Brive prend une claque face à Nevers (13-16), le résumé du match
Publié le samedi 10 février 2024 à 06:00

Le scénario d'une rencontre n'est jamais écrit à l'avance. On espère avoir une belle histoire avec une belle fin. Mais parfois, cela vire au cauchemar et au film d'horreur. Nevers est venu, a vu et a vaincu. Le CAB peut même s'estimer heureux de ne perdre que de trois points. Sale soirée au Stadium.

Pour ce match, Brive apporte du changement par rapport à l'équipe qui a débuté à Provence avec notamment le retour de Stuart Olding. L'infirmerie est bien garnie et Nevers doit bricoler notamment sur son banc et en 2e ligne.

 

Première période : Nevers en laisse beaucoup en route

Dès le coup d'envoi, cela ne se passe pas bien pour Brive. Le ballon n'est pas capté et un en-avant est fait. Nevers possède donc une belle première position d'attaque. Les neversois enchainent les temps de jeu et se rapprochent de la ligne mais un mauvais soutien offensif stoppe l'attaque (2'). Si Brive parvient à se dégager, la pression revient rapidement sur la défense briviste. Christian Ambadiang est décalé dans le couloir des 5 mètres mais l'ailier de Nevers commet un en-avant alors qu'un boulevard vers l'en-but se proposait à lui (6'). Ambadiang est en feu en ce début de match avec une nouvelle accélération sur son aile. Pris par Guillaume Galletier, il tente de remettre à l'intérieur mais Stuart Olding commet un en-avant volontaire. Après vidéo, carton jaune pour l'arrière briviste (9'). Cela va beaucoup trop vite pour le CAB. Sur la pénaltouche, Nevers attaque et le ballon va arriver entre les mains d'Arthur Mathiron. Il faut trois brivistes pour l'arrêter et l'empêcher de marquer son essai en coin. Après vidéo, s'il aplatit bien, il semble toucher la ligne de touche avec son bras juste avant d'aplatir (10'). Brive a eu chaud sur ce coup là ! Le CAB ne fait que défendre et il s'en faut d'un rien pour que Nevers ne marque pas un essai. Nouvel exemple : Ambadiang est à nouveau trouvé, prend de vitesse Benjamin Lefranc et il faut le retour d'Asaeli Tuivuaka pour faire en sorte qu'un pied touche la ligne de touche avant que le ballon ne soit aplati (14'). Nevers archidomine ce début de match mais ne parvient pas à faire la différence malgré de nombreuses occasions et une supériorité numérique. A force de défendre, Brive est pris en position de hors-jeu. Yohan Le Bourhis ouvre le score sur pénalité (0-3, 17'). Brive parvient enfin à tenir le ballon et en plus dans le camp adverse. Les avants enchainent, se rapprochent de la ligne des 22 mètres mais ils se mettent à la faute (19'). Tandis que Brive rejoue à 15, Nevers peut avoir des regrets de n'avoir marqué que 3 points. Les neversois commettent des fautes et cela offre une touche à 5 mètres pour Brive. Le ballon est bien capté, le maul se forme et avance. Taniela Sadrugu va aplatir mais il commet un en-avant juste devant l'en-but. Sur le contre, Nevers envoie Alivereti Loaloa qui remonte le terrain jusqu'au milieu du terrain avant de commettre un en-avant (25').

Brive parait totalement à côté de ses pompes, effectuant souvent les mauvais choix en attaque comme sur ce jeu au pied par dessus de Léo Carbonneau, directement dans les bras de l'arrière-garde de Nevers (29'). Nouvelle accélération de Nevers en attaque. Ambadiang trouve sa 3e ligne au relais avant un jeu au pied en profondeur. Hugo Bouyssou est à la lutte avec Retief Marais mais il est pris sans ballon. Carton jaune pour le 3e ligne briviste (30'). Le Bourhis sanctionne l'indiscipline briviste (0-6, 31'). Nevers tient le ballon mais se montre également imprécis dans ses transmissions. Brive va enfin réagir en deux temps, d'abord grâce à sa mêlée puis avec Carbonneau qui va chercher la pénalité sur un mauvais plaquage de Christiaan Van der Merwe. Tom Raffy inscrit les premiers points du CAB (3-6, 39'). Brive a le dernier ballon d'attaque mais cela se termine par un en-avant dans les 22 mètres de Nevers. A la pause, Brive est mené sur sa pelouse par Nevers mais l'écart au score ne reflète pas la domination neversoise. Nevers a accumulé les occasions d'essai mais sans conclure pour le moment. Brive passe à côté mais reste en vie.

 

Deuxième période : Brive ne sait pas quoi faire

La seconde période repart sur les mêmes bases : un Brive brouillon et un Nevers qui exploite parfaitement les couloirs. Sous pression et proche de son en-but, Carbonneau trouve la touche mais le ballon est jouable. Dylan Jaminet adresse une superbe transversale à Arthur Mathiron. L'ailier devance Benjamin Lefranc et s'en va seul marquer le premier essai du match (3-13, 43'). Pour tenter de secouer le cocotier, Brive fait appel à son banc avec six changements. Et cela va un peu mieux avec une pénalité obtenue par Mathis Ferté dès son premier ballon. Brive fait appel à sa puissance et progresse avant de mettre à la faute la défense de Nevers. Pénaltouche, prise de balle de Sasha Gué et le maul se forme. Mais si le maul avance, il est aussi bien contré par la défense de Nevers qui va rendre le ballon improductif (47'). Bouyssou est sanctionné pour un en-avant volontaire mais Raffy trouve le poteau sur sa tentative (50'). Rien ne semble aller dans le bon sens pour Brive ce soir avec également une touche qui se fait contrer. Heureusement, Nevers se montre également indiscipliné. Cette fois, Raffy ajuste la mire et passe la pénalité (6-13, 53'). La touche connait quelques ratés mais également la mêlée avec une pénalité concédée. Le Bourhis redonne 10 points d'avance à son équipe (6-16, 58'). Léo Carbonneau ne passe pas une bonne soirée avec plusieurs approximations dans le jeu et plusieurs plaquages subis. Le chronomètre tourne et les maladresses s'enchainent pour Brive qui commet en-avant sur en-avant à chacune de ses attaques. Et quand vous êtes au fond du trou, les rebonds vous sont défavorables comme sur ce jeu au pied trop long de Carbonneau qui termine en ballon mort et donne une mêlée pour Nevers sur les 40 mètres de Brive (69'). Dans l'intensité, Nevers est un cran au dessus et domine notamment le secteur du jeu au sol. Brive n'a aucun ballon propre à négocier, constamment sous pression. Et en défense, Nevers exploite parfaitement les couloirs notamment avec un Christian Ambadiang royal et en feu ce soir. Brive n'a aucune solution pour bloquer l'ailier camerounais de Nevers. Les neversois peuvent tuer le match avec une touche à 5 mètres. Le maul est en place mais n'avance pas. Retief Marais parvient à chiper le ballon et à s'échapper du maul pour lancer le contre. Le jeu rebondit à l'opposé mais malgré les accélérations d'Olding et Lefranc, le ballon est perdu au sol (74'). Comme un symbôle. Sur l'une des dernières mêlées de la rencontre, Brive remporte son défi et gagne la pénalité. Sur la pénaltouche, Brive pense avoir perdu le ballon mais Nevers s'était mis à la faute. Derrière, Brive joue un avantage en cours. Raffy tape un coup de pied par dessus qu'il récupère. Il est plaqué sur la ligne par Loaloa, Ferté sort rapidement le ballon et allonge sa passe vers Asaeli Tuivuaka qui n'a plus qu'à marquer l'essai (13-16, 78').

Totalement contre le cours du jeu, Brive est encore dans le jeu et peut même remporter la rencontre. A condition de bien négocier le renvoi et l'attaque qui va suivre. Pour le renvoi, c'est bon. L'attaque démarre depuis les 22 mètres et la défense de Nevers met en place son rideau. Brive ne trouve pas d'espaces et au final, va perdre le ballon au sol, bien gratté par Nevers. Les neversois s'appliquent à faire tourner le chrono jusqu'à la sirène. Le ballon est sorti et tapé en touche pour valider la 2e victoire de la saison à l'extérieur de Nevers. Xavier Péméja et ses joueurs ont dominé le match mais ont manqué de réalisme pour s'offrir un succès encore plus large. Si la défaite à Provence était "encourageante", celle-ci est une belle claque reçue. Le contenu et les attitudes ne sont pas bons. Petite remise en question à attendre dans la courte semaine menant à Grenoble jeudi prochain.

 

Fiche technique

 

Brive : 1 essai de Tuivuaka (78') ; 1 transformation et 2 pénalités (39', 53') de Raffy ; 2 cartons jaunes d'Olding (9') et Marais (30')

1 Reilhes (43'-66' Tapueluelu) (75' Van der Merwe) - 2 Hamel (43'-75' Boudou) - 3 Van der Merwe (24'-32', 43' Abdaladze) - 4 Van Eerten (43' Usarraga) - 5 Delannoy (Cap) (MT Ratuva) - 6 Gué - 7 Marais - 8 Sadrugu (43' Moriarty) - 9 Carbonneau - 10 Raffy - 11 Tuivuaka - 12 Galletier - 13 Fabien (62' Bonneval) - 14 Lefranc - 15 Olding (43' Ferté)

 

Nevers : 1 essai de Mathiron (43') ; 1 transformation et 3 pénalités (17', 31', 58') de Le Bourhis

1 Tufele (49'-66' Kitutu) - 2 Elia (64' Maïau) - 3 Kundiona (49' Kaikatsishvili) - 4 Van der Merwe - 5 Noah (59' Gabriel) - 6 Plataret - 7 Kazubek - 8 Dioné (72' Noah) - 9 Bouyssou (20'-27', 63' Manevy) - 10 Le Bourhis - 11 Mathiron - 12 Derrieux (Cap) - 13 Loaloa - 14 Ambadiang - 15 D.Jaminet (32'-MT Reynolds)

 

En bref

Soyaux-Angoulême était un accident de parcours. En tout cas, cela pouvait être considéré comme un accident de parcours. Mais ce vendredi soir, Brive est retombé dans ses travers de début de saison et à ce moment là de la saison, cela est un peu inquiétant. Avec une chance monstrueuse, Brive aurait pu s'en sortir. Mais la logique du match a été respectée. Nevers mérite amplement sa victoire et aurait même mérité l'emporter bien plus largement. Nevers a mis la main sur le ballon et a exploité toutes les faiblesses défensives du CAB. S'il n'y avait pas eu ce déchet, le match aurait très bien pu être plié à la pause. En seconde période, le banc briviste a amené un petit quelque chose mais c'est bien trop insuffisant collectivement. L'essai tardif d'Asaeli Tuivuaka permet de prendre un bonus défensif pas mérité. Une belle claque reçue à moins d'une semaine d'aller à Grenoble. Ce bloc ne commence pas de la meilleure des façons.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 34
Narbonne 19 20 Montauban
Grenoble Montpellier
Résultats Top 14