Brive termine par une défaite face au Racing 92 (17-19)
Publié le samedi 28 août 2021 à 06:00

C'était la dernière répétition avec les grands débuts dans une semaine. Après plusieurs semaines de préparation, Brive et le Racing 92 mettent fin à ce chapitre estival lors d'un match amical. Un match qui a des airs de Top 14. Brive devra attendre pour connaitre le gout de la victoire.

 

Les XV de départ

Pour Brive

1 Chauvac - 2 Acquier - 3 Thomas - 4 Zafra - 5 Ratuva - 6 Bruges - 7 Voisin (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 Lobzhanidze - 10 Abzhandadze - 11 Tournebize - 12 Danovaro - 13 Galala - 14 Douglas - 15 Jurand

Remplaçants : 16 Thompson-Stringer - 17 Brennan - 18 Karkadze - 19 Jouannet - 20 Japaridze - 21 Tapueluelu - 22 Lebas - 23 Lees - 24 Hirèche - 25 Kamikamica - 26 Abadie - 27 Sanga - 28 Hervé - 29 Bituniyata - 30 Galletier - 31 Lee - 32 Tuicuvu - 33 Van Eerten

 

Pour le Racing 92

1 Ben Arous - 2 Baubigny - 3 Gomes Sa - 4 Le Roux - 5 Palu - 6 Lauret - 7 Chouzenoux - 8 Tanga - 9 Machenaud - 10 Gibert - 11 Taofifenua - 12 Fickou - 13 Vakatawa - 14 Dupichot - 15 Beale

Remplaçants : 16 Oz - 17 Kolingar - 18 Chat - 19 Jones - 20 Vaiotu - 21 Le Garrec - 22 Volavola - 23 Imhoff - 24 Klemenzcak - 25 Gogichasvili - 26 Maiau - 27 Kharaishvili - 28 Hemery - 29 Salman - 30 Leraitre

 

Faits marquants

A Brive

2 essais par Karkadze (69') et Bitnuiyata (70')

2 transformations d'Hervé et 1 pénalité (4') d'Abzhandadze

1 carton jaune pour Acquier (20')

 

Au Racing 92

3 essais par Vakatawa (28') et Imhoff (44', 55')

2 transformations de Machenaud (28') et Le Garrec (55')

 

Le résumé

Sous le soleil lotois de fin de journée, brivistes et racingmen entament la rencontre. Rapidement, Brive s'installe dans le camp adverse et obtient une pénalité sur les 22 mètres. Tedo Abzhandadze ouvre le score (3-0, 4'). Mais le Racing 92, avec une équipe quasiment type, se montre dangereux dès que le ballon est dans les mains. Donovan Taofifenua déchire la défense briviste mais n'assure pas sa passe derrière. L'alignement briviste se montre efficace en volant deux touches consécutives et Tom Danovaro tente d'en profiter mais la passe ne parvient pas à un de ses coéquipiers venu au soutien. Mais petit à petit, le Racing 92 commence à faire parler sa puissance. Sur une pénaltouche, le maul avance bien mais est écroulé. Thomas Acquier écope d'un carton jaune (20'). Le Racing 92 fait le siège de l'en-but mais c'est Brive qui en sort vainqueur en remportant la pénalité sur une mêlée (25'). Mais les visiteurs ne renoncent et lancent une grosse attaque qui balaie la largeur. A la fin, la chance sourit aux audacieux. Tandis que la ligne de passe est coupée, le ballon prend la direction de l'en-but et Virimi Vakatawa est le plus prompt pour aplatir (3-7, 28'). Brive subit le jeu en cette fin de première période mais limite la casse en infériorité numérique. Si les intentions sont là, il y a du déchet comme sur cette dernière poussée du Racing 92 qui va commettre un en-avant alors que l'essai était tout proche.

La seconde période reprend avec de nombreux changements des deux côtés. Si Brive avait bien contenu le collectif du Racing en première période, la première partie de la seconde période va être un cauchemar pour le CAB. Brive est privé de ballons, est indisicpliné et laisse par conséquent les visiteurs s'installer dans leurs 22 mètres. Les avants tentent d'y aller en force mais les brivistes repoussent les premières tentatives. Sauf qu'ils sont fixés dans l'axe, ce qui laisse des espaces au large. Le ballon sort rapidement et Juan Imhoff termine l'action en coin (3-12, 44'). La maitrise et la puissance du Racing empêche Brive de respirer qui résiste comme il peut en défense. Alors que le CAB s'était donné un peu d'air en sortant de ses 22 mètres, Imhoff va faire parler toute sa technique. Récupérant le ballon au milieu du terrain, l'ailier argentin va profiter d'une montée défensive un peu hasardeuse pour s'engouffrer dans un trou. Derrière, vitesse et classe technique font la différence. Un slalom géant qui porte la marque à 19 à 3 pour le Racing (55'). Le score grossit rapidement mais Brive est privé de munitions donc il n'y a rien d'étonnant. A peine entré en jeu, Guillaume Galletier sonne la révolte avec un gros franchissement même si l'action ne débouchera pas sur un essai. Brive continue à être pénalisé mais petit à petit commence à remettre la main sur la balle. En quelques minutes, le match va changer de visage. Derrière une mêlée, Paul Abadie accélère et rapproche l'équipe de la ligne d'en-but. Si Kitione Kamikamica est stoppé sur la ligne, Vano Karkadze passe la ligne (10-19, 69').

A peine le temps de se rasseoir qu'il faut déjà se relever ! Enzo Hervé apporte le danger dans les 22 du Racing et sert Setareki Bituniyata qui franchit, efface le dernier défenseur et marque l'essai (17-19, 70').

En deux actions, Brive relance totalement la rencontre et peut désormais croire en la victoire. A quelques minutes de la fin, le Racing 92 se fait pénaliser sur ses 40 mètres. Enzo Hervé prend les points. Malheureusement, comme face au Stade Français il y a deux semaines (la tentative est plus longue et plus difficile), le jeune buteur briviste ne trouve pas la cible et manque la balle de match (78'). La dernière attaque ne donnera rien et le Racing 92 repart victorieux du Lot face au CAB.

 

Conclusion

Il y a quelques saisons, Brive était le champion des matchs amicaux mais avait du mal à faire le transfert vers le championnat par la suite. En amical face aux équipes parisiennes, le CAB repart bredouille, de peu, en ayant à chaque fois la balle de match au bout du pied. Par rapport au précédent match amical, il y a eu du mieux et du moins bien. L'intensité se rapprochait de celle du Top 14 et Brive a essayé de contenir la puissance du Racing 92. Mais l'indiscipline a été très (trop) présente. En début de seconde période, les brivistes ont explosé et n'ont pas vu le ballon pendant de longues minutes. Par contre, ils n'ont pas lâché et ont su profiter d'une baisse de régime du Racing pour revenir dans le match en deux attaques. La conquête a besoin de se corriger tout comme la défense, prise sur quelques montées en pointe. Une bonne partie des joueurs ont pu avoir du temps de jeu pendant ce mois d'août. Désormais, place au Top 14 et la réception de Perpignan. En espérant un même résultat que face à Bayonne il y a un an.

 

Images : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Bordeaux 33
 
9 Pau 22
10 Brive 21
11 Toulon 20
 
13 Biarritz 18
14 Perpignan 18
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 11
Perpignan 26 24 Clermont Ferrand
Montpellier 25 24 Castres
La Rochelle 36 8 Pau
Biarritz 17 14 Stade Français Paris
Toulon 19 13 Lyon
Toulouse 18 11 Brive
Racing 92 Bordeaux
Résultats Top 14