Finale Pro D2 : Avant match CA Brive - Aviron Bayonnais
Publié le dimanche 26 mai 2019 à 06:00

Depuis des mois, c'est le match que tout le monde souhaite disputer. Seulement deux équipes peuvent y être. Brive et Bayonne se disputent le titre de champion de France de Pro D2 et le billet vers le Top 14 qui va avec. Seule la victoire sera belle, le reste n'a que peu d'importance.

La saison a commencé par un Bayonne - Brive et va se terminer par un Brive - Bayonne. Les équipes ont bien changé depuis le mois d'août mais désormais l'objectif est le même : soulever le bouclier.

 

Bilan de la saison

Brive : 1er avec 91 points (19 victoires, 1 nul, 10 défaites). Victoire en demie contre Vannes (40-20)

Bayonne : 3e avec 83 points (17 victoires, 1 nul, 12 défaites). Victoires en barrage contre Nevers (32-26) et en demie à Oyonnax (34-38)

 

Un club relégué peut mettre du temps à digérer sa bascule en division inférieure. Mais Brive ne s'est pas écroulé face à la Pro D2. Certes, l'entrée en matière du côté de Bayonne (tiens tiens !) a été compliquée mais après, les victoires se sont enchainées notamment à domicile. Pour jouer les premiers rôles, vous devez l'emporter à l'extérieur. Le CAB a débloqué le compteur du côté de Vannes, équipe solide dans son stade de la Rabine. Les brivistes commencent à monter en pression en l'emportant face à Nevers et Oyonnax à domicile. L'enchainement ne se fait pas à l'extérieur avec plusieurs bonus défensifs. Il faut finalement attendre l'année 2019 et la deuxième partie de saison pour voir le CAB accélérer et prendre petit à petit la main sur le championnat. Le gros tournant de la saison intervient du côté de Nevers. Face à un concurrent direct, les brivistes réalisent un énorme coup en s'imposant dans un stade jusque là invaincu. Dès lors, les brivistes sont irrésistibles et se rapprochent de la tête jusqu'à la prendre en profitant de l'épuisement des autres équipes du Top 6 (excepté Vannes). Des victoires à Oyonnax et contre Bayonne valident la première place du CAB à l'issue de la saison. Alors que les phases finales s'ouvrent, Brive ne fait dans la demi-mesure en battant Vannes, pour la 3e fois cette saison, et se qualifie pour la finale. Le retour en Top 14 se rapproche. Plus qu'une victoire et c'est fait.

Bayonne ne vise pas forcément la montée dès cette saison mais l'arrivée de Yannick Bru montre que l'entraineur n'est pas seulement là pour jouer le milieu de tableau. L'équipe est jeune mais c'est un mélange entre jeunesse et expérience. Le début de saison est bon mais une zone d'ombre est présente au milieu : la défaite à Biarritz. Cela n'affecte pas trop les bayonnais qui réagissent avec une série impressionnante de 7 victoires en 9 matchs. L'Aviron réussit sa première partie de saison et commence bien l'année 2019 avec notamment 4 victoires de rang. Bayonne est bien placé en haut du classement. C'est alors, et sans vraiment prévenir, que les bayonnais subissent un gros coup de fringale. Les défaites s'enchainent (5 en 6 matchs) et surtout, elles se passent face à des concurrents directs comme Mont de Marsan, Vannes, Angoulême et Biarritz qui remporte donc les 2 manches du derby cette saison. Alors qu'une place directe vers les demies était encore possible, cette série noire repousse Bayonne vers les barrages. Un succès bonifié face à Massy valide ce barrage à domicile mais le miracle de la dernière journée n'interviendra pas et Bayonne devra jouer un match supplémentaire durant les phases finales. Cela n'a pas été simple face à Nevers mais les bayonnais s'en sortent et se hissent en demi-finale. Pas favori, l'Aviron, pourtant loin derrière au score à la pause, réussit une véritable "remontada" pour assomer Oyonnax qui est KO debout. Direction désormais Pau pour y disputer la finale. Comme à Oyonnax, Bayonne n'a rien à perdre et sera poussé par le peuple bleu et blanc venu en voisin. Désormais, ce sont quasiment deux matchs à domicile qui s'offrent à l'Aviron pour revenir en Top 14.

 

Les hommes forts

Pourquoi changer une équipe qui tourne et qui gagne ? Brive se présente avec quasiment tous ses hommes forts pour la finale. Mais il y a bien le "quasiment" car il va manquer deux joueurs importants du dispositif : Retief Marais et Demba Bamba. L'activité du sud-africain va manquer tandis que la puissance de l'international français aurait pu être un plus lors de cette finale. Malgré tout, Brive va faire front et va s'appuyer sur des hommes forts comme Peet Marais (qui sort d'une grosse demie), Thomas Laranjeira (son jeu et sa précision face aux perches), Stuart Olding (polyvalence et vista) ainsi qu'un trident arrière qui commence à trouver régulièrement le chemin de l'en-but adverse. Le banc aura son importance au moment de conclure la partie et l'expérience des Acquier, Waqaniburotu et Mignardi sera très utile.

Quand vous réalisez un exploit pour accéder à la finale, pourquoi changer l'équipe ? La première ligne sera dans le combat avec Iguiniz - Van Jaarsveld - Taufa. Incertain, Van Lill tient sa place et va livrer un beau duel face à Marais. La 3e ligne est très complémentaire avec notamment la puissance de Taofifenua. Beau mélange entre expérience et jeunesse à la charnière avec Rouet et Ordas qui a gagné sa place en 10 depuis quelques semaines. Pas évident de remplacer Muscarditz mais à Oyonnax cela s'est bien passé avec le duo Barthélémy - Robinson. Même s'il n'a plus ses jambes de 20 ans, Boutaty va amener son expérience et son "vice" dans les zones de ruck. Le jeu au pied de Bustos Moyano pourrait aider Ordas et Tedder en fin de match quand il faut avoir de la glace dans les veines.

 

Bilan et confrontations

Les deux équipes ont des bilans presque identiques mais au final, Brive a été supérieur à Bayonne. A domicile, Brive est resté le seul club invaincu tout au long de la saison tandis que Bayonne a été surpris à deux reprises (1 nul et 1 défaite). A l'extérieur, les deux clubs ont connu 4 succès (en plus d'un nul pour le CAB). Brive s'est notamment illustré face aux gros en s'imposant à Vannes, Angoulême, Nevers et Oyonnax. Mais Bayonne, grâce à sa victoire en demie à Oyonnax, a frappé très fort et cela a marqué les esprits à une semaine de la finale.

La finale est officiellement sur terrain neutre mais la proximité entre Bayonne et Pau donne un avantage aux basques. Le CAB n'aime pas vraiment ses déplacement dans les Pyrénées Atlantiques et notamment sur la côte basque. A l'aller, Bayonne s'était imposé sur le score de 30 à 17 tandis que Brive prenait sa revanche, mais plus difficilement, au retour sur le score de 20 à 18.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Bayonne (coup d'envoi à 14h, arbitre : Mr Adrien Descottes)

 

Pour le CA Brive : 1 Devisme - 2 Da Ros - 3 Johnston - 4 P.Marais - 5 Uys - 6 Voisin - 7 Hireche (Cap) - 8 Giorgadze - 9 Marques - 10 Laranjeira - 11 Muller - 12 Olding - 13 Galala - 14 Romanet - 15 Scholes

Remplaçants : 16 Acquier - 17 Chauvac - 18 Waqaniburotu - 19 Fa'aso'o - 20 Lobzhanidze - 21 Mignardi - 22 Jurand - 23 Bekoshvili

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour Bayonne1 Iguiniz - 2 Van Jaarsveld - 3 Taufa - 4 Van Lill - 5 Jaulhac - 6 Heguy - 7 Battut (Cap) - 8 Taofifenua - 9 Rouet - 10 Ordas - 11 Duhau - 12 Barthélémy - 13 Robinson - 14 Latunipulu - 15 Tisseron

Remplaçants : 16 Delonca - 17 Boniface - 18 Boutaty - 19 Beattie - 20 Saubusse - 21 Tedder - 22 Bustos Moyano - 23 Mousset

Absents : Duputs (commotion), Collet (genou), Jané (genou), Ducat (genou), Koster (commotion), Baget (épaule), Ayarza (cheville), Whyte (cou), Darlet (genou), Muscarditz (ischios), Arganèse, Oulai, Du Plessis

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14