Challenge Cup Enisei - Brive : le CAB prend le bonus et la tête de la poule (8-43)
Publié le dimanche 11 décembre 2016 à 05:00

Ce voyage aux bords de la mer Noire s'était terminé bizarrement il y a un an. Brive avait à cœur de remettre l'église au milieu de la place du village et de se relancer dans la course aux phases finales. Le contrat est-il rempli ? Difficile de répondre par la négative.

Derrière son capitaine Saïd Hirèche, les joueurs du CA Brive rentrent sur le terrain du Yug Stadium pour affronter Enisei à Sotchi

Pour cette rencontre, Enisei fait confiance à ses cadres alors que Brive fait tourner son effectif pour entamer ce 2e bloc européen.

Première période : la maitrise briviste

Contrairement à la saison passée, la météo n'est pas clémente à Sotchi. La pluie, le vent et un terrain gorgé d'eau sont au programme pour Enisei et Brive. Et il ne fallait pas arriver en retard pour ce match. Lobzhanidze tape par dessus, la défense russe cafouille la réception en se faisant tromper par le (non) rebond de la balle. Ngwenya récupère la munition et transperce les lignes. L'ailier fixe le dernier défenseur pour offrir le premier essai de la rencontre à Bezy (0-7, 1'). Brive empeche Enisei de sortir de son camp grâce à un bon jeu d'occupation. Après une touche captée, le maul du CAB se forme mais se retrouve au sol à la suite d'une faute adverse. Germain n'est pas perturbé de jouer en Challenge Cup et réussit cette pénalité (0-10, 10'). Si les brivistes réalisent un très bon début de rencontre, Enisei va enfin sortir de sa torpeur. Première présence dans le camp briviste et les russes obtiennent une bonne mêlée à disputer à 5 mètres de l'en-but. Après un départ petit côté refoulé par la défense, on enchaine de l'autre côté et Rudoi franchit la ligne en force (5-10, 16'). Malgré les conditions, les deux équipes n'hésitent pas à jouer mais les en-avants sont nombreux. Ngwenya trouve un trou mais perd le ballon. Enisei joue l'avantage mais se fait contrer au pied. Mignardi veut aller aplatir mais se fait retenir au maillot. Carton jaune pour le demi de mêlée Shcherban (21'). Germain rajoute 3 points de plus au compteur (5-13, 22'). Les russes n'y sont pas en première mi-temps et les brivistes doivent en profiter. A la suite d'un déblayage trop appuyé vu par l'arbitre de touche, Enisei est sanctionné d'une pénalité que se charge de transformer Gaëtan Germain, nullement perturbé par les conditions (5-16, 27'). Derrière, Brive se met bêtement à la faute au sol face à ses poteaux. Kushnarev passe la pénalité (8-16, 30'). Le renvoi n'est pas assuré par les avants d'Enisei qui commettent un en-avant. Brive gère bien la mêlée et fixe bien la défense dans l'axe. Au lieu de jouer au large, Vasil Lobzhanidze prend tout le monde à contre-pied en croisant son jeu au pied. Tout seul sur son aile, Guillaume Namy marque le 2e essai du CAB qui prend le large à quelques minutes de la mi-temps (8-23, 32').

Sur une inspiration de Vasil Lobzhanidze, Guillaume Namy marque le 2e essai du CA Brive sur le terrain d'Enisei

Guillaume Namy et Brive ont fait la moitié du chemin vers le bonus offensif

 

Enisei ne s'attendait pas à vivre un tel début de rencontre et ne parvient pas à déstabiliser une défense corrézienne bien en place. Les avants brivistes sont en forme et provoquent une nouvelle faute de leurs homologues sur un maul écroulé. Germain ne tremble pas (8-26, 37'). C'est finalement Enisei qui aura le dernier mot de cette première période. En force, les avants tentent d'y aller mais la défense les contre bien. Il y aura malgré tout une pénalité mais Kushnarev manque la cible et Brive a fait la moitié du travail à la pause avec déjà 2 essais inscrits.

 

Deuxième période : la quête du bonus

Comme en première période, Brive attaque fort. Dès les premières secondes, Brive obtient une pénalité. Alors qu'on aurait pu penser à une pénaltouche, le CAB décide de s'appuyer sur son buteur pour solidifier encore un peu plus l'avance au score. Germain poursuit son sans faute (8-29, 41'). Solide jusqu'à présent à domicile (4 victoires consécutives sur 2 campagnes européennes), Enisei n'est pas concentré et offre trop de cadeaux à Brive. Germain profite d'une erreur de jugement d'un joueur russe et d'un rebond favorable pour trouver une pénaltouche à 5 mètres. Derrière, la tactique est simple surtout avec ces conditions-là. Ribes assure son lancer et le maul s'enclenche et déroule jusque dans l'en-but. Au départ de l'action, Guillaume Ribes la termine en marquant le 3e essai du CAB (8-36, 44').

En force, les avants du CA Brive marquent le 3e essai de Brive sur la pelouse d'Enisei. L'essai sera accordé à Guillaume Ribes

Et de 3 pour Brive grâce à Guillaume Ribes !

 

A ce moment-là, rien ne semble pouvoir arrêter Brive sur sa route vers le bonus offensif. Mais c'était sans compter sur un gros temps faible du CAB, la réaction d'orgueil d'Enisei et les conditions qui s'empirent de plus en plus. Les russes se montrent très menaçants sur la ligne briviste mais la défense est vaillante et repousse cette tentative. Les entraineurs corréziens apportent du sang neuf à leur équipe avec pas moins de 5 changements à la 57e minute. Mais si la défense est au point, l'attaque n'enchaine plus et l'équipe peine à s'installer dans le camp d'Enisei qui arrive à garder Brive dans sa moitié de terrain. Le chrono défile rapidement et il serait dommage de revenir en France sans ce bonus offensif. Dernière pénaltouche de la rencontre à jouer dans les 22 d'Enisei. Brive tente de faire craquer une dernière fois la défense russe qui se met à la faute. Jean Baptiste Péjoine joue rapidement une pénalité et sert à son intérieur Benito Masilevu. Le fidjien échappe acrobatiquement à un plaquage et va marquer l'essai du bonus au pied des poteaux et à la sirène (8-43, 80'). Le contrat est finalement rempli au bout du temps réglementaire. 

 

Fiche technique

 

Enisei : 1 essai par Rudoi (16') ; 1 pénalité (30') de Kushnarev ; 1 carton jaune pour Shcherban (21')

1 Polivalov (62' Morozov) - 2 Selskii - 3 Zykov (61' Pronenko) - 4 Saulite - 5 Gargalic (66' Krasylnyk) - 6 Gachechiladze - 7 Orlov (57' Temnov) - 8 Rudoi - 9 Shcherban - 10 Kushnarev - 11 Simplikevich - 12 Gerasimov - 13 Baranovs - 14 Kurashov - 15 Halse

 

Brive : 4 essais par Bezy (1'), Namy (32'), Ribes (44') et Masilevu (80') ; 3 transformations et 5 pénalités (10', 22', 27', 37', 41') de Germain, 1 transformation de Bezy (80')

1 Devisme (57' Lavergne) - 2 Ribes (57' Da Ros) - 3 Jourdain (57' Toetu) - 4 Snyman - 5 Uys (57' Steenkamp) - 6 Narisia (66' Whetton) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Waqaniburotu - 9 Lobzhanidze (57' Péjoine) - 10 Bezy - 11 Namy - 12 Galala - 13 Mignardi - 14 Ngwenya (57' Tuatara) - 15 Germain (72' Masilevu)

 

En bref

Ce match était important à plus d'un titre. Il fallait effacer le résultat de la saison passée. Il fallait montrer un autre visage que la semaine dernière à Toulouse. Il fallait se relancer dans la poule pour continuer à croire aux phases finales. Tous ces points sont validés avec cette victoire bonifiée dans des conditions météo très compliquées. Le bonus s'est fait attendre mais il est venu récompenser une bonne performance collective du CAB. Avant d'attaquer la phase retour qui aura lieu uniquement à Amédée Domenech, Brive est le nouveau leader de la poule 3 et se place en favori pour valider un ticket en quarts. Reste désormais à terminer le travail.

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14