Pierre-Henry Broncan « On redescend sur terre »
Publié le dimanche 11 février 2024 à 11:00

Après une petite pause, c'était le retour aux affaires pour les équipes de Pro D2 avec le début d'un nouveau bloc. Pour son premier match, Brive recevait Nevers. Entre deux concurrents directs, on pouvait espérer un choc serré. Seul le score a été serré car sur le terrain, Nevers a dominé la rencontre de la tête et des épaules.

Si le dernier bloc s'est terminé par une défaite un peu frustrante à Provence, ce bloc a permis de replacer Brive parmi les six premiers et ainsi de prendre position pour un des billets donnant accès à la phase finale. Désormais, il faut conforter cette place et si possible l'améliorer pour pouvoir recevoir. Ce second bloc de 2024 commence avec la réception de Nevers, concurrent direct.

Brive souffre en début de match, à l'image du match à Provence mais cette fois sans le vent contre. Nevers multiplie les occasions d'essai mais ne conclut pas, laissant Brive en sursis. Le CAB écope également de deux cartons jaunes durant cette première période. Finalement, Nevers ouvre le score sur pénalité. Du côté de Brive, on commence à se gratter la tête pour trouver la bonne solution tandis que du côté de Nevers, on espère que les occasions manquées ne vont pas être regrettées en fin de match.

 

Si Nevers domine, cela reste une rencontre avec pas mal de déchêt technique. En toute fin de première période, Brive parvient à inscrire une pénalité pour réduire la marque à 3-6. Brive n'arrive pas à jouer et subit le jeu et la domination de Nevers. Pour Julien Delannoy, l'équipe doit rester solidaire et arriver enfin à mettre en place son jeu. Pour Rudy Derrieux, la non concrétisation ne devra pas être regrettée mais Nevers est dans le match.

 

La concrétisation de sa domination ne va pas tarder pour Nevers qui inscrit dès les premières minutes un essai. Brive tente de réagir avec son banc mais les buteurs se répondent, gardant l'écart à 10 points en faveur des visiteurs. Des visiteurs qui contrôlent la partie mais sans parvenir à faire définitivement le break. Quant à Brive, il y a bien des tentatives mais cela reste brouillon et inefficace. Xavier Péméja commence à regarder le crhono et espère que ça va tenir jusqu'à la fin pour son équipe.

 

Cela va tenir presque jusqu'à la fin car Brive inscrit un essai à deux minutes du terme. Avec trois points d'écart, tout est possible mais Brive repart depuis ses 22 mètres. Nevers attend son heure et vient mordre au bon moment. Ballon récupéré dans le jeu au sol et on fait tourner les dernières secondes avant d'envoyer le ballon dans les tribunes du Stadium. Nevers frappe un grand coup en s'imposant sur la pelouse de Brive. Une victoire méritée dont le score ne reflète pas la domination. Brive est passé à côté de son match et il ne faudrait pas que le doute commence à entrer dans les têtes brivistes à quelques jours d'aller à Grenoble.

Retief Marais ne veut plus s'attarder sur ce match et déjà passer au suivant. Ce qui a plombé l'équipe face à Nevers est son entame de match qui n'a jamais permis à l'équipe d'enclencher une dynamique positive.

C'était dur, ce n'était pas le résultat qu'on voulait. On a mal commencé le bloc. Maintenant, il faut qu'on travaille plus et qu'on enchaine. Cela va être une semaine courte pour nous mais il faut qu'on travaille et fasse notre boulot. On n'est pas arrivé à construire le momentum. Je pense qu'on était endormi au début du match. Désormais, il faut qu'on avance et qu'on obtienne un bon résultat à Grenoble.

 

 

Asier Usarraga souligne le bonus défensif pris en fin de match mais cela reste insuffisant. Le basque parle en toute franchise pour décrire la performance de l'équipe.

C'est un petit coup d'arrêt. Nevers a fait le match qu'il fallait faire et nous, on a été moyen. C'est bien d'avoir récupéré un point mais il faut continuer à bosser et bien se préparer pour la prochaine échéance. On a été mauvais partout. On n'avait pas de bons repères comme en touche ou en attaque où on a fait tomber énomément de ballons. On a été indiscipliné. Je ne sais pas si c'était un problème physique mais on n'est pas arrivé à sortir de notre camp, on faisait beaucoup de fautes en étant tout le temps sous pression.

 

Pierre-Henry Broncan n'y va pas par quatre chemins mais finalement dit simplement ce que tout le monde a vu. Brive n'était pas invité dans ce match. Cette défaite face à Nevers est une bonne piqûre de rappel pour tout le monde. Espérons que le vaccin fasse effet à Grenoble jeudi prochain.

 

En difficulté en dehors du Pré Fleuri, Nevers décroche donc sa deuxième victoire de la saison à l'extérieur. Après deux grosses défaites à Colomiers et à Rouen, les neversois voulaient bâtir sur leur victoire face à Vannes avec un bon résultat à Brive. L'équipe pourra regretter son manque de réalisme offensif qui aurait pu coûter cher au final mais la satisfaction est grande et cette victoire va faire du bien.

 

Après sa défaite à Provence, Brive devait repartir du bon pied avec cette réception de Nevers. Mais Brive s'est pris les pieds dans le tapis et bien comme il faut. Dominé pendant 80 minutes, le CAB n'a jamais contrôlé le rythme de la rencontre. Nevers a joué comme s'il jouait à domicile. Tactiquement, c'est Nevers qui avait le meilleur plan de jeu. Pour Brive, cette défaite ressemble à une douche froide mais attention à rapidement l'arrêter car une autre défaite à Grenoble amènerait Pierre-Henry Broncan dans sa première crise de résultats depuis son arrivée au club en novembre.

 

Image : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Vannes 66
2 Béziers 63
 
5 Mont de Marsan 56
6 Brive 51
7 Colomiers 51
 
13 Valence Romans 39
14 Soyaux-Angoulême 39
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 21
Vannes 45 17 Béziers
Mont de Marsan 27 17 Nevers
Soyaux-Angoulême 33 15 Provence Rugby
Dax 19 13 Aurillac
Brive 29 3 Valence Romans
Rouen 29 10 Montauban
Colomiers 51 14 Biarritz
Agen 40 3 Grenoble
Résultats Top 14