Pro D2 : Avant match CA Brive - Aviron Bayonnais
Publié le dimanche 5 mai 2019 à 06:00

La dernière journée de la saison ne signifie pas la fin de la saison de Brive et de Bayonne. Les phases finales sont dans tous les esprits mais avant d'y penser totalement, il faut terminer le travail d'un côté comme de l'autre. Avant de peut-être se retrouver dans quelques semaines dans un match à l'enjeu bien plus important.

Officiellement, Brive n'est pas encore en demie tandis que Bayonne peut toujours croire à cette demie à domicile même si le destin des bayonnais est dans les mains d'Oyonnax. Du suspense en cette fin de dernière journée.

 

Bilan de la saison

Brive : 1er avec 87 points (18 victoires, 1 nul, 10 défaites)

Bayonne : 3e avec 82 points (17 victoires, 1 nul, 11 défaites)

 

Durant cette saison, Brive n'a jamais connu de contre coup quant à la relégation en Pro D2. Il a connu des tournants qui ont amené le club là où il est lors de cette 30e journée. En décembre, lors d'un bloc à la portée, les brivistes se sont pris les pieds dans le tapis lors de déplacements chez des équipes du bas de tableau. Une belle opportunité manquée d'asseoir sa domination sur le championnat. Le match de Biarritz a provoqué une première bascule dans la saison de Brive. Face à sa bête noire, les brivistes ont su résister malgré l'expulsion de Giorgadze en première période pour remporter ce premier match de 2019. Mais bien évidemment, le gros tournant fut pris lors du déplacement à Nevers. Dans un match plus que ciblé par l'équipe (à peine leur tournoi terminé, les 3 internationaux brivistes étaient dans le groupe), le CAB frappe un très grand coup sur le terrain d'un concurrent direct qui n'a cessé de chuter depuis. De son côté, Brive a continué sa montée en puissance au fil des semaines et des matchs jusqu'à assurer (quasiment) sa place en demi-finale lors d'une nouvelle victoire chez un concurrent direct. Cette fois, c'est Oyonnax qui a cédé face à des brivistes relâchés et décomplexés. Désormais, Brive a l'énorme pancarte de favori pour la remontée en Top 14. Certains clubs craquent sous cette pression, le CAB a déjà connu cet évènement il y a six ans et aimerait bien reproduire le même résultat avec un retour en division supérieure.

L'intersaison a été animée du côté de la Nive avec notamment l'arrivée de Yannick Bru en entraineur en chef de l'Aviron. Bayonne est dans le groupe des favoris à la montée. Cette saison, les bayonnais ont fonctionné par série. Les basques se mettent dans le bon rythme d'entrée de jeu avec 3 victoires et 1 nul à leurs 5 premiers matchs. Vient alors le derby et Biarritz s'impose à domicile et reste invaincu face à son rival historique. Derrière, Bayonne se remet bien avec 7 victoires en 9 matchs (dont 2 séries de 3 victoires de rang). L'Aviron conclut la première partie de saison par une défaite à Provence mais elle est plus que satisfaisante pour les hommes de Bru. Le passage en 2019 ne semble pas avoir ralenti Bayonne qui enchaine 4 succès de rang entre fin janvier et février. C'est alors que le train déraille. Aurillac inflige une belle claque aux basques et cela va enclencher une série de 5 défaites en 6 matchs. Surtout, l'Aviron perd face à des concurrents directs comme Mont de Marsan, Vannes, Angoulême et surtout la 2e manche du derby à domicile face à Biarritz. La victoire bonifiée face à Massy permet à Bayonne d'assurer un barrage à domicile mais son destin ne dépend plus de lui et il faudra attendre une bonne nouvelle d'Angoulême pour obtenir ce billet direct vers les demies. C'est le charme d'une dernière journée à suspense.

 

Les hommes forts

Après un roulement la semaine dernière à Oyonnax, le CAB remet ses cadres dans le bain. "L'ancien" François Da Ros sera encadré par les jeunes Simon-Pierre Chauvac et Demba Bamba qui explosent en cette saison en Pro D2. Tout comme Said Hirèche, Dominiko Waqaniburotu est sous la menace de manquer un match en finale en cas d'un carton jaune (ce qui serait le 3e cette saison, synonyme d'un match de suspension). Le trio Marais - Voisin - Giorgadze est une 3e ligne complémentaire et qui fonctionne bien ensemble même si c'est la première saison d'existence. Après son gros match la semaine dernière, la charnière Marques - Hervé est reconduite. Les ailiers du CAB ont eu du mal à mettre le compteur en marche mais à l'image de Franck Romanet et Axel Muller, les essais s'ajoutent en cette fin de saison. Absents depuis quelques semaines, Peet Marais, Said Hirèche et Joris Jurand sont de retour dans le groupe du CAB juste avant le début des phases finales.

Bayonne a fait une belle trouvaille à l'intersaison avec le talonneur namibien Torsten Van Jaarsveld, déjà auteur de 6 essais. Dion Evrard Oulai amène de la puissance au sein d'une 2e ligne où on retrouve l'ancien briviste Adam Jaulhac. La 3e ligne est complémentaire elle aussi et va livrer un beau duel face à son homologue. Emmanuel Saubusse amènera toute son expérience à une ligne de 3/4 très jeune qui pourrait très bien être celle de l'équipe Espoirs comme l'a révélé Yannick Bru. De la jeunesse donc et du talent comme le montrent les 5 essais en 8 matchs d'Arthur Duhau, les 3 essais en 6 matchs de Manuel Ordas ou l'émergence de la paire de centres Julien Tisseron et Peyo Muscarditz. Le banc fait aussi ce mélange entre l'expérience (Delonca, Iguiniz, Boutaty, Rouet) et la jeunesse (Mousset, Heguy, Tedder).

 

Bilan et confrontations

Brive (à domicile) : VVVVVVVVVVVVVV

Colomiers (27-17), Béziers (27-6), Aurillac (36-14), Angoulême (31-18), Montauban (15-3), Nevers (31-13), Oyonnax (21-20), Bourg en Bresse (52-14), Biarritz (36-26), Massy (37-13), Vannes (61-14), Provence (45-14), Mont de Marsan (29-27), Carcassonne (54-17)

 

Bayonne (à l'extérieur) : VDDDVDVDDVDDDD

Massy (12-21), Oyonnax (18-16), Biarritz (22-6), Carcassonne (22-10), Montauban (14-25), Béziers (30-13), Colomiers (0-6), Provence (21-16), Nevers (23-17), Bourg en Bresse (15-21), Aurillac (41-27), Mont de Marsan (17-13), Vannes (23-18), Angoulême (22-18)

 

Après une campagne compliquée la saison dernière en Top 14, Brive a plus que redressé la barre à domicile. Personne ne s'est imposé à Amédée Domenech et le CAB est la seule équipe invaincue à domicile. La première place de Brive a été batie grandement sur ce parcours sans faute. Plus qu'un match pour terminer invaincu en phase régulière. Mais attention à Bayonne qui s'est montré adroit à l'extérieur. Les 4 victoires et les 21 points situent l'Aviron dans le haut du classement de la Pro D2 (seuls Brive et Vannes ont fait mieux et Oyonnax a le même total). Par contre, les basques ont souffert chez les gros du championnat car les 4 succès ont été obtenus face aux équipes du bas de classement. Bayonne parviendra-t-il à obtenir un succès chez une équipe du haut de tableau juste avant le début des phases finales ?

Les duels entre Brive et Bayonne ont des souvenirs du Top 14. Si le CAB a de grosses difficultés à Jean Dauger, c'est un peu moins le cas à Amédée Domenech mais Bayonne a trouvé le moyen de s'imposer à 3 reprises sur les 9 derniers voyages. La dernière victoire basque en Corrèze remonte en janvier 2011 sur le score de 26 à 18. Point positif : Brive reste malgré tout sur 4 victoires de suite face à l'Aviron.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Bayonne (coup d'envoi à 14h30, arbitre : Mr Pierre-Baptiste Nuchy)

 

Pour le CA Brive : 1 Chauvac - 2 Da Ros - 3 Bamba - 4 Waqaniburotu (Cap) - 5 Lagrange - 6 Voisin - 7 R.Marais - 8 Giorgadze - 9 Marques - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Olding - 13 Le Bourhis - 14 Romanet - 15 Scholes

Remplaçants : 16 Acquier - 17 Devisme - 18 P.Marais - 19 Hireche - 20 Lobzhanidze - 21 Mignardi - 22 Jurand - 23 Bekoshvili

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour Bayonne1 Boniface - 2 Van Jaarsveld - 3 Taufa - 4 Oulai - 5 Jaulhac - 6 Van Lill - 7 Battut - 8 Taofifenua - 9 Saubusse - 10 Ordas - 11 Duhau - 12 Muscarditz - 13 Tisseron - 14 Robinson - 15 Luc

Remplaçants : 16 Delonca - 17 Iguiniz - 18 Boutaty - 19 Heguy - 20 Rouet - 21 Tedder - 22 Barthélémy - 23 Mousset

Absents : Duputs (commotion), Collet (genou), Jané (genou), Ducat (genou), Koster (commotion), Baget (épaule), Ayarza (cheville), Whyte (cou), Darlet (genou)

 

Image : CABCL

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14