Brive valide sa demie en souffrant face à Bayonne (20-18), le résumé du match
Publié le lundi 6 mai 2019 à 06:00

Un travail à finir, voilà ce que doit faire Brive au moment de recevoir Bayonne. Sous le soleil et le vent d'Amédée Domenech, les spectateurs ont eu droit à un avant goût des phases finales qu'ils attendent avec impatience : du combat, du suspense et une victoire. Que demander de plus ?

Pour ce match, Brive rappelle ses cadres laissés au repos à Oyonnax. Bayonne ne met pas tous ses oeufs dans le même panier mais ne sacrifie pas ce déplacement.

 

Première période : un retard à l'allumage

Le vent est en faveur du CAB mais pas le jeu. A l'image de Brive la semaine dernière à Oyonnax, Bayonne joue relâché et sans pression. Samuel Marques se fait piéger par le vent et envoie la balle en ballon mort. Derrière, le pack bayonnais fait l'effort en mêlée et la rampe de lancement est en place. Les 3/4 enchainent parfaitement et Ordas lance Aymeric Luc le long de la ligne de touche qui inscrit le premier essai de la rencontre (0-5, 7'). Un essai qui refroidit Amédée Domenech. Brive a des difficultés à rentrer dans cette rencontre, pris dans le combat imposé par Bayonne. Mais le CAB parvient à mettre de l'avancée. L'essai est tout proche mais Franck Romanet commet un en-avant à quelques mètres de la ligne (14'). Le temps fort se poursuit et ça se passe bien le ballon. Axel Muller accélère et sert Rory Scholes qui va aplatir ... mais l'arbitre a vu un en-avant sur la dernière passe (18'). Malgré tout, les brivistes ne parviennent pas à imposer leur rythme et leur jeu. Ce qui permet à Bayonne de respirer et de revenir dans le camp adverse. A la suite d'une faute briviste, Tedder accentue l'avance des siens (0-8, 25'). Sur le renvoi, Brive joue rapidement et trouve l'espace libre dans lequel s'infiltre Romanet pour marquer. Sauf qu'on a joué trop vite et l'essai est annulé. Cependant, Brive réagit et fait l'effort en mêlée pour obtenir une pénalité. Buteur aujourd'hui en l'absence de Thomas Laranjeira, Stuart Olding inscrit les premiers points de son équipe (3-8, 28'). La rencontre ne se dispute pas sur un rythme effréné mais plutôt sur un faux rythme qui convient parfaitement aux bayonnais qui réalisent pour l'instant le match parfait. Les choses se compliquent pour Brive avec Axel Muller qui écope d'un carton jaune pour un plaquage à l'épaule sur Saubusse (35'). En mêlée, les brivistes font à nouveau l'effort mais cette fois, la pénaltouche est choisie. Le maul avance bien et s'écroule dans l'en-but mais l'essai n'est pas accordé. Ca chauffe sur la ligne bayonnaise et la digue finit par lâcher. Samuel Marques, au lieu de renvoyer ses avants à la charge, opte pour le petit côté et envoie Scholes dans l'en-but (8-8, 39').

Juste avant la pause, Rory Scholes surgit au bon moment pour le CAB

 

Après une entame très compliquée, Brive a redressé la barre en recollant à la marque juste avant la pause. Mais attention à cette équipe de Bayonne qui est tout sauf démobilisée pour cette rencontre et qui peut encore espérer coiffer au poteau Oyonnax pour la 2e place du classement.

 

Deuxième période : l'accélération autour de la 60e

Bayonne ne relâche pas les efforts et bénéficie désormais du vent. Le duel en mêlée est intense et ne trouve pas encore de vainqueur. Dans le camp briviste, les bayonnais gagnent une pénalité sur mêlée. Ordas remet les siens en tête au tableau d'affichage (8-11, 53'). Les basques continuent sur leur lancée et posent de plus en plus de problèmes aux brivistes qui n'y arrivent pas depuis le début du match. Bayonne enchaine les temps de jeu sur les 22 brivistes mais Said Hirèche vient gratter la balle. Brive contre-attaque depuis ses 22, Olding trouve un espace petit côté et remonte le ballon jusque dans le camp bayonnais. Les relais sont là, Olding intervient à nouveau et au bout de cette relance de 80 mètres, c'est Retief Marais qui marque le 2e essai du CAB (15-11, 59').

Une relance de 80 mètres du CAB qui a fait des dégâts à Bayonne

 

A l'heure de jeu, le CAB passe enfin devant au score et semble prendre le dessus physiquement. Les 3/4 accélèrent encore, Olding, à nouveau aux commandes du jeu, décale parfaitement Franck Romanet qui aplatit en coin le 3e essai briviste (20-11, 64'). Désormais, on respire mieux dans les travées d'Amédée Domenech. Mais Bayonne ne veut rien lâcher. Profitant d'un petit relâchement des brivistes, l'Aviron trouve un trou dans la défense. Delonca sert Duhan qui marque en coin sous la bronca. La raison ? Une passe en-avant entre le talonneur et son ailier mais non signalée par le corps arbitral. Un essai qui relance complètement le suspense dans ce match (20-18, 67'). Bayonne pousse fort en cette fin de rencontre et cherche à obtenir au moins une pénalité pour reprendre les commandes. Mais Matthieu Voisin et Said Hirèche s'unissent pour gratter plusieurs ballons qui font un bien fou à Brive. A quelques minutes de la fin, Brive obtient une mêlée à la suite d'un en-avant de Rouet. C'est parti pour un jeu de cache ballon parfaitement réalisé par le CAB qui fait tomber le chrono mais au moment de la sirène, l'arbitre ordonne une dernière mêlée, le ballon étant enterré dans le ruck. Le pack briviste souffre mais Vasil Lobzhanidze prend le ballon, dégage en touche et valide son nouveau succès à domicile de son équipe, sûrement le plus compliqué à obtenir. En tout cas, le travail est fait, Brive termine premier de la phase régulière et attend son adversaire pour la demi-finale.

 

Fiche technique

 

Brive : 3 essais de Scholes (39'), R.Marais (59') et Romanet (64') ; 1 transformation (59') et 1 pénalité (28') d'Olding ; 1 carton jaune pour Muller (35')

1 Chauvac (49' Devisme) - 2 Da Ros (42' Acquier) - 3 Bamba (59' Bekoshvili) - 4 Waqaniburotu (Cap) - 5 Lagrange (49' P.Marais) - 6 Voisin - 7 R.Marais - 8 Giorgadze (24'-34', 46' Hirèche) - 9 Marques (66' Lobzhanidze) - 10 Hervé (60' Mignardi) - 11 Muller - 12 Olding - 13 Le Bourhis - 14 Romanet (66' Jurand) - 15 Scholes

 

Bayonne : 2 essais de Luc (7') et Duhau (67') ; 1 transformation (67') de Tedder, 1 pénalité (25') de Saubusse, 1 pénalité (53') d'Ordas

1 Boniface (51' Iguiniz) - 2 Van Jaarsveld (51' Delonca) - 3 Taufa (38'-66' Mousset) - 4 Oulai (42' Boutaty) - 5 Jaulhac - 6 Van Lill (80' Van Jaarsveld) - 7 Battut (60' Heguy) - 8 Taofifenua (75' Battut) - 9 Saubusse (34' Rouet) - 10 Ordas (24'-34', 62' Tedder) - 11 Duhau (66' Tisseron) - 12 Muscarditz - 13 Tisseron (60' Barthélémy) - 14 Robinson - 15 Luc

 

En bref

Bayonne n'était pas venu en touriste et l'a démontré pendant 80 minutes dans un match où le spectacle a manqué un peu de technique mais l'intensité, la bataille et le suspense ont été présents. Malgré le vent, Brive a manqué son entame et s'est fait surprendre par Bayonne. Il était important de marquer juste avant la mi-temps. A l'heure de jeu, les brivistes ont accéléré et ont pris le score. Il a quand même fallu contenir la révolte basque mais c'est un parfait 15/15 à domicile qui est acté. Tout comme la demie à la maison dans 2 semaines. Il faudra bien se préparer et ne pas répéter l'entame de match car désormais, il n'y a plus de retour en arrière. Ce sont les phases finales et les matchs à élimination directe. Mais tout le monde veut jouer ce genre de matchs. Brive est désormais à 2 victoires de revenir en Top 14.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Bayonne dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Lyon 35
2 Bordeaux 34
 
7 La Rochelle 22
8 Brive 22
9 Pau 21
 
13 Agen 16
14 Stade Français Paris 10
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 10
Racing 92 30 34 Bordeaux
Clermont Ferrand 30 13 Agen
La Rochelle 22 13 Castres
Pau 9 19 Toulon
Montpellier 33 8 Lyon
Brive 26 21 Stade Français Paris
Toulouse 45 10 Bayonne
Résultats Top 14