Brive doit jouer sous pression pour performer, l'analyse du match
Publié le lundi 13 mai 2024 à 06:00

Une phase finale ne s'obtient pas avec de la chance, il faut aller la chercher. Brive n'y est pas encore officiellement mais la phase finale est proche. Le CAB a réussi un gros coup à Vannes et montre son beau visage au meilleur des moments. Il faut poursuivre sur cette voie.

En se rendant à Vannes, Brive avait modifié son programme pour tenter de casser la routine et espérer faire un coup. Mais Vannes n'avait pas décidé de zapper la rencontre et se préparer à livrer une rude bataille aux brivistes. Avant peut être de se retrouver en demi-finale ?

 

Les points positifs

Une journée positive. Brive a réussi le gros coup de la journée. Les brivistes ont débuté la journée sans être maîtres de leur destin et ont terminé la journée en ayant ce destin entre leurs mains. Sur cette journée, toutes les planètes se sont alignées, sans que l'alignement ne soit perturbé par l'éruption solaire de cette fin de semaine. Pour revenir dans la course, le CAB devait l'emporter à l'extérieur. L'occasion a été manquée à Soyaux-Angoulême mais la deuxième occasion a été la bonne. Cette victoire a mis la pression sur Nevers et Mont de Marsan qui jouait le lendemain. Au cours de la seconde période, les résultats n'étaient pas favorables au CAB mais au coup de sifflet final, tout s'est bien emboité. L'alignement parfait aurait été avec une victoire de Biarritz face à Provence. Donc, avec un Biarritz pas encore maintenu, cela amènera un plus de concentration et de pression aux brivistes. Ce qui n'est peut être pas si mal que ça après tout.

Le bon visage. La Rabine n'est pas simple à prendre mais elle n'est pas non plus impossible à prendre comme l'ont montré cette saison Provence et Grenoble. Mais pour parvenir à ramener un résultat, vous devez faire le match parfait ou presque parfait. Si Brive présentait le même visage montré dans la grande majorité de ses matchs à l'extérieur, Vannes l'aurait emporté. Sauf que voilà, Brive s'est réveillé et a montré le visage montré à Mont de Marsan. Les brivistes ont haussé le niveau en défense, distribuant de nombreux caramels à l'image de Ross Moriarty. En attaque, Brive a été efficace et réaliste. Entre les deux essais en première période et celui en deuxème période, Brive ne s'est pas affollé et a su garder ses nerfs. Même si l'arbitre n'est pas un "Lucky Luke des cartons", lr CAB a su se montrer discipliné et en évitant les infériorités numériques, cela va vous aider dans votre quête d'une victoire à l'extérieur. Face à un sérieux adversaire, Brive a montré et surtout s'est montré à lui-même qu'il pouvait le faire. Si le CAB arrive en phase finale, pour pouvoir aller le plus loin possible, il faudra faire des résultats en déplacement et donc se servir de ce match pour suivre la marche à suivre.

Les avants. Avoir un pack performant peut vous aider à gagner des matchs et bien plus. A Brive, ça passe par là et les avants sont le plan A de l'équipe. Les "gros" ont dominé tous les aspects du jeu à Vannes. La mêlée a fourni un effort de 80 minutes et même les changements n'ont pas affecté le rendu et la domination du pack briviste dans ce domaine. En deuxième période, l'essai briviste part d'un avantage obtenu sur la mêlée et la pénalité de Tom Raffy qui donne 5 points d'avance est obtenu sur mêlée. D'ailleurs, statistiquement, Brive récupère pratiquement 3 pénalités par match sur mêlée, le meilleur bilan de la Pro D2. Un autre secteur où Brive domine est la touche et notamment le contre. Brive a volé 3 ballons, avec forcément Retief Marais parmi les protagonistes, et a provoqué plusieurs autres pertes de balle comme des lancers pas droits. Tout addtionné, cela fait tout autant des munitions que Vannes ne pourra pas utiliser. Mais les avants ont également été présents avec et sans ballon, en attaque et en défense. Le premier essai arrive avec une belle progression de Tevita Ratuva. En défense, un joueur comme Ross Moriarty a donné le ton en impactant les attaquants vannetais.

 

Le point négatif

Le jeu au pied. Dans cette partition briviste, difficile de trouver des fausses notes. En cherchant bien, on va souligner le jeu au pied. Si le CAB va mieux dans l'exercice du tir au but depuis quelques semaines, cela s'est vu à Vannes avec un seul échec pour Stuart Olding. Et encore, l'échec a été pour une pénalité à 50 mètres (peut être que l'option Krone aurait dû être prise à cette distance ?). Le problème a plutôt été dans le jeu courant. Si Léo Carbonneau trouve un splendide 50-22 en toute fin de match, Brive a connu son lot de ratés en première période, notamment les deux touches directes coup sur coup, ce qui a maintenu Brive dans ses propres 22 mètres. Il y a eu ce dégagement sous pression de Stuart Olding mais avec le pied sur la touche au début de la seconde période. Le deuxième essai de Vannes découle de ces erreurs dans le jeu au pied. Attention à ne pas gâcher de précieuses munitions et perdre de nombreux mètres dans la guerre d'occupation que peut représenter un match de phase finale et notamment ceux disputés à l'extérieur.

 

En conclusion

Pour revenir dans la course à la phase finale, Brive sait qu'il a besoin d'une victoire à l'extérieur. Il ne lui reste plus qu'une possibilité et c'est chez le leader Vannes. Certes qualifié pour la demi-finale, Vannes n'est pas en vacances pour ce match. Ce match a d'ailleurs tous les éléments d'un match de phase finale et notamment l'intensité mise par les deux équipes. Les deux équipes se répondent coup pour coup mais la domination de Brive en conquête va faire la différence petit à petit. Le CAB obtient son troisième succès à l'extérieur de la saison, un succès qui lui redonne l'avantage à la 6e place au moment de disputer la 30e journée. Les résultats ont été favorables aux brivistes qui ne devront absolument pas baisser la garde et se croire déjà arrivés car il reste encore un match à disputer face à une équipe qui a besoin de points pour valider son maintien. L'équipe doit rester sous pression car au final, il n'y a que comme ça qu'elle performe et qu'elle joue bien.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 30
Brive 34 10 Biarritz
Mont de Marsan 38 31 Rouen
Colomiers 14 23 Valence Romans
Nevers 35 23 Dax
Agen 27 22 Vannes
Aurillac 27 22 Montauban
Soyaux-Angoulême 30 16 Béziers
Provence Rugby 44 20 Grenoble
Résultats Top 14