de match est bonne mais pas la suite. L'USAP l'emporte et relance la course à la 12e place. Brive a 3 points d'avance et 2 matchs encore à jouer. Si maintien il y a, cela va s'obtenir par le trou de la souris. Brive va devoir montrer qu'il mérite de rester en Top 14.

Toulouse est de retour au sommet. La confiance est au rendez-vous en ce début de saison. Le Stade Toulousain est double champion de France et champion d'Europe en titre. La saison commence en boulet de canon avec six victoires de rang dont 3 à l'extérieur (à La Rochelle, Montpellier et Biarritz). Tout va pour le mieux dans la ville rose et puis, il fallait bien que ça arrive un jour : une défaite de Toulouse. Lyon met fin à la série toulousaine en s'imposant à Gerland. Sûrement un peu véxés, les toulousains infligent un 41-0 à Castres en suivant. La première période de doublons est passée par Toulouse sans trop de dégâts. Mais les dégâts arrivent en suivant. Après une série de 6 victoires pour commencer la saison, cette fois, c'est une série de 6 défaites entre décembre, janvier et février. Toulouse descend au classement et s'éparpille un peu, provoquant la colère d'Ugo Mola qui réclame un réveil de sa troupe. Alors que les internationaux remportent le Grand Chelem avec l'équipe de France, l'équipe tente de se maintenir à proximité des six premiers. La concurrence est rude et Toulouse a du mal à enchainer les résultats, notamment avec les défaites qui s'enchainent à l'extérieur. Heureusement, à domicile, le Stade parvient à décrocher des victoires importantes face à des concurrents directs comme Montpellier, Lyon et dernièrement La Rochelle. Après avoir abandonné sa couronne européenne, Toulouse n'a plus que le championnat à jouer mais sa place dans les six premiers est loin d'être assurée. Il faudra prendre des points contre des équipes du bas de tableau et attendre les résultats des concurrents directs qui s'affrontent dans les 2 dernières journées. Toulouse va devoir puiser dans ses réserves pour tenter de conserver sa couronne du Top 14.

 

Les hommes forts

Pour battre ce Stade Toulousain, Brive aura surtout besoin d'un collectif fort et pas seulement de quelques individualités. Le retour de blessure de Motu Matu'u est intéressant si le talonneur revient à son niveau d'avant blessure. Un très bon joker médical qui a apporté rapidement. La 2e ligne Tevita Ratuva - Lucas Paulos va avoir du pain sur la planche dans toutes les phases de conquête. Pour son dernier match à domicile, So'otala Fa'aso'o voudra sortir un gros match et sa puissance devra mettre dans l'avancée l'équipe. Enzo Hervé doit retrouver sa version du début de saison, offensive et avec panache. Ils n'auront peut être une quantité énorme de ballons mais il faudra être tranchant et décisif pour Setareki Bituniyata, Joris Jurand et Setariki Tuicuvu.

Toulouse opte pour lancer de nombreux jeunes avec un certain potentiel (!!!). Les internationaux sont sur le pont avec Cyril Baille, Péato Mauvaka, Thibaud Flament, François Cros, Anthony Jelonch, Antoine Dupont et Romain Ntamack. Du 1 au 10, la ligne est impressionnante (sans oublier Julien Marchand, Dorian Aldegheri et Emmanuel Meafou sur le banc). En comparaison, le reste de l'équipe semble un ton en dessous et le Leinster a su en profiter. Mais attention à un joueur comme Pita Ahki, régulateur de la ligne de 3/4. Matthis Lebel connait une saison plus compliquée avec "seulement" 5 essais comparés aux 15 de la saison dernière.

 

Bilan et confrontations

Brive (à domicile) : VVVDVDVVNVVD

Perpignan (36-15), Pau (30-13), Stade Français (19-12), La Rochelle (6-8), Racing 92 (12-10), Bordeaux (19-22), Biarritz (33-10), Clermont (27-20), Montpellier (16-16), Toulon (17-10), Castres (28-12), Lyon (17-31)

 

Toulouse (à l'extérieur) : VVVDDDDDDDDD

La Rochelle (16-20), Montpellier (15-17), Biarritz (11-17), Lyon (25-19), Racing 92 (27-18), Bordeaux (17-7), Clermont (16-13), Perpignan (36-13), Pau (27-22), Stade Français (23-16), Castres (19-13), Toulon (19-15)

 

Les résultats de Brive à domicile et de Toulouse à l'extérieur sont loin d'être idéaux et linéaires. Chaque équipe a laissé des points importans en route.

Brive a été solide a été solide mais a connu 3 défaites et 1 nul. Des points qui manquent actuellement pour assurer le maintien. Face à Lyon, c'était la première balle de maintien manquée par le CAB. Toulouse avait commencé parfaitement avec 3 victoires et puis ... plus rien ! Toulouse est bien sur une série de 9 défaites à l'extérieur et 3 bonus défensifs pris sur cette série.

Un Brive - Toulouse est un match classique en première division. Un classique aux résultats équilibrés entre victoires brivistes, victoires toulousaines et ... matchs nuls ! La saison dernière, Toulouse était venu l'emporter 36-16. Dans un autre contexte, Brive avait remporté le duel en 2019 23-9. 3 égalités sont dans l'historique depuis 2010.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Toulouse (coup d'envoi à 21h05, arbitre : Mr Mathieu Raynal)

 

Pour Brive : 1 Brennan - 2 Matu'u - 3 Japaridze - 4 Ratuva - 5 Paulos - 6 E.Abadie - 7 Hirèche (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 P.Abadie - 10 Hervé - 11 Bituniyata - 12 Olding - 13 Lee - 14 Jurand - 15 Tuicuvu

Remplaçants : 16 Dufour - 17 Chauvac - 18 Lebas - 19 Kamikamica - 20 Voisin - 21 Lobzhanidze - 22 Galletier - 23 Bekoshvili

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour Toulouse : 1 Baille - 2 Mauvaka - 3 Faumuina - 4 Ro.Arnold - 5 Flament - 6 Cros - 7 Jelonch - 8 Tolofua - 9 Dupont (Cap) - 10 Ntamack - 11 Lebel - 12 Ahki - 13 Fouyssac - 14 Mallia - 15 Ramos

Remplaçants : 16 Marchand - 17 Ainu'u - 18 Meafou - 19 Brennan - 20 Placines - 21 Page Relo - 22 Holmes - 23 Aldegheri

Absents : Néti (voûte plantaire), Chocobares (genou), Germain (cheville), Médard (cuisse), Delibes (orteil), Youyoutte (biceps), Guitoune (péroné), Tauzin (poignet) et Epée

 

Image : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Castres 76
2 Montpellier 74
 
11 Stade Français Paris 50
12 Brive 46
13 Perpignan 43
14 Biarritz 24
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Castres 10 29 Montpellier
Résultats Top 14