European Rugby Challenge Cup : Avant match Gloucester - CA Brive
Publié le jeudi 16 octobre 2014 à 10:00

Et c'est parti pour toute nouvelle campagne européenne ! Changement de propriétaire, changement de décor ... tout change ou presque. Car ce jeudi soir, le premier duel entre les anglais de Gloucester et les français de Brive va dessiner en partie la route vers la première place de ce groupe de Challenge Cup. Gloucester ne veut pas se manquer à domicile et Brive n'a rien à perdre. Il faut faire bonne impression pendant une soirée d'ouverture.

L'affiche du match de Challenge Cup entre Gloucester et le CA Brive 

Soir de premières

Nouvelle saison, nouvelle campagne européenne. Mais cette campagne a l'odeur du neuf car tout a changé. Exit l'ERC, la H-Cup et la Amlin Challenge Cup. Place désormais à l'EPCR (European Professional Club Rugby), à la Champions Cup et à la Challenge Cup. Ce soir, Gloucester et Brive ont la chance d'inaugurer ce nouveau spectacle. Beaucoup de personnes ont travaillé dans l'ombre, il est temps de passer à la lumière.

Gloucester est un club historique du rugby anglais (fondé en 1837) qui a accueilli plusieurs joueurs français par le passé (PSA, Azam, Califano, Collazo, Yachvili, Mercier et Simon). Le club est rôdé aux joutes européennes mais a du mal à se stabiliser dans le championnat domestique : 3e en 2011, 5e en 2013 et 9e en 2012 et 2014. Pour trouver de la régularité dans les résultats et goûter aux phases finales anglaises et européennes, les dirigeants du club de l'ouest de l'Angleterre ont jeté leur dévolu sur l'ancien maître à jouer de l'Ulster et de l'Irlande, David Humphreys alors entraineur de l'Ulster. L'équipe fourmille d’internationaux et au moment de commencer la Challenge Cup, a bien commencé sa saison au vu des nombreux changements entourant le terrain. Et pourtant, la saison a commencé très mal. En déplacement à Northampton, Gloucester passe complètement à côté et encaisse un sévère 53-6 chez les champions en titre. Mais les Cherry and Whites vont vite réagir et se défaire d'une équipe de Sale accrocheuse. La partie est mal engagée à la pause (17-6 pour Sale) mais la seconde période est renversante et Gloucester s'impose 34-27 avec 19 points de son buteur écossais Greig Laidlaw. Les supporters attendent confirmation contre Exeter mais l'équipe "poil à gratter" du championnat confirme sa réputation en venant s'imposer 25-22. Encore une fois, Gloucester se manque sur la première période et finit cette fois un peu court au tableau d'affichage. Cette défaite à domicile va être effacée par une nette victoire sur le terrain des London Welsh 41 à 6. Les 6 essais, la victoire et le bonus offensif font du bien au moral alors que le jeu prôné par Humphreys commencent à porter ses fruits. Au contraire des premiers matchs, Gloucester réalise une première mi-temps surréaliste contre un Leicester méconnaissable mais finalement conforme à son début de saison. 3 essais et un score de 30 à 9 à la pause envoie Gloucester vers un 2e succès d'affilée dans le championnat (33-16). Seule fausse note de la journée : l'absence de bonus offensif. Après cette belle victoire qui replace Gloucester dans le haut du classement, voilà qu'arrive le deuxième test à l'extérieur. Après Northampton en ouverture, ce sont les Saracens qui attendent Gloucester. Le match est serré, âpre et Gloucester fait mieux que de résister mais un carton jaune change la donne. Les Saracens prennent définitivement la tête mais Gloucester parvient tout de même à arracher un bonus défensif mérité qui ponctue un bon début de saison. Après 6 journées, Gloucester est 5e ex-æquo avec 15 points (3v - 3d). Deux groupes sont en train de se former dans le championnat : Northampton, Saracens, Exeter et Bath (les deux derniers avec 20 pts) d'un côté et Wasps, Gloucester, Harlequins et Leicester de l'autre. Au retour des coupes d'Europe, les dynamiques pourraient s'inverser et les groupes se modifier. Après la réception de Brive et le déplacement à Oyonnax, Gloucester va renouer avec le championnat national avec un alléchant Gloucester - Harlequins.

Comme chaque saison, la priorité est donnée au championnat et non au Challenge. Le maintien plutôt que les phases finales de la "petite" coupe d'Europe. Ça se conçoit car en Pro D2, il n'y a plus de coupe d'Europe. Cette saison, ce point de vue prend encore plus de sens car Brive n'a pas commencé sa saison comme il aurait voulu. La victoire bonifiée contre La Rochelle ressemblait un peu à l'arbre qui cache la forêt. Dans les semaines qui suivirent, le CAB va broyer du noir et va passer de la première à la dernière place du Top 14. 4 défaites en 5 matchs et des maux aussi profonds les uns que les autres : conquête, indiscipline, attaque, défense. Toulouse sera le seul rayon de soleil de ce marasme qui va atteindre son paroxysme contre Toulon. Le RCT est impitoyable et inflige au CAB sa défaite la plus importante de son histoire à domicile (53-13 et 8 essais encaissés). Mais cette claque va réveiller les brivistes qui vont montrer un tout autre visage au cours des semaines à venir. La conquête est de retour, la discipline est là et l'attaque fait feu de tout bois. Une grosse performance contre Bordeaux replace Brive sur la bonne voie. Le déplacement au Racing a permis à certains joueurs de se montrer et le CAB n'est pas passé loin d'un exploit mais manque le bonus défensif. Le bonus défensif est au rendez-vous à Grenoble mais les brivistes étaient venus chercher autre chose de plus gros : la victoire. A quelques centimètres près, à une transformation près, Brive aurait eu ces 4 points vitaux pour le classement mais finalement échoue à un petit point de cet objectif. Après quelques semaines difficiles, le CAB s'est remis dans le droit de chemin. A lui d'y rester désormais.

Débuter la campagne européenne à Gloucester n'est pas évident mais comme ça, cela enlève toute pression sur les épaules des brivistes qui n'auront rien à perdre. Dans le passé, la 1ere place se jouait entre Brive et son concurrent anglais et même si ce n'est pas l'objectif principal, les brivistes en sont régulièrement sortis vainqueurs. Mais Gloucester est un adversaire de gros calibre qui ne veut pas délaisser l'Europe. Pour preuve, David Humphreys reconduit son XV de départ aux Saracens à 3 exceptions près. Les internationaux Hibbard, Afoa, Morgan, Laidlaw, Hook, May et Twelvetrees feront face à une équipe briviste remaniée qui fera la part belle à ses jeunes pousses. Au Racing, Brive a démontré qu'il pouvait se montrer dangereux lorsqu'il évolue sans pression. Pour ce lever de rideau européen, il serait bien vu d'avoir du spectacle. Ça tombe bien, Gloucester et Brive sont des équipes joueuses. Installez-vous confortablement, retenez bien les noms des artistes et on se retrouve à la fin du spectacle !

Le duel : Ben Morgan contre Kieran Murphy

Comme on se retrouve ! Les Scarlets de Llanelli vont retrouver deux de leurs anciens n°8 sur le terrain ce soir. L'anglais et le gallois ont évolué sous le maillot du club gallois durant la saison 2011/2012. L'un était le titulaire et l'autre le remplaçant. Ben Morgan explose au niveau international à ce moment là et se voit confier les gros rendez-vous (Pro12 et HCup) tandis que Kieran Murphy apprend dans l'ombre de son coéquipier (Pro12 et LV=Cup) Depuis cette saison, leurs chemins se sont séparés. Morgan a rejoint Gloucester pour s'imposer dans le XV de la Rose tandis que Murphy est resté une saison de plus à Llanelli avant de rejoindre Brive. Si l'anglais s'est imposé au sein de la 3e ligne de Gloucester, ce n'est pas le cas du gallois mais la concurrence est forte. Cependant, ce soir, Kieran pourra montrer son évolution à son ancien coéquipier. Sortant de deux prestations convaincantes en Top 14, Murphy fera jouer sa vivacité et sa hargne face à la puissance de Morgan. Un beau duel en perspective entre deux anciens de la maison Scarlets.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Gloucester - CA Brive (coup d'envoi à 20h45, arbitre : Mr Ian Davies (Pays de Galles))

Pour Gloucester : 1 Thomas - 2 Hibbard - 3 Afoa - 4 Savage - 5 Hudson - 6 Kalamafoni - 7 Kvesic - 8 Morgan - 9 Laidlaw - 10 Hook - 11 May - 12 Twelvetrees (Cap) - 13 Meakes - 14 Sharples - 15 Cook

Remplaçants : 16 Dawidiuk - 17 Wood - 18 Puafisi - 19 Stooke- 20 Moriarty - 21 Robson - 22 Burns - 23 Atkinson

Pour le CA Brive : 1 Asieshvili - 2 Acosta - 3 Jourdain - 4 Marais - 5 Boukerou - 6 Briatte - 7 Luafutu (Cap) - 8 Murphy - 9 Bézy - 10 Swanepoel - 11 Namy - 12 Sanchou - 13 Delage - 14 Radikedike - 15 Mafi

Remplaçants : 16 Acquier - 17 Lavergne - 18 Tuncer - 19 Lebas - 20 Sanconnie - 21 Neveu - 22 Neisen - 23 Veyssière

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14