Tristesse et déception, le CAB nous laisse là, sidéré par cette énième défaite
Publié le dimanche 3 mars 2019 à 12:30

Il est des matchs que l’on n’oublie pas, celui du CAB face à Bourg-en-Bresse sera de celui-là.

Ce match a été, surtout à partir de la seconde période, une véritable torture. Ne pouvant pas voir le match, c’est à la radio qu’on l’a suivi, et pour un supporter, il n’y a rien de pire. Le son sans l’image… on écoute, on imagine mais on ne voit pas. Le stress est plus fort, le doute nous envahit plus facilement et les sentiments sont amplifiés. Ce n’est pas la 1ère fois qu’on vit un match par la radio, mais il y aura un avant Bourg et un après. Maintenant ce sera avec les images ou rien du tout et on attend le résultat. On ne veut plus revivre ça.

20h00, on est prêt dans le salon, l’enceinte Bluetooth à côté. Le coup d’envoi est donné à Bourg-en Bresse. On est comme beaucoup. On pense que le match va être tendu, les bressans voulant absolument se sauver. Mais quelque part, on est rassuré par la prestation du CAB face à Vannes et on est sûr que le match de Montauban a vraiment provoqué un déclic.

Pourtant on a à peine le temps de se mettre dans le match que le capitaine Saïd Hireche écope d’un carton jaune pour un déblayage jugé dangereux (2’).  N’ayant pas l’image, on ne peut juger cette décision, mais elle nous semble un peu rapide. Juste le temps d’avaler la sanction du carton que c’est une pénalité qui passe entre les poteaux pour Bourg 3-0 (4’). En plus du carton, ça fait déjà beaucoup.

On entend bien que les bressans montrent une envie décuplée en ce début de rencontre. Mais ce sont les brivistes qui partent à la conquête et les bressans sont à la faute.

Pénalité pour Brive que Thomas Laranjeira convertit en 3 points, 3-3 (10’).

Les compteurs sont remis à zéro. Maintenant les gars, il faut sortir le grand jeu ! Pourtant, on entend qu’il y a des difficultés pour effectuer la mêlée, notre secteur de prédilection. Ça fait peur et présage rien de bon. Saïd Hireche revient enfin sur le terrain. 15 contre 15, maintenant on met la machine en route.

Effectivement suite à un plaquage haut de Bourg, Stuart Olding trouve une pénaltouche à 22 mètres. Et là, le commentateur s’emballe, on le suit. Franck Romanet s’est échappé, il évite plusieurs plaquages ! On sautille sur le canapé, imaginant cette course et c’est l’essai ! Comme pour marquer le coup, on serre le coussin d’à côté sur notre ventre comme si nous aussi on aplatissait. Thomas Laranjeira transforme, 3-10 (18’). On respire un peu plus. La machine corrézienne est en marche !

Mais Bourg décide de revenir à la conquête et arrive jusqu’aux 22 mètres brivistes. On entend que c’est une bataille défensive pour les brivistes. On serre les points. Bourg est menaçant ... Ils sont sur les 5 mètres … et l’arbitre arrête l’action. Sans images, on se détend un peu et nouveau coup sur la tête. Carton jaune pour Enzo Hervé pour apparemment un plaquage haut (24’). Hervé à son tour est prié de rejoindre le banc de touche, Brive est de nouveau à 14.

Chouvet pour Bourg tape la pénalité et réduit le score 6-10 (25’).

On repasse dans l’inquiétude. Le coussin de tout à l’heure commence à souffrir tellement on le malmène, mais il faut bien passer ses nerfs et son angoisse. Surtout que les Bressans profitent de leur supériorité numérique pour attaquer, la ligne briviste ne cède pas. C'est une véritable guerre dans les duels ! Mais, malgré leur bonne défense, les brivistes se remettent à la faute ! Bourg ne veut pas en rester là et tente une nouvelle pénaltouche. Cette fois-ci, c’est la bonne. Essai de pénalité pour Bourg-en-Bresse, 13-10 (33’). Le coussin vole ! C’est fou comme on a des réactions exacerbées sans les images.

On discute, on se dit que Brive retombe dans ses travers. Trop de fautes, trop de pénalités contre nous ! Et la voix emballée du commentateur nous fait taire. Brive est reparti à l’attaque avec un maul dévastateur qui s’avance au plus près de la ligne et permet à Thomas Acquier d’inscrire le 2ème essai briviste ! Transformation réussie pour Thomas Laranjeira, 13-17 (40’)

C’est la mi-temps. Brive malgré tout fait preuve de réalisme et de réaction. On se dit que Jérémy Davidson va remettre les pendules à l’heure et que la 2ème période va nous permettre de confirmer cette avance au score et de l’emporter. Du coup, bière pour tout le monde !

Le match reprend.

D’entrée, Bourg passe à l’offensive et se voit récompenser d’une pénalité. Chouvet la passe tranquillement, 16-17 (43’). En 4 minutes, on a déjà été rattrapé au score ! Ça continue par un nouveau duel entre les deux équipes mais Brive est encore à la faute et nouvelle pénalité pour Bourg que Chouvet rate (47’). On n’est pas plus rassuré que ça.

Que font nos joueurs ?

Touche sur les 25 mètres brivistes pour Bourg. Perrin s’échappe, lancé comme un boulet de canon, passe le rideau défensif et essai (50’). Transformation de Chouvet, 21-17 (51’).

Autant dire que les verres de bière restent sur la table.

On est sidéré ! 10 points en 10 minutes pour Bourg-en-Bresse. On retombe dans nos travers !

On éloigne l’enceinte Bluetooth de peur d’une réaction un peu trop spontanée. On se reparle et de nouveau la voix du commentateur s’emballe. On sautille, on bouge sur le canapé.

Brive est reparti à la conquête et les bressans se mettent à la faute. Pénalité pour Brive, Olding tape en touche à 5 mètres. Un maul est de nouveau formé et essai de Brive de So’otala Fa'aso'o en force. (57’). Thomas Laranjeira transforme, 23-24 (58’), c’est un 100% pour Laranjeira ! On repasse devant au score, mais l’ambiance est lourde.

Le niveau des bières n’a presque pas bougé. On n’ose pas trinquer à l’essai de peur de porter malheur…. Si on avait su !

Bourg-en-Bresse est touché physiquement, plusieurs joueurs semblent dans le dur mais l’équipe repart à l’attaque. Elle se heurte à un véritable mur édifié par le CAB.

On se déride un peu. On espère une contre-attaque briviste pour profiter de la faiblesse physique bressane.

Ce qu’on a oublié, c’est l’indiscipline briviste et la contre-attaque se solde par une pénalité que Viard passe, 26-24 (69’).

C’est là qu’on entend « Tu vas voir, ils vont nous faire la même qu’à Montauban ! » Non, faut y croire !

Brive hérite d'une pénalité suite à un ballon porté écroulé (72’). Pénaltouche, charge des brivistes,  les bressans résistent tant bien que mal jusqu’à commettre une faute. Pénalité et 3 points que Thomas Laranjeira apporte à Brive 26-27 (75’).

Et c’est une fin de match insoutenable avec un chassé-croisé des deux équipes.

Le temps passe mais sans images, on ne sait pas où on en est. 

Mêlée pour Bourg sur les 22 brivistes et de nouveau on entend : « la même qu’à Montauban, je te dis, tu vas voir ! »

Et malheureusement c’est bien le même scénario.

Ravier écarte sur Viard plein axe et bien servi, Santallier résiste au dernier défenseur briviste pour aller en coin derrière la ligne, 31-27 (80’). Transformation ratée ce qui nous donne droit au bonus défensif mais on s’en fout !

On est tétanisé, déboussolé, déçu, en colère, triste. On ne comprend pas comment on a pu encore passer à côté d’un match qu’on doit gagner.

Effectivement « la même qu’à Montauban ! »

On y croyait tellement à cette victoire, au renouveau du CAB. En fait, Montauban, que les joueurs avaient « soi-disant » en travers de la gorge, n’a pas servi de leçon. On ne sait plus quoi dire, quoi faire.

Après une nuit agitée, on a toujours ce ventre dérangé, cette tristesse et déception.  On peut encore rester dans les 6 de Pro D2 et attaquer les phases finales. Mais, alors qu’on pourrait être un ogre de Pro D2, on fait le Petit Poucet à l’extérieur.

La question débat ? A retrouver sur Copains and Binouzes Rugby Brive. Venez débattre avec nous.

Sébastien Marin, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 24
Mont de Marsan 17 13 Bayonne
Massy 24 27 Béziers
Oyonnax 46 6 Aurillac
Colomiers 23 19 Montauban
Soyaux-Angoulême 23 19 Carcassonne
Bourg en Bresse 18 16 Nevers
Brive 45 14 Provence Rugby
Biarritz Vannes
Résultats Top 14